[Concours] Sortez votre belle plume

La cellule littéraire
Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 30 mars 2009, 17:06

Concours de nouvelles:

J'organise un concours de nouvelles. Thème libre. La seule contrainte, c'est la longueur, 10000 caractères max, ca fait environ 3-4 pages word en taille 12. (La plupart des logiciels de traitement de texte permettent de voir les statistiques et le nombre de caractères)

Jusqu'au 15 mai pour écrire et poster dans ce topic votre oeuvre. Ensuite, un vote sera organisé, et les vainqueurs remporteront un prix.

Y'a 3 bouquins à gagner (des romans), le 1er choisira le sien, ensuite le 2ème et enfin le 3ème.

C'est pas prise de tête, c'est pour se faire plaisir et s'amuser.

Même ceux qui pensent être mauvais en écriture peuvent participer (Bebert, Jack, au hasard :D)

Si vous avez des questions, hésitez pas. ;)

A votre plume! :rendeer:

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 30 mars 2009, 19:45

c'était plus sympa les concours de celui qui avait la plus grosse bite, au moins je gagnais largement.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 30 mars 2009, 20:38

Ouais, tu gagnais tel Disiz la Peste: Dans tes rêves.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 31 mars 2009, 18:50

ça m'angoisse ton thème libre.
y'en a qui tente?
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 31 mars 2009, 18:54

Thème libre, c'est mieux, je pensais dire communisme comme thème mais bon, j'avais peur que ca en rebute certains.

J'ai attaqué une nouvelle hier soir ;)

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Dobble » 31 mars 2009, 19:07

Moi j'en ferais sûrement une.

Avatar de l’utilisateur
Eric ZeMourinho
Messages : 2624
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Coach génial de droite
Localisation : Dans le Sieg plutôt que dans le Zag
Contact :

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Eric ZeMourinho » 31 mars 2009, 22:17

De même. Y a des restrictions ? Tout public ? -16 ? X ?
There is only one Steven Gerrard !

Daguinovitch a écrit :L'OM est un club de merde.

Avatar de l’utilisateur
Grichting
Messages : 1833
Enregistré le : 27 déc. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Grichting » 31 mars 2009, 22:24

j'en ferai une mais pt plusieurs aussi.
dépend du temps.

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 01 avr. 2009, 06:08

Y'a pas de restrictions particulières sauf la longueur.

Avatar de l’utilisateur
Graorgulbar
Messages : 23
Enregistré le : 25 avr. 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Graorgulbar » 25 avr. 2009, 23:07

Je participe. Bonne idée.

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 26 avr. 2009, 09:05

J'en ai attaqué une, faut que je trouve la motiv' pour la finir.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 26 avr. 2009, 21:20

Je m'y mets demain... je poste dès qu'elle est pondue. Cot cot codec.
Image

Avatar de l’utilisateur
Graorgulbar
Messages : 23
Enregistré le : 25 avr. 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Graorgulbar » 06 mai 2009, 11:30

Bon j'viens de terminer une -toute petite et sans prétention- nouvelle... On la poste où ?

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 06 mai 2009, 11:50

envoie à Philou, et il avisera. ;)
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 06 mai 2009, 12:13

Tu peux créer un nouveau sujet ou la poster dans celui-ci, à ta convenance.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 06 mai 2009, 14:09

J'ai presque fini la mienne.
Image

Avatar de l’utilisateur
Graorgulbar
Messages : 23
Enregistré le : 25 avr. 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Graorgulbar » 06 mai 2009, 17:03

Ben alors, comme on dit, hein : indulgence siouplé !

Il a sursauté lorsque ce matin, en se rasant, il a entendu trois coups forts contre sa porte. Passées la surprise et les interrogations, il s'est très vite lavé et essuyé le visage avant d'aller ouvrir. Sur le seuil, trois soldats.
<-Vous êtes le professeur Villesis ? me demanda le plus gradé, qui connaissait déjà la réponse.
-C'est bien moi. Que voulez-vous ?
-Nous avons ordre de vous emmener avec nous sur l'heure au centre militaire de Gargeneuves.
-Comment ?
-Ne discutez pas. Nous avons le devoir de vous emmener avec nous dans les plus brefs délais. De gré ou de force. Nous préférons que vous soyez gré, professeur.
-Mais... Mais pourquoi ? Que voulez-vous ?
-Monsieur, nous obéissons aux ordres, nous ne les donnons pas. Nous ne savons pas la raison de l'intérêt que vous portent nos supérieurs.
-Quoi ? Mais non ! Comment ? Vous débarquez ici et vous voulez que je vous suive, comme ça, de bon matin ? Et on ne sait même pas pourquoi ? Je refuse de vous suivre, je...
-S'il vous plaît, professeur, obtempérez, nous avons tous les droits pour vous forcer à nous suivre.
-Je...>>
Il fulminait de colère, était prêt à bondir sur ces trois énergumènes, pour leur arracher les yeux. Ils durent s'en rendre compte, car tous trois reculèrent sensiblement.
<-C'est hors de question ! Je... je suis en République et je refuse de me plier aux ordres de l'armée.
-Monsieur Villesis, nous travaillons directement avec le gouvernement, et plus précisément les Ministères de la Défense et de l'Intérieur. Vous ne risquez rien en nous suivant. Je puis vous assurez que si vous nous suivez docilement, rien ne vous sera fait et rien n'entachera votre réputation.
-Non ! Je ne veux pas ! Je suis déjà en retard, et je dois aller au laboratoire ! En plus j'ai quelque chose d'important à faire aujourd'hui, mais je ne me rappelle plus quoi...
-Soyez raisonnable, professeur. Nous tardons nous aussi.
-Alors partez et dites à vos généraux que je ne plierai pas !
-Vous ne réalisez pas, professeur. Nous pouvons vous forcer à nous suivre. Finissez de vous habillez !
-Mais non ! Je...
-Professeur, je comprend votre indignation, mais mon temps est compté. Je ne peux plus me permettre de parlementer. Considérez que c'est ma dernière sommation. Si vous continuez à vous montrer réticent, nous saurons nous montrer plus... persuasifs.
-D'accord, d'accord ! Je vous suis, mais ces méthodes sont honteuses ! Laissez moi d'abord téléphoner à mon laboratoire pour les prévenir de mon absence.
-Non, ils sont déjà prévenus.
-Hein ? Par qui ?
-Voyons, professeur...
-Mmmm d'accord, tout était bien programmé, mais enfin, pourquoi donc l'armée et vos ministères me sollicitent-ils de manière aussi pressante ?
-Je vous ai dit que nous n'en savions rien. C'est la stricte vérité.>>
Il nouait à présent sa cravate, puis laça ses chaussures.
<>
Ils le précédèrent dans le couloir, et s'engageaient déjà dans l'ascenceur alors que Villesis fermait encore sa porte à clé. Etaient-ils donc si sûrs que ce dernier les suivrait ? Leur inattention pouvait être sa chance de salut : il n'avait qu'à s'échapper dans l'autre sens, il était hors de leur portée. Mais finalement il les rejoint.
<-Pour aller où ? Pour descendre les quatre étages à pieds ou pour monter les trois derniers et vous réfugier sur le toit ?
-Euh...
-D'autant plus que vous êtes un homme raisonnable, il me semble. Vous n'alliez pas risquer de nous fâcher, n'est-ce pas ?
-Euh... je... non !>>
Quel rhétorique pathétique ! Il se sentait piteux ! Tous entrèrent dans l'ascenceur.
<> dit le gradé à l'un de ses collègues. Les quelques secondes qu'ils passèrent dans la cabine semblèrent au professeur une éternité. N'aimant habituellement pas partager cet espace confiné avec une autre personne, le voilà obligé d'en supporter trois ! Et des soldats, de surcroît ! Il avait l'impression d'être un dangereux espion emmené en salle d'interrogation, comme dans le film de l'avant-veille.
Ouf ! Terminé ! Les portes s'ouvrent sur la réception de son hôtel. Bonjour à monsieur Filet, madame Filet. Ils ont l'air surpris de le voir ainsi encadré. On le serait à moins. Enfin dehors. Les soldats le conduisent jusqu'à une berline noire. Bizarre, ce n'est pas très conventionnel, songe Villesis. Le soldat appelé Brugot lui ouvre la porte. Diantre, quelle courtoisie ! Cela contraste avec la façon dont on l'a extirpé de chez lui. Le gradé s'assied à l'arrière, à côté de luii. Ce doit être une sorte de lieutenant ou de commandant.
<-Hein ?
-Je vois que vous regardez mes insignes. Je suis capitaine.
-Ah ? C'est bien. Si vous en êtes content...
Deux regards courroucés se croisent, la discussion en reste là.


Le trajet en voiture dura près d'une demi-heure. Le temps de sortir de la ville et d'emprunter une petite route en direction de Gargeneuves.
<-Neuf heures trente-sept.
-Précision militaire, hein ?>> Il ne répondit pas.
Alors le professeur profita du calme du trajet pour repenser à tout ce qui s'était passé. Plusieurs détails qui sur l'instant ne l'avaient pas frappé, lui revinrent en souvenir. Tout d'abord, l'armée a-t-elle le droit de débarquer chez vous à huit heures du matin et vous forcer à la suivre ? Si l'on est coupable de quelque chose, pourquoi pas ? Mais n'ayant en apparence rien à se reprocher, il éluda cette thèse. Cela le rassurait un peu. Au moins, l'armée ne lui voulait pas de mal ! Mais est-ce l'armée ? Qu'est ce que c'est que cette bagnole noire ? Et pourquoi les deux sous-fifres n'ont-ils encore rien dit ? C'est étrange... Pourtant le capitaine -ou celui qui dit être capitaine- a l'air honnête à défaut d'être sympathique... Mais c'est bizarre...
** Pourquoi suis-je si suspicieux ? Serait-ce à cause de ces uniformes, auxquels je suis allergique depuis mon service militaire ? Ou bien à cause de mon absence au travail qui me taraude ? Ou peut-être à cause de cette pensée floue qui me harcèle depuis ce matin, cette chose que j'ai à faire et dont je ne me rappelle plus la teneur ? **
<>
Il émergea de ses songes. Le capitaine ouvre sa portière et l'invite à en faire autant. Pas fâché de sortir de cette fournaise, Villesis obtempéra.
<-Quoi ? Et nous sommes où, précisément ? Je m'attendais à ce que vous m'emmeniez dans une caserne ou dans des bureaux administratifs, ou une antenne de votre ministère, et rien ! Qu'est ce que ça signifie ?
-Regardez derrière vous.>>
Il se tourne. Il n'y a derrière lui qu'une petite villa, derrière un portail en bois et deux haies de lauriers. Tout ce qui les entoure n'est que champs à perte de vue, et la route qui les a conduits là. Au loin, l'on distingue les hauts toits de Gargeneuves .
<-Je vous invite à y entrer, me dit le capitaine.
-Certainement pas. A qui appartient-elle ?
-Vous êtes ici pour le découvrir, professeur. Poussez le portail et entrez.
-Bon. Je suppose que ce n'est pas a peine de discuter ?
-Ce n'est pas la peine, en effet.>>
Il hausse les épaules, fatigué de ce petit jeu. C'est certain, ce ne sont pas des soldats. Il décide d'aller jeter un oeil par l'une des fenêtres de la villa, et c'est tout. On n'y voit rien, des tentures sombres lui bouchent la vue. Voila qui est bizarre ! Décidément, c'est le jour !
<> ordonne le capitaine.
** C'est ça, et puis quoi encore ? ** Il hésite.
<>
Cette fois, il n'a plus le choix. Les trois hommes sont derrière lui, il n'y a pas d'échappatoire. Il pousse donc la porte. La pièce est sombre, si sombre qu'on n'y voit que des formes floues dont certaines bougent. ** Qu'est ce que c'est ? ** Et soudain une lumière blanche, violente, pénètre ses yeux et l'éblouit. Il demeure aveugle une seconde, rouvre les yeux : stupéfaction !
<> clament une vingtaine de voix en ch?ur.
Sa femme est là, ainsi que ses amis, quelques voisins, des collègues, son chien et les trois pseudo-soldats.
** Mais c'est bien sûr ! Je me rappelle ! Cette chose qui me revenait sans cesse à l'esprit, que je n'arrivais pas à définir ! Aujourd'hui c'est mon anniversaire ! Et j'ai quarante ans ! Faut-il que je sois distrait ! **
La surprise passée, Villesis rit de bon c?ur et se joint à eux. ** Quel idiot ! Ainsi ils avaient tout prévu et engagé des comédiens qui ont réussi à me piéger ! **
<-Oh oui on a pensé à toi ! >> lui chuchotte à l'oreille le faux capitaine. ** Je tréssaille : je sens dans mon dos ce qui ne peut être que le canon d'une arme. Je n'entends que le coup de feu et je tombe en avant. Une grande douleur parcourt ma colonne vertébrale... Ma tête tourne très vite. Je n'entends plus un bruit, mes yeux se brouillent en découvrant le sang sur ma chemise. Je crache tout le goût de sang qui empoisonne ma bouche. Je halète. Je me sens râler... Je crois bien que je meurs... **



<-C'est tout naturel, mon chéri.
-Quelle idée remarquable ! Tous les convives étaient ravis !
-C'était un peu risqué, mais ils ont tous joué le jeu ! Je dois admettre que je suis heureuse ! Au fait, bravo pour ton interprétation de capitaine, tu étais superbe !
-Je t'en prie, Carole, c'était ton idée !
-N'empêche que mon mari y a cru...
-Feu ton mari, tu veux dire !
-Oui ! Hi hi hi !
-En parlant des convives, tu ne penses pas que l'un d'entre eux puisse avoir des remords et parle ?
-Non ! Des choses comme ça ne s'avouent pas !
-Mouais, j'espère...
-Allons, n'y pense plus ! Nous allons pouvoir vivre heureux maintenant ! Tiens, reprends une bouchée !
-Volontiers, ce foie est délicieux. CROC. Tiens ? J'ai retrouvé ma balle, dis donc !>>

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 06 mai 2009, 17:28

C'est bien sympa. 8)

La (double) chute m'a bien fait marrer. :D

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Jack Peine à jouir » 06 mai 2009, 19:29

Pas mal en effet.
Respect.
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Avatar de l’utilisateur
Graorgulbar
Messages : 23
Enregistré le : 25 avr. 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Graorgulbar » 06 mai 2009, 20:08

Ben en fait au début je savais vraiment pas quoi écrire... Le dénouement est venu par hasard...

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 07 mai 2009, 07:00

Graorgulbar avait fait y'a quelques temps une story bien délirante sur FFT.

http://www.frenchtouch.org/index.php?sh ... =0&start=0

Je ne peux que vous conseiller d'aller y jeter un oeil, ca vaut le détour, foi de Philou.

Avatar de l’utilisateur
Melatonin
Messages : 5
Enregistré le : 09 mai 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Melatonin » 10 mai 2009, 23:45

Mince ! C'est vraiment dommage que je sois arriver si tard sur ce forum car le projet est intéréssant !
Mais là juste 5 jours c'est pas possible, je suis trop blidé de taf pour le Bac...
Sic' ...

Gerard Gerbix

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Gerard Gerbix » 12 mai 2009, 19:39

Le reglement a changé.

Le concours se terminera lorsqu'il y aura 10 participants.

A moins que Graor, unique participant, conteste cette decision, auquel cas qu'il se manifeste ou se taise à jamais.... Mwahahahahahahahaha.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 12 mai 2009, 20:01

Je poste demain ou jeudi. J'ai fini aujourd'hui.
Image

Avatar de l’utilisateur
Graorgulbar
Messages : 23
Enregistré le : 25 avr. 2009, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Graorgulbar » 13 mai 2009, 16:35

[quote="philoumihadrian"]Le reglement a changé.

Le concours se terminera lorsqu'il y aura 10 participants.

A moins que Graor, unique participant, conteste cette decision, auquel cas qu'il se manifeste ou se taise à jamais.... Mwahahahahahahahaha.[/quote]

10 ça risque de faire beaucoup. Mais euh j'm'en fous moi...

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 14 mai 2009, 11:32

Finalement, je poste demain. Problème de compatibilité de Word d'un ordi à l'autre...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 15 mai 2009, 18:43

Bon, j'ai un problème...
J'ai tapé la nouvelle sur mon portable (qui n'a pas Internet et que je ne peux pas connecter...) utilisant Vista. Je le rapatrie sur le fixe (qui a Internet) mais incompatibilité pour Word car il utilise XP...
Bref, si une âme charitable pouvait récupérer le fichier, je lui envoie par MP et il le poste...
Image

Avatar de l’utilisateur
Albat
Administrateur du site
Messages : 4159
Enregistré le : 23 oct. 2009, 06:58
Description : Mes couilles sur ton nez

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Albat » 15 mai 2009, 19:14

ou tu installe CA sur ton pc qui a XP et tu pourra lire tes fichiers créés avec office 2007 sur ton pc qui a office Xp ou 2003. voire quand tu enregistre sur ton pc vista, tu fais ça en mode de compatibilité office Xp 200 et 2003

Avatar de l’utilisateur
DerrickHunterov
Messages : 2507
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Better call Saul

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar DerrickHunterov » 15 mai 2009, 19:34

Utilise openoffice espèce de suppôt capitaliste
Prout et crotte

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 15 mai 2009, 19:44

Je l'ai pas...
Image

Avatar de l’utilisateur
DerrickHunterov
Messages : 2507
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Better call Saul

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar DerrickHunterov » 15 mai 2009, 20:04

Bah tu fais comme avec tes films de cul zoophiles, tu le télécharge
Prout et crotte

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 15 mai 2009, 20:22

ça me fait chier de télécharger cette merde...
Image

Avatar de l’utilisateur
DerrickHunterov
Messages : 2507
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Better call Saul

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar DerrickHunterov » 15 mai 2009, 20:31

Et ben reste avec ta merde qui marche pas d'un ordi à un autre et fait pas chier avec tes questions à la con
Prout et crotte

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 15 mai 2009, 20:41

"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Eric ZeMourinho
Messages : 2624
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Coach génial de droite
Localisation : Dans le Sieg plutôt que dans le Zag
Contact :

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Eric ZeMourinho » 15 mai 2009, 20:52

OpenOffice est un excellent firewall et en plus gratuit.

Mais c'est vrai que Office a du mal à s'accoupler entre une version 97/2000 et une version 2007...

OpenOffice reste la solution de toute façon.
There is only one Steven Gerrard !

Daguinovitch a écrit :L'OM est un club de merde.

Avatar de l’utilisateur
Albat
Administrateur du site
Messages : 4159
Enregistré le : 23 oct. 2009, 06:58
Description : Mes couilles sur ton nez

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Albat » 15 mai 2009, 21:27

je suis pas sur qu'openoffice gère la nouvelle extension docx d'office 2007. le mieux reste soit de télécharger le pack de compatibilité que j'ai proposé dans le précédent post, soit d'enregistrer en .doc traditionnel

Avatar de l’utilisateur
Eric ZeMourinho
Messages : 2624
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Coach génial de droite
Localisation : Dans le Sieg plutôt que dans le Zag
Contact :

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Eric ZeMourinho » 15 mai 2009, 21:45

Ou d'utiliser OpenOffice et de tout enregistrer en .odt.
There is only one Steven Gerrard !

Daguinovitch a écrit :L'OM est un club de merde.

Avatar de l’utilisateur
Grichting
Messages : 1833
Enregistré le : 27 déc. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Grichting » 15 mai 2009, 21:46

open office c'est moche.

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Jack Peine à jouir » 16 mai 2009, 07:41

Dire que même parmi les jeunes il y en a encore ui ne jurent que par word...
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 16 mai 2009, 08:09

[quote="DerrickHunterov"]Et ben reste avec ta merde qui marche pas d'un ordi à un autre et fait pas chier avec tes questions à la con[/quote]
Merci DH, je te reconnais bien là. Bisous Caribou.
Et merci à toi Valentine, je t'ai envoyé la nouvelle.


Bernardo de Souza Le Tellier avait revêtu son plus beau costume en ce dimanche de février. Un costume blanc taillé sur mesure par un des meilleurs artisans de la ville qui faisait venir ses modèles depuis Paris et Milan. Le trois-pièces mettait en valeur la longue et fine silhouette de l?aristocrate au port altier malgré le poids des ans. L?homme compléta sa tenue par un panama, blanc immaculé avec un cordon de cuir tressé, une montre gousset en argent flambante neuve, qu?il glissa dans sa poche revolver, près du c?ur. Enfin, il coinça un énorme cigare entre ses dents, sans l?allumer. Il commandait ces cigares directement à une exploitation située non loin de Salvador de Bahia. Ils arrivaient directement dans leur boîte de bois tropical odorant. Bernardo aimait ouvrir cet écrin, laisser s?en dégager les arômes capiteux, les respirer lentement, puis toucher la surface rugueuse des cigares, admirant la couleur brune profonde de son pêché mignon. En sortant de sa villa, il salua son serviteur, le vieux Luis, et se saisit de sa canne. Il aimait cet objet tout autant que les cigares. Il faisait partie de lui au même titre que ces yeux bleus, soi-disant héritage d?un aventurier français, débarqué par hasard et bonheur sur les côtes brésiliennes pour y faire fortune, il y a de cela plus d?un siècle. Il n?avait aucun besoin de cette canne car, malgré son âge respectable, l?homme avait bon pied, bon ?il. Aucun souci de santé particulier, pas d?arthrose voire même une énergie débordante bien connue par la gente féminine de Rio, aussi bien des dames de la haute, son microcosme d?origine, que des filles de joies à la peau d?ébène que le vieux n?hésitait pas à visiter, non loin des docks.
Bernardo avait fait fortune dans le négoce. Import-export entre le Brésil et l?Europe. Du bois, du café, des produits tropicaux par bateaux entiers. La période était faste, la guerre oubliée. L?Europe commençait à consommer à outrance, sans retenue. Les bureaux de la société Le Tellier se trouvaient sur le port mais en ce jour d?été austral, Bernardo se dirigeait de son pas nonchalant vers le petit quartier du centre-ville, ruelles étroites et pavés datant de l?époque coloniale. En cette période de l?année, les petites rues offraient une ombre bienvenue, protégeant le chaland des rayons que le soleil dardait sans répit sur la cité. Les murs et les balcons se couvraient d?une multitude de fleurs aux couleurs éclatantes. Glycines, bougainvillés, magnolias et géraniums déployaient leurs charmes et leurs senteurs. Bernardo arriva sur la petite place de San Fernando. Il jeta un ?il vers l?église élevée là par un groupe de Bénédictains en l?an de grâce mille sept cents quatre vingt quatorze. Il ne se signa pas, ni n?accorda de salut au prêtre assis sur le parvis du bâtiment. Bernardo n?avait qu?un dieu, le dollar, et une religion, les affaires. Il finit par s?assoir à la terrasse de son café préféré, le Madrigal, sis en face de l?église. L?établissement était un respectable café centenaire tout de briques rouges et de boiseries. Les garçons était habillé « à la française », austère costard noir er tablier blanc. Bernardo commanda un café et s?apprêta à le savourer tout en laissant son regard errer sur la petite place. Un groupe de paysans, fraîchement débarqués en ville, en quête d?une vie meilleure et de travail, attira son regard. Ils étaient de plus en plus nombreux, ces pauvres gens de la campagne, à venir chercher un bonheur illusoire, dans ces cités ressemblant de plus en plus à des monstres tentaculaires à la croissance sans fin, boursouflés de quartiers où se concentraient la misère et les malheurs.
Soudain, des bruits de course éffrénée, de cris et de sifflets lui firent pivoter la tête. Surgisant de la foule de plus en plus dense à cette heure de messe approchante. Un gamin, sale et hirsute, à peine âgé de plus de six printemps passa en trombre frôlant la table de Bernardo et manquant de renverser un serveur offusqué par tant de barbarie infantile. Aux trousses du drôle, un policier ventripotant, rougeaud, vociférant et soufflant comme une locomotive. Dans une fureur noire, il invectivait pêle-mêle gamin en fuite et passants le retardant dans sa lourde chevauchée.
Lorsqu?il y réfléchirai, plus tard, Bernardo ne sut jamais vraiment pourquoi il agit ainsi. Quoiqu?il en soit, sans hésitation, il tendit sa canne, la tenant fermement. Le représentant de la force publique s?entrava dans l?incongru bout de bois, passa cul par-dessus tête, décrivant un soleil comme le Brésil les aime, de ceux qui font mûrir les fruits et donne aux filles d?Ipanéma un doux bronzage couleur caramel. L?atterissage fut des plus pesant, incomparablement moins distingué que l?ellipse précédemmment effectuée. Le policier tourna ses yeux porcins, pleins de fureur vers le vieil homme. Son visage se décomposa face au regard d?acier de l?homme d?affaires. La sentinelle de l?ordre civil se releva, remis sa casquette d?un geste rageur et, écumant de rage, maudissant les pavés, responsable de la mésenvature, s?en alla sous de meilleurs cieux et des sols plus réguliers. Bernardo se leva sans prêter attention aux ricanements de certains passants et aux regards médusés des serveurs. Il reprit le chemin de sa villa. Entra, rangea canne et chapeau. On frappa. Bernardo soupira, sachant déjà qui il allait trouver derrière la porte. Il l?entrouvit, passant juste sa tête. Le sourire espiègle et les yeux pétillants, le gamin le remercia de son intervention tout en tentant de jeter d?incessants coups d??il vers l?intérieur. Bernardo soupira puissament, de nouveau. Puis, il haussa les épaules. Après tout, il n?avait pas grand-chose à faire cet après-midi, voire les jours suivants, il ouvrit la porte en grand?
« Tu as faim ? Tu veux entrer ? »
Image

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 16 mai 2009, 11:04

J'ai édité le dernier post AJAX avec sa story pour plus de clarté.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 16 mai 2009, 11:53

Gracias mucho, mister Valentine.
Image

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 17 mai 2009, 13:03

tu fais chier, suis ridicule après.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Ajax » 17 mai 2009, 17:04

Pourquoi ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 17 mai 2009, 19:32

t'es trop fort.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 17 mai 2009, 19:39

Ajax=SEGA.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 17 mai 2009, 19:42

Je suis un branleur. Et fier en plus. Fainéant, paresseux, oisif, bon à rien, nonchalant, tout ce que vous voulez. Je fous rien et j?assume. De l?espèce homo-ça-pionce. Je me laisse aller à rien faire. Je bulle, je flemmarde, je glande. Et pire, ça me plait. J?ai jamais rien foutu. Une sorte de plan de carrière que, jusqu?à présent, je n?ai jamais dérogé. Et comptant bien le suivre jusqu?au bout. Représentant officiel des procrastinateurs, je rêve que d?une chose. Etre un assisté.

Donc, je comptais sur vous. Bande de connards de travailleurs. Et me filer du fric grâce aux assedic. Pour sur. Je déteste par-dessus tout les hyperactifs, les nerveux, les excités du boulot, les activistes du travail, les terroristes du labeur. Des drogués. Sauf que. Saleté d?anpe, ils m?ont forcé à travailler quelques jours. Pour garantir mes allocs. Histoire.

Adieu bouquins, hamacs, cinoche et heures de sommeil. Troqué charentaises, contre un vieux costard. 35 heures de bonheur et journée type.

9h45 bien tassé. Pour un départ fixé 45 minutes plus tôt, la course commence mal. Arrivé d?un pas tranquille, voir trainant des pieds. On pose tranquillement ses affaires, passe dire un grognement en guise de bonjour aux collègues et allume l?ordinateur. Le temps que le pc capricieux se lance, je décide d?aller prendre un café. Productivité, productivité.

10h15, retour au bureau. Sur le chemin de la machine à café, croisé d?autres cadres sup? dont leurs ordis vont à la vitesse du mien. Entre retours sur les matchs du week end, histoires de cul, les confidences sur le boulot tombent déjà.
- En ce moment, je suis débordé moi.
- Ben tiens, pareil. Je vois pas le jour.
La messe est dite.

10h25, Clic simple sur l?icône messagerie. Aucune réaction. Second clic. Toujours rien.

10h29, Se souvient qu?il faut double-cliquer. Plus vite. La journée va être longue.

10h31, le chef déboule dans le bureau. Le teigneux se fait pressant. Il a pas de vie le week end lui ?
- Concrètement, t?en es ou de ce que j?ai donné il y a 15 jours ? T?as avancé ?
- Non mais attends, bien sur. Je suis dessus depuis trois jours.
- Tu patines ?
- Au contraire, je suis même complètement en avance.
- Bon, ok, on en reparle demain matin. Tout doit être au point pour le codir du mercredi.

10h32, entrée intempestive dans le bureau du voisin. J?engueule le stagiaire. Non mais c?est vrai, il ne m?a toujours pas rendu ce que je dois présenter au boss le lendemain. Remontrances et menaces, on est encore dans les temps.

10h43, consultation de la montre. Parfait, direction le bureau de l?assistante fraichement recrutée. La petite a l?air ravi de mon passage. Suis tellement gentil qu?elle dit. Suis sur que je vais me la faire, ouais.

11h15, largement le temps de prendre une première pause. Direction l?espace détente. Entre les pouffiasses et les fils à papa flambeurs. Pendant que certains comparent leurs tickets restos comme leurs bites, d?autres parlent météo, de leurs chiards ou chômage. Heureusement, on retrouve les mêmes, qui te proposent un coup de whisky dans le café, planqué derrière la photocopieuse. Productivité, productivité.

11h52, retour au bureau, pour s?assoir en face de la collègue, mi-vache mi-cheval, qui tire la tronche et continue de s?enfiler des gateaux toute la journée. Décroche le téléphone pour prendre des nouvelles de pote d?une filiale du Nord. Histoire de savoir quelle pute il s?est tapé la veille.

12h10, deuxième entrée intempestive du chef. C?est qu?il prendrait ses habitudes ce con.
- Dis donc, je ne te vois pas beaucoup travaillé !
- Non mais attends ! le téléphone n?arrête pas de sonner ! les filiales sont beaucoup trop dépendantes du siège et?
Trop tard. Il est parti.

12h25, départ plus tôt. Pause midi.

14h22, le repas avec mon poto à durée plus longtemps. Faut dire que le vin rouge ça tache. Se prépare pour une petite sièste, la main dans le calbute.

15h00, se décide à s?intéresser à mon téléphone, dont c?est la sixième salve de sonneries depuis un bon quart d?heure.

15h01, merde, c?est professionnel. Et c?est un homme.

15h54.
- Tu réfléchis ?
La voix grave de l?autre moche d?en face me fait sursauter. Du coup, je m?aperçois que je contemple mon écran depuis au moins vingt-cinq minutes. L?esprit vide. Les yeux dans le vague.
- Evidemment, je réfléchis. Je fais pas un bowling.
- Alors si ça t?ennuie pas, tu peux me donner ta réponse sur la dossier Machin ?
-...Eh eh, tu vas rire. J?ai pas eu le temps de jeter un ?il.
- Et tu penses le faire quand ?
Oh ça y est, elle recommence à me gonfler, cette conne.
- Non mais attends, je suis débordé moi. J?ai un comité à préparer pour mercredi. Tu n?as aucune idée du travail que ça représente. T?avais qu?à prendre des initiatives et répondre toi-même, merde.

15h57, le temps pour une seconde pause café. Sur le chemin, croise une nouvelle assistante et l?invite prendre un café. Elle aussi, je vais me la faire. Pas perdue cette journée.

16h01, d?autres collègues arrivent. Me plante mon coup ces cons. Et en plus, ils enclenchent la situation.
- Pff, je suis débordé moi.
- Bah eh, on est pas la que pour se tourner les pouces hein.

16h22, en quête d?un responsable pour une info. Je rentre dans le bureau du sus-nommé. Il est au téléphone. Parfait, je m?assois en face de lui et le fixe des yeux.

16h34, il raccroche. Merde, il a été plus rapide que prévu. Je bredouille une question et repart avec de la doc sous le bras. Content de ma stratégie.

16h52, entrée intempestive de la pétasse de secrétaire du boss, un comptable, deux informaticiens. C?est dégueulasse, ces genres de réunions surprises. Comment je peux planifier de manière efficace mon boulot dans ces conditions ?

16h53, visiblement cette réunion était prévue depuis longtemps.

16h57, bla bla bla, je pane rien. Suis complètement largué, à la masse. Hoche la tête de temps en temps. Histoire de.

17h13,tous ces cons se retournent vers moi.
- Et qu?en pense le chef de projet ?
Bordel de merde, ils me fixent. Merde, qu?est-ce que c?est ce projet dont je serais responsable ?
DRIIIIIIING ! Ouf, sauvé. Le téléphone est mon meilleur ami.

17h14, c?est professionnel. L?occasion de briller. C?est le moment de gueuler fort et déballer tout le vocabulaire technique dans le vide. J?excelle. Et fais durer le coup de fil. De quoi faire perdre patience aux perturbateurs de tout à l?heure. Ils quittent le bureau, un par un.

17h23, enfin seul. Le moment semble bien choisi pour aller lire mes mails et guetter les vidéos de youtube. Sans le son, je suis pas un bleu.

17h42, troisième entrée en force du peigne cul qui me sert de chef. Note pour plus tard : mettre une pancarte interdit aux cons. Ca le fera peut être tourner les talons. Et de ma collègue d?en face, par la même occasion.
- La réunion de tout à l?heure s?est bien passée ?
- Super. Je maitrise la situation. J?ai réussi à les convaincre de?
Trop tard. Il est parti.

17h57, déjà ? Rangement des affaires et éteinte de l?ordinateur. Evite de prendre l?ascenseur, obligeant de passer devant le bureau du boss. Quatre étages à pied, ça me fera du sport tiens. De quoi, me mettre d?appétit pour prendre ma pinte dans le troquet d?en face.

c'est tout, pas inspiré sur ce coup.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Alchi_ » 17 mai 2009, 19:44

[quote="Bombinov (bullshit)"]
pas inspiré sur ce coup.[/quote]
Et pourtant tu suces, ma salope. Et sinon, la photo de la fille?
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar Madoff » 17 mai 2009, 19:46

t'as un cadeau en mp.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
DerrickHunterov
Messages : 2507
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Better call Saul

[Concours] Sortez votre belle plume

Messagepar DerrickHunterov » 17 mai 2009, 20:39

Et bibi, pas de mp ?
Prout et crotte


Retourner vers « Lecteurs de tous pays, unissez-vous! »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité