The hardest way to make an easy living

Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas.
Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 16 avr. 2009, 22:07

[font=Georgia]Chapitre 1:

Laurent se réveilla avec une telle gueule de bois qu'elle ferait pâlir Pinocchio. Il essaya d?ouvrir les yeux, tant bien que mal, mais seule sa paupière droite s?ouvrait et bon sang la lumière lui vrillait le crâne. Chacune de ses paupières lui semblait peser une tonne, comme le reste de ses membres. Et dans sa tête, c?était comme si dix mille trains s?arrêtaient en gare. Il aurait bien aimé pouvoir se rendormir, mais il savait très bien qu?il ne pourrait pas. Il se sentait trop mal pour ça.

"J'ai soif, bordel de merde." fut sa première pensée. Les yeux fermés, la bouche pâteuse, il essaya de tâtonner tout autour de lui, pour repérer les lieux. "Inconnu... putain, c'est jamais bon signe ça." se dit-il. Après une tentative sommaire du touché, il essaya de se relever pour contredire son premier sentiment. Les yeux mi-clos, il balaya tant bien que mal du regard. Tapisserie des années 80 aux couleurs fanées, quelques photos scotchées d'une époque paraissant trop lointaine, deux posters de Michel Sardou et une photo d'un tocard, posant tout sourire en tenue de foot, un ballon pourri sous le bras. "Fais chier, j'ai encore bien déconné hier... encore du pêcher de la salope pas fraiche" regretta-t-il amèrement.

Des bouteilles partout, par terre, contre le mur, au milieu de la pièce, sur le canapé, sur la table de chevet, et au loin, un bruit d'eau qui coule, provenant surement de la porte entre ouverte. Laurent essaya d?analyser la situation avec les seuls éléments dont il disposait pour le moment. Soudain, il s'aperçut d'un son, faible. Il se concentra pour essayer d?en deviner la source. Ce bruit semblait provenir d?une voix, plutôt nasillarde, traduisant du poids des ages. "Bordel, on m'cause." s'étonna-t-il, tout en arrachant à la va vite son vieux jean délavé ainsi que le reste de ses affaires, éparpillé ici ou la. Il claqua violemment la porte et s'engouffra rapidement dans le vieil ascenseur, suffisamment long pour pouvoir se rhabiller. Pour l'heure, il avait un programme plutôt chargé, retrouver ses potes dans son pub habituel.
[/font]
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 16 avr. 2009, 23:01

Tu t'es mis la pression avec le titre.

J'aime, ça me rappelle une vie que je viens de quitter.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 16 avr. 2009, 23:58

[font=Georgia]Chapitre 2:

La bouteille vide traversa silencieusement la pièce avant d'exploser en percutant le mur d?en face, entre le jeu de fléchettes et un vieux fanion des Queens Park Rangers. Seulement un petit quart d?heure que Laurent avait fait son entrée dans le Kenny?s que déjà il avait de grandes chances de faire le chemin inverse les pieds au dessus du sol et le col retenu par O?Neill, le patron du bouiboui.

Encore la tête embrumée de rhum, il s?était empressé de rejoindre ses potes, histoire de s?enfiler quelques pintes. Car là ou d?autres ne commençaient leur journée que par un bon café, Laurent ne pouvait s?empêcher de débuter à 14h par son rituel d?une bonne mousse au Kenny?s, lieu de vie du petit groupe dont il faisait parti.

Le Kenny?s c?était un pub plutôt cosy, dans une ruelle, mal éclairée, voir un peu lugubre. Du bon son pour être rock?n?roll et du Skysport en boucle pour les sportifs. Puis, surtout, les meilleurs bocks de stout de toute la ville, à un prix plutôt modique. Le tout dans une ambiance d?happy fews, ou plutôt composé d?ouvriers de l?usine rutilante voisine, de jeunes étudiants à cheveux longs et des anglais en transit venant prendre une bouffée du pays ou un simple morceau de l?infâme pudding. Bref, que des habitués.

Encore aujourd?hui, où un homme plutôt âgé s?était aventuré à rentrer dans le pub il y a quelques temps, comme il en arrive desfois. D?abord simplement de passage, puis plus régulier pour finir par s?enfiler une pinte tous les jours. Il parlait peu, l'homme au chapeau. Faisait son tour tous les soirs, pour l'apéro. Sauf le dimanche. Devait aller boire ailleurs, l'homme au chapeau, on ne savait pas.

Il parlait peu, l'homme au chapeau. Quelques mots. Bonjour, bonsoir. Comment ça va ? Bougonnait sur la météo. Il parlait peu. Sauf les vendredis après-midi. Là il se confiait un peu plus. Et on était justement cet après-midi. Il se laissait aller à papoter, à raconter de vieilles histoires qui ne surprenaient plus personne mais qui faisaient quand même bien rigoler. Il radotait un peu, l'homme au chapeau. Et Laurent et les autres aimaient ça.
[/font]
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 17 avr. 2009, 00:02

Ca sent le mec qui a traîné un peu dans les pubs ou alors tu imites bien.

Gerard Gerbix

The hardest way to make an easy living

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 05:52

Ouais, le retour du galopant!

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Jack Peine à jouir » 17 avr. 2009, 07:48

[quote="Gigi Meroni"]Ca sent le mec qui a traîné un peu dans les pubs ou alors tu imites bien.[/quote] 8)
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 17 avr. 2009, 08:28

je plaide non coupable, l'alcool c'est mal m'voyez.
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 20 avr. 2009, 22:03

[font=Georgia]Chapitre 3:

Il parlait peu, l'homme au chapeau. Tout le monde l'appelait Chapeau. C'est vrai qu'il avait un drôle de chapeau. Plus large que long, une sorte de chapeau savoyard mais sans la même classe. Personne n'avait jamais vu Chapeau sans son chapeau. Laurent l'avait toujours connu comme ça, les deux coudes sur le bar, les yeux partis dans le vague, loin du bruit tout autour de lui, et l'air aussi mystérieux qu'intriguant.

"Allez, Chapeau ! Raconte-nous encore celle de Bowles !" Ces jours là, il ne se faisait pas prier. Ses yeux brillaient de toutes ses flammes. Il parlait, parlait, parlait encore avec sa drôle de voix. Un peu caverneuse, sans doute à cause des gitanes maïs, ce qui donnait un surplus de tension dans le vieux pub exigu. Ces récits étaient à la fois teintés de respect, de nostalgie et d'une pointe de mystique et suivaient un rituel spécifique qui en faisait tout son charme.

Donc ces jours là, il ne se faisait pas prier. Alors il racontait l'histoire de Stanley Bowles, un des véritables footballeurs des seventies qui font tant défaut aujourd'hui. Dans la lignée des Robin Friday, Peter Marinello ou autres George Best, Chapeau adorait raconter à qui voulait bien prêter l'oreille cette légende rock'n'roll. Bowles, illustre numéro dix autant talentueux balle au pied qu'imbibé d'alcool, avait donné ses lettres de noblesse au Queens Park Rangers.

Lorsque arrivait le fameux chapitre du trophée de la FA Cup, les yeux de Chapeau rayonnaient encore plus et son petit sourire ne se décrochait plus de son visage, vieilli par le poids des ages. "Un été où le soleil était toujours au plus haut et les jupes toujours pas assez courtes, les autres de Southampton qui venaient de remporter la fameuse FA Cup sont venus jouer à Londres, le trophée sous le bras. Fiers qu'ils étaient les rouges. Stanley et les gars avaient parié de canarder la coupe qui trainait en haut de la tribune. Et là, d'un coup, Bowles, pas handicapé des pieds, récupère le ballon près des buts, remonte tous les terrains. ET PAN ! Il allume la FA Cup et l'envoie valdinguer, sans mentir, sur 8-9 bons mètres. J'te dis, j'ai bien cru qu'il allait être pendu à l'entrée de la ville. Sur la fin du match, il en marque deux et tout ça s'est fini sur un bon vieil envahissement de terrain des familles."

Après ce grandiose portrait, suivi d'un long silence, comme pour que Chapeau ne finisse jamais ses histoires, il régnait toujours une atmosphère particulière au Kenny's. Une certaine euphorie atteignait certains qui embrayaient tout joyeux de leurs anecdotes personnelles tandis que d'autres se réfugiaient dans leurs verres, le regard dans le vide, comme pour ne jamais oublié ce qu'il venait d'entendre. Comme point final, O'Neill le tenancier, poussait le son d'un The Others qui rendait hommage à Bowles, d'un titre éponyme.
[/font]
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 20 avr. 2009, 22:16

T'es bon mon gars.

Avatar de l’utilisateur
Albat
Administrateur du site
Messages : 4159
Enregistré le : 23 oct. 2009, 06:58
Description : Mes couilles sur ton nez

The hardest way to make an easy living

Messagepar Albat » 20 avr. 2009, 22:39

c'est beau :cheers:

Avatar de l’utilisateur
Grichting
Messages : 1833
Enregistré le : 27 déc. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Grichting » 21 avr. 2009, 00:39

pas mal.
Et surtout de mieux en mieux.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 22 avr. 2009, 22:32

[font=Georgia]Chapitre 4:

Quand Laurent rentra dans son pub si familier, il constata comme d'habitude un petit soulagement. A vrai dire, seulement ici, il se sentait réellement chez lui. Et comme d'habitude, rien n'avait changé depuis qu'il en était parti. Comme si le Kenny's restait un lieu flottant au dessus du monde qui l'entoure, si prompt au changement et à la rapidité, où tout doit aller au plus vite. Ici, c'est comme si le temps n'existait pas.

Le Gros était accoudé au comptoir en train de refaire le match de la vieille et la nouvelle défaite du club du Liver Bird. Le Doc lui, plutôt le nez plongé dans un bon bouquin, comme à son habitude. Cette fois ci, c'était Voyage à motocyclette, raccord à sa philosphie, la aussi comme à son habitude. Laurent les salua chaleureusement par un "alors les tarlouzes, on s'encule sans moi ?", tout heureux de les retrouver, alors qu'ils ne s'étaient réellement quittés il y a quelques heures seulement. Tandis, que le vieux O'Neill posa directement une pinte de Guiness devant le nouvel arrivant.

"Une belle bande de branques" comme aimait répéter le tenancier. Tous trois bien différents mais plus proches que jamais. Le Gros était presque toujours vêtu de vieux survet' façon Lacoste provenant tout droit d'une fabrique de contrefaçon espagnole. Toujours le sourire, le sosie de Mouss Diouf faisait plus que mettre l'ambiance au sein du groupe, il ramenait toujours quelque chose à becqueter. Le Doc, lui, détonnait méchamment au côté de son ami. Petite lunette ronde, silhouette fine, il était plus porté sur les bouquins que sur les kebabs, mais ça ne l'empêchait pas de se mettre minable tous les soirs avec ses potes.

Les trois amis se regroupèrent autour d'une table, leur table habituelle, et la conversation s'enclencha. "Alors les pédés, quoi de prévu pour ce soir ?" La question resta en suspens quand Chapeau fit son entrée dans le pub.

[/font]
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 02 sept. 2009, 18:21

[font=Georgia]Chapitre 5:

Ça faisait un bout de temps qu'on l'avait plus vu Chapeau. Ça arrivait quelques fois qu'on le perde de vue, comme ça, disparaissant du jour au lendemain pour apparaitre au bout de plusieurs mois comme on l'avait quitté.

Quand il n'était pas là, les autres s'interrogeaient. C'est vrai qu'on n'en savait pas lourd sur lui. On ne savait même rien du tout.
« Pour moi, il gratte à la Sécu. Ou quelque chose comme ça. La Sécu, ou un ministère. Il en a dans l'crâne, mine de rien, le Chapeau ! Mais si y veut pas causer boulot, y veut pas causer boulot et pis c'est tout ! On va pas au bistrot pour faire des heures sup' !
- Ouais, surtout toi, sale assisté
- Oh ta gueule Le Doc, ça suffit pas d'avoir le nez dans tes bouquins pour pas paraitre pour un branleur hein !
- En tous cas, il est pas marié. Il a pas d'alliance... Peut-être veuf...
- Ou pédé ! Ah ! »

Le tavernier, ces fois-là, redressait vite le tir. Il n'aimait pas trop qu'on se moque de Chapeau. Ni de personne d'autre.
« Arrêter vos ragots ! Chapeau, c'est juste le brave type qu'a pas toujours eu la vie facile facile. Vit dans l'passé. Pas d'quoi s'moquer. Veuf ? Il aurait p't'être préféré. Bon ! Qui r'met sa tournée ? »
De quoi laisser penser qu'il en savait plus que les autres, mais on connaissait assez le père pour ne pas insister. Il y avait des trucs, des fois, on n'en causait pas. Et la conversation se stoppait toujours là.

La vérité, c'est que Laurent aimait passer des heures à écouter Chapeau. Lui racontait des choses. Oh, ce n'était jamais que quelques mots ou quelques phrases. Il lui expliquait la vie. Enfin il essayait.
« Tu vois mon p'tit gars, la vie c'est pas si compliqué qu'ça. Tu vas tu viens, tu creuses ton trou et si Dieu veut tu t'y plais bien. Tu verras ! Une p'tite idée de c'que tu veux faire plus tard ? »
Il l'appelait toujours 'mon p'tit gars'. Ca ne le vexait pas. Des idées, pour sûr il en avait. Partir d'ici. Aller en Amérique, ou ailleurs loin très loin. En Afrique, en Australie. Ou bien dans le midi. Mais pas rester dans le coin, c'était la seule certitude.
« Je ne sais pas, Chapeau ! J'aimerais bien faire marin. Aller sur l'eau.
- Ça mon p'tit gars. Tu sais nager, au moins ?
- Ben.
- Tu sais nager ?
- Non.
- Alors, tu pourras faire un bon marin. »

Mystère de Chapeau. Il était toujours comme ça. A conclure à la va-vite sans que Laurent n'y comprenne rien. Mais il aimait ça.
[/font]
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Gerard Gerbix

The hardest way to make an easy living

Messagepar Gerard Gerbix » 02 sept. 2009, 18:30

Comme ca, sans prévenir?

Je relis la totalité ce soir.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 02 sept. 2009, 18:38

ouais, je sais plus qui parlait de créer une émulation sur les storys
ben maintenant c'est à vous d'écrire bande de cons
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 03 sept. 2009, 09:44

On est pas tous chômeurs.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 03 sept. 2009, 12:25

fais pas le malin toi, tu t'es engagé en plus
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 03 sept. 2009, 12:28

J'ai pas donné de date. J'écrirais quand j'aurais une connexion chez moi la nuit soit le mois prochain.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 03 sept. 2009, 13:40

non mais t'as que ça a foutre au taf
philou, robbie, alchi, dagui, gus, qu'est ce que vous branlez ? a part des taureaux en camargue, j'veux dire
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 03 sept. 2009, 14:02

Non mais au taf, y a trop de bruit et je peux pas écouter de musique.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar gus » 03 sept. 2009, 15:53

[quote="Bombi (bullshit)"]non mais t'as que ça a foutre au taf
philou, robbie, alchi, dagui, gus, qu'est ce que vous branlez ? a part des taureaux en camargue, j'veux dire[/quote]
ben ma teub, et elle est tellement énorme que mes deux mains sont occupées, c'est difficile d'écrire dans ces conditions

Avatar de l’utilisateur
Dobble
Messages : 8019
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

The hardest way to make an easy living

Messagepar Dobble » 03 sept. 2009, 15:55

T'as pas trouvé de remplaçante à l'Allemande alors.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar gus » 03 sept. 2009, 15:57

do it yourself

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 03 sept. 2009, 16:03

c'est une belle formule pour parler de sa main droite
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Gerard Gerbix

The hardest way to make an easy living

Messagepar Gerard Gerbix » 03 sept. 2009, 16:43

J'ai pas le temps.

C'est bien ce que t'as écrit. Ta story cartonne.

Avatar de l’utilisateur
Eric ZeMourinho
Messages : 2624
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Coach génial de droite
Localisation : Dans le Sieg plutôt que dans le Zag
Contact :

The hardest way to make an easy living

Messagepar Eric ZeMourinho » 03 sept. 2009, 18:26

Pareil que gus. D'ici quelques jours j'essaierai de ressortir de vieilles idées du placard. Chais pas, mon projet avorté dont j'avais parlé y a quelques mois, mais faut que je réinstalle FM et ça me fait chier.
There is only one Steven Gerrard !

Daguinovitch a écrit :L'OM est un club de merde.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

The hardest way to make an easy living

Messagepar Madoff » 10 sept. 2009, 18:20

dagui c'est le meilleur running gag que je connaisse
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Eric ZeMourinho
Messages : 2624
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Coach génial de droite
Localisation : Dans le Sieg plutôt que dans le Zag
Contact :

The hardest way to make an easy living

Messagepar Eric ZeMourinho » 11 sept. 2009, 02:27

Limite le running gag, il risque le claquage quand même.
There is only one Steven Gerrard !

Daguinovitch a écrit :L'OM est un club de merde.

Gerard Gerbix

Re: The hardest way to make an easy living

Messagepar Gerard Gerbix » 18 mars 2010, 17:40

Alors mon bombi, t'as écrit la suite?

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

Re: The hardest way to make an easy living

Messagepar Jack Peine à jouir » 18 mars 2010, 22:12

Quel enculé ce Philou : il vient de faire un copier/coller sur tous les topics du "grandes plumes du forum"...
Sauf les siens...
---> Tout point pris n'est plus à prendre


Retourner vers « Les grandes plumes du forum »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité