Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:01

[center]Ceci est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes de la vie réelle ou avec des faits historiques avérés serait complètement involontaire de ma part.[/center]

[font="Georgia"]
Mardi 17 juin 2008, abords du Stade de Suisse, Berne.

- C'est vraiment dommage, on fait un gros match. Je suis vraiment fier de mes joueurs. On a pas eu beaucoup de réussite mais y'avait quand même des choses interessantes.
- Mais quand même, perdre 6-1 face à la Pologne alors qu'on attendait une réaction d'orgueil de la part de l'équipe, ca fait beaucoup.
- Libre à vous de voir les choses comme ca. De toute facon, c'est facile de critiquer. Mais je maintiens que je suis content de la performance des garcons. On a pas eu de chance. Y'a qu'à voir les stats du match. 1 tir pour nous, 1 but. 27 tirs pour eux, 6 buts. Ca nous fait du 100%, pas eux. Les mathématiques et les astres ne mentent jamais.
- Vous avez des regrets sur ce match?
- Non, on a fait ce qu'il fallait. Faut dire aussi que l'arbitre a pas été très loyal. Regardez à 10 minutes de la fin, Machinski fait une faute qui mérite un jaune. Et l'arbitre sort pas le carton. Dans ces conditions, pas facile de gagner.
- Votre avenir, c'est quoi?
- En ce moment, je pense juste à me marier. D'ailleurs Estelle, ma mie, ma douce, ma bitch, veux-tu m'epousailler?


T.Roland: Hé Hé Hé Ho (son rire à la con). C'est beau, c'est romantique. On se croirait sur une gondole à Venise. C'est beau le foot quand ca fait rever comme ca. Quel salaud quand même ce Domenech. Comment il fait pour se la taper?

Extrait de l'emission 100% Roro du 18 juin 2008.

Estelle Denis: La grande question est: Raymond Domenech va t'il rester selectionneur? Sinon, qui voyez-vous pour le remplacer?
Pierre Menès: Apparement, y'a plusieurs options: Didier Deschamps, Ricardo, Laurent Blanc, Pascal Praud, Artur Jorge ou encore Gérard Gerbix. Perso, je pense que ce serait bien que Thierry Henry prenne en main l'équipe dans un rôle de selectionneur/joueur.
Dominique Grimault: Gérard Gerbix serait pas mal. Il a des origines roumaines qui amenerait un coté roublard et voleur de poules à l'équipe, ce qui manque actuellement.
Nicolas Sarkozy (invité d'honneur): Bling bling.
Francis Lalanne: Domenech est un grand coach. Mais c'est peut-etre le moment de changer. Faudrait un mec comme lui, qui a des couilles, offensif, pour nous faire rever!

Jeudi 3 juillet 2008, siège de la FFF.

« Monsieur Raymond Domenech est demis de ses fonctions de selectionneur de l'equipe de France à compter de ce jour.
Plusieurs pistes sont étudiées quand à son successeur. Vous en serez informés dans les prochains jours »[/font]

[center]A suivre...[/center]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:07

[font=Georgia]Extrait de l'emission 100% foot du lundi 7 juillet 2008.

Estelle Denis: Bienvenue à tous dans notre émission spéciale de 100% foot. Dans quelques minutes, le président de la fédération francaise tiendra une conférence de presse afin d'annoncer le nom du futur sélectionneur de l'équipe de France. Avec moi sur ce plateau, Pierre Menès, Dominique Grimault, Thierry Roland et notre consultant expert Frank Leboeuf.
Avant de rejoindre Jean-Philippe Doux en direct du siège de la FFF pour prendre la température de l'ambiance, une seule question messieurs: quel est votre pronostic?


Pierre Menès: Thierry Henry. Je l'ai eu au téléphone, j'ai senti qu'il avait un lourd secret sur le coeur.
Dominique Grimault: J'aimerai que ce soit Gérard Gerbix mais je pense que ce sera Didier Deschamps, ca semblerait logique.
Thierry Roland: Alors Estelle, tu lui as dit oui? Hé hé hé ho (toujours le même rire con en plus sénile qu'avant)
Frank Leboeuf: Malheureusement, ce sera pas moi.

Estelle Denis: Tout de suite, on retrouve Jean-Philippe Doux. Mais avant ca, la question du jour à 10000 roros. Quel grand et bel entraineur a coaché l'équipe de France à l'Euro 2008? Réponse 1: Le grand et beau Raymond Domenech. Réponse 2: Francois Hollande. Envoyez un sms au 3612248098716.
Pierre Menès: Même pas un indice?
Estelle Denis: Indice: C'est la réponse 1. Alors Jean-Philippe, comment que ca se passe au siège de la FFF?

Jean-Philippe Doux: Beaucoup de monde ici. 548 journalistes selon Aimé Jacquet, 17 selon la police. On attend le président Escalettes d'une minute à l'autre. Ben tiens, il est là, on va l'écouter.

Estelle Denis: On reprend l'antenne juste après. Quel suspense insoutenable.

Escalettes: La Fédération Francaise de Football a décidé à l'unanimité de moi-même de nommer Monsieur Gérard Gerbix sélectionneur de l'Equipe de France de Football pour une durée minimum de deux ans.
Monsieur Gerbix tiendra conférence devant vous d'ici une dizaine de minutes, le temps qu'il s'essuie après avoir mis un coup à Monique, la trésorière de la fédération.


Estelle Denis: Une petite surprise quand même que cette nomination. Une réaction, messieurs?

Pierre Menès: Un peu decu que ce soit pas Thierry Henry. Mais tant que Gerbix le met capitaine, ca me va.
Dominique Grimault: Alors là, je suis très mais alors très très satisfait de ce choix. C'est tout simplement le meilleur. L'alliance de French Flair et de rigueur roumaine. J'en profite d'ailleurs pour saluer tous mes amis roumains à travers le monde et ils sont nombreux. Sans compter que ses experiences en Grande-Bretagne ameneront cette touche de néant nécessaire pour faire une grande équipe.
Thierry Roland: Alors Estelle, après Raymond, tu vas te taper Gérard? Hé hé hé ho.
Franck Leboeuf: Ben moi je pense...
Estelle Denis: Oulala, merci Frank pour cette analyse. On retrouve tout de suite Jean-Philippe Doux qui a déjà une info insolite. Jean-Philippe?

Jean-Philippe Doux:
Oui Estelle! Un premier sondage d'opinion vient de tomber à l'instant. Et les résultats sont ma foi assez surprenants. Figurez-vous que 97% des monosourcils de plus de 50 ans qui ont voté José Bové à la présidentielle de 2007 pensent que Gérard Gerbix est le selectionneur idéal.

Estelle Denis: Oulala! Mais c'est un véritable plébiscite du peuple francais, dites-moi!

Jean-Philippe Doux: Mais j'apercois au loin Gérard Gerbix qui approche, vêtu d'un jean délavé, un paire de santiags, un polo SuperU et sa veste en cuir sur l'épaule. C'est un instant magique auquel j'assiste. On dirait le commissaire Moulin de la série.

Estelle Denis: On est sur M6, Jean-Philippe, voyons.

Jean-Philippe Doux:
J'allais oublié Estelle. Figurez-vous que j'ai réussi à falsifier une carte de presse pour me faire passer pour un journaliste. Quelle question voulez-vous que je pose à Gérard Gerbix?

Pierre Menès:
Demande lui si il compte prendre Thierry Henry.

Jean-Philippe Doux: La conférence de presse commence, on se retrouve tout à l'heure...
[center]
A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:11

[font=Georgia]1ère conférence de presse de Gérard Gerbix en qualité de sélectionneur de l'Equipe de France. Lundi 7 juillet 2008.

J'arrive dans la salle de presse. J'ai bien fait de me vider avant de venir, ca m'enlève un peu de pression. Tout est allé si vite ces derniers temps. Ma rencontre avec Escalettes dans le club SM de Max Mosley, l'échange de nos gonzesses, les affinités qui se créent, tout ca, tout ca...
Et finalement, après quelques coups de fouet bien placés entre les cuisses, ca l'a convaincu que j'étais l'homme de la situation.
Ca me fait plaisir de venir entrainer enfin en France.

J'espère que les journaleux vont pas être trop casse-noix. J'en ai déjà repéré un ou deux qui ont des têtes bizarres.

Allez, c'est parti, faut bien en passer par là.

- Bijour à tous. J'ai trop rien à dire, alors posez vos questions, j'essaierai d'y répondre si elles sont pas trop nazes. Toi, le moche en bleu, vas-y, attaque.

- Frank Mikael, OM Magazine. Comment vous sentez-vous suite à votre nomination?
- J'ai envie de me suicider, bien sur. Suivant et essayez d'être moins cons.
- Jean-Paul Pol, Le journal de Mickey. Avez-vous un mot particulier pour Raymond Domenech, votre predecesseur?
- Il pouvait pas avoir de la chatte deux fois de suite. Je me fais pas de soucis pour lui, il trouvera bien un club de CFA2 à entrainer.
- Robert Miles, France Football. Comment jugez-vous l'equipe? Comptez-vous rajeunir ou vous appuyer sur les anciens?
- J'en sais fichtrement rien. Je vais faire un tour d'horizon des joueurs disponibles et faire des choix en conséquence...
- Micheline Dax, Tricot Hebdo. Avez-vous déjà une idée du style de jeu et de la tactique que vous allez utiliser?
- Ce sera offensif comme un match de D3 ecossaise.
- Jean-Michel Aulas, OL Web. Si un lyonnais se blesse pendant un rassemblement de l'EdF, c'est combien l'indemnité?
- Mon poing dans ta gueule ou ma bite dans ton cul. T'as le choix.
- Jean-Philippe Doux, M6. Thierry Henry aura t'il un role à jouer dans le futur de l'EdF?
- Thierry qui?
- Omar Sharif, Tiercé Magazine. Quels sont les jeunes joueurs qui vous impressionnent?
- Personne ne m'impressionne à part Steven Gerrard et sa descendance sur les 500 prochaines années.
- Guijaune, Francemanager.net. Vous allez jouer la Suède puis le Mexique en amical et ensuite un groupe de qualifications avec la Bosnie, le Kazakhstan, la Suède (à nouveau), l'Eire et le Luxembourg. Connaissez-vous ces équipes et comment voyez-vous les choses?
- Enfin une question intéressante. Je connais pas trop les équipes à part l'Eire qui est toujours difficile à jouer. La Suède est capable d'être solide, surtout si Larsson joue encore. Les bosniaques et les kazaks, je connais pas. Le Luxembourg, y'a des auditeurs financiers, mais pas sur qu'ils savent jouer au foot.
- Giuseppe Michelangelo, La Gazzetta dello Sport. Qui allez-vous demander en mariage après la Coupe du Monde 2010?
- Pour le moment je penche pour ta mère mais ca pourrait être ta fille si d'ici là elle perd son gros cul et prend des seins.
- Michael Kael, CANAL International. Tu viens prendre l'apéro ce soir?
- Bien sur mon biquet.
- Richard Bronson, Paris-Match. Tu me donnes l'exclu pour des photos nus, ou alors je dis à tout le monde avec qui tu baises.
- Dis plutot avec qui je baise pas, t'useras moins de papier.
- Monique Clampin, FFF. T'as dit qu'on remettait ca vite, t'attends quoi?
- J'arrive, grosse. Excusez-moi, mais vous savez ce que c'est. Sauf toi, le moche en bleu, je suppose. Allez, rendez-vous mi-aout pour la première liste.

Je mets une secouée à Monique vite fait et ensuite, direction Chateauroux pour revoir enfin ma môman chérie...

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:17

[font=Georgia]Extrait de l'emission 100% foot du jeudi 14 aout 2008.

Estelle Denis: Bonsoir à tous. Bienvenue sur M6. Ce soir, une émission assez exceptionnelle puisque le sélectionneur de l'équipe de France a communiqué aujourd'hui sa liste de joueurs appelés à rencontrer la Suède en amical à Stockholm le 20 aout prochain. Avec nous pour en debattre: Pierre Menès, Dominique Grimault, Didier Deschamps et André Manoukian.
Pierre Menès: Va y avoir matière à débat d'ailleurs.
Estelle Denis: Oui Pierre, il semblerait que vous ne soyez pas entièrement d'accord avec les choix de Gérard Gerbix.
Pierre Ménès: C'est le moins que l'on puisse dire.

Estelle Denis: Un mot de Didier Deschamps, peut-etre? Vous étiez favori pour prendre le poste et finalement Gérard Gerbix a été choisi. Pas trop décu?
Didier Deschamps: Un peu decu au début, bien sur. Mais la fédération a fait un choix. A partir de là, je pense qu'il faut être tous derrière le nouveau sélectionneur.

Estelle Denis: Avant que Pierre Menès dévoile et commente la liste, la question du jour qui peut vous faire gagner 10000 roros. Quel joueur est le recordman francais des selections? 1: Lilian Thuram. 2. Bernard Mendy. Envoyez un sms au 4212. Indice: dorénavant, ce sera toujours la réponse 1.
Tout de suite, découvrons la liste, élargie à 26 joueurs.

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Mickael Landreau (Paris SG)

Defenseurs: Philippe Mexès (Roma), Carl Medjani (Lorient), William Gallas (Arsenal), Marc Planus (Bordeaux), Sylvain Armand (Paris SG), Sébastien Squillaci (Lyon), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Florian Marange (Bordeaux), Jeremy Mathieu (Toulouse), Francois Clerc (Lyon), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Mathieu Bodmer (Milan AC), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Jeremy Toulalan (Lyon), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), Jimmy Briand (Juventus), Karim Benzema (Lyon), Thierry Henry (Barcelone)



Estelle Denis: En un mot messieurs, un commentaire sur la liste?

Dominique Grimault: Intéressant. Des jeunes joueurs, quelques rares anciens pour les encadrer, ca me semble cohérent.
Didier Deschamps: Sur le plan tequenique, y'a de la qualité. Par contre, sur le plan taquetique, je vois pas trop où le selectionneur veut aller.
André Manoukian: C'est beau. Ca me fait penser à une hirondelle qui prend son envol au dessus d'un champ de blé lorsque le printemps revient. Bucolique et en même temps tellement jouissif. Y'a que le foot pour nous procurer des instants d'émotion aussi éternels.
Pierre Menès: Moi ca me fait peur. 12 défenseurs sur 23 joueurs de champ, tu sens bien que ca va blinder derrière et qu'on risque de s'emmerder.

Estelle Denis: Y'a des choix de joueurs que vous contestez, Pierre?
Pierre Menès: Ouais, Medjani a rien à foutre là. Autant rappeler Thuram. Marange, Faubert et Armand, c'est juste une blague. Devant, Briand je doute un peu, surtout si c'est pour pas prendre Anelka.
Estelle Denis: Justement, le selectionneur Gérard Gerbix a commenté ses choix. On l'écoute tout de suite.

Gérard Gerbix: Y'a plus de 60 millions de francais. J'ai du faire une selection parmi ceux-ci. Bien sur que c'est forcément critiquable mais je vous emmerde. C'est pour un match amical, j'ai préféré prendre des jeunes joueurs plutot que certains anciens comme Anelka, Vieira, Malouda ou Abidal. Je suis là pour experimenter. J'ai élargi la liste à 26 afin de rassembler et commencer à créer une cohésion de groupe. Je tiens enfin à signaler que Hugo Lloris et Lassana Diarra sont aux Jeux Olympiques mais que je compte sur eux pour l'avenir.

Estelle Denis: Voilà Pierre, le selectionneur a préféré ouvrir son groupe. Les anciens reviendront sans doute dans le futur.
Pierre Menès: Ouais, mais de là à prendre des mecs qui ont le niveau L2, c'est quand même choquant.
Dominique Grimault: Faut lui laisser le temps de faire ses preuves. On va pas commencer à tailler maintenant. Attendons au moins quelques matchs.
Pierre Menès: Venant de ta part, c'est surprenant. D'habitude tu tailles avant que les mecs aient le temps d'ouvrir la bouche.
Dominique Grimault: Ouais mais là, je sais pas, j'ai un bon feeling avec Gerbix.

Estelle Denis: Il est temps de conclure, messieurs. Comment sentez-vous ce match face à la Suède, en un mot?
Dominique Grimault: Je le sens bien. On va en savoir un peu plus sur le football proné par Gérard Gerbix. Je suis impatient de voir ca.
Didier Deschamps: J'aurai pas fait les mêmes choix. A partir de là, attendons et voyons.
André Manoukian: La Suède, ses lagons, sa choucroute, ses gonzesses exquises de volupté mélancolique. Ca me fait un peu triquer comme la voix de Mariah Carey qui s'étiole par dessus les nuages et qui reste en suspension pour l'éternité.
Pierre Menès: Je sens qu'avec Gerbix on va bien se marrer.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:24

[font="Georgia"]Match amical à Stockholm face à la Suède. Mercredi 20 aout 2008.

Christian Jeanpierre: Bonsoir à tous, bienvenue au stade Rasunda de Stockholm pour le 9247ème match de l'équipe de France mais aussi le premier pour le nouveau sélectionneur Gérard Gerbix.
Jean-Michel Larqué: Euh, vous êtes surs de vos chiffres, Thierry?
Christian Jeanpierre: Vous pouvez m'appeler Cricri, Jean-Michel. Avec nous, Arsène Wenger. Bonsoir Arsène. Alors ce match, premier test pour Gérard Gerbix.
Arsène Wenger: Oui Cricri, premier match, avec une composition et un système tactique assez etonnant. On sent que Gérard Gerbix veut imposer un style dès le début.
Christian Jeanpierre: Justement Arsène, regardons de plus près la composition des équipes.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Capitaine: Philippe Mexès. Vice-Capitaine: William Gallas.

Sur le banc: Mandanda, Planus, Armand, Mathieu, Clerc, Flamini, Menez, Nasri, Briand
En tribune: Landreau, Medjani, Marange, Faubert, Diarra, Henry.

Arsene Wenger: Une défense à 3 avec Mexes en patron, Gallas et Squillaci pour l'épauler. Deux latéraux pour boucler les couloirs et apporter le surnombre devant. Toulalan à la récupération, Bodmer homme à tout faire. Ribery chargé de l'organisation du jeu et la doublette Benzema-BenArfa pour brasser devant.
Jean-Michel Larqué: Je suis quand même assez doutatif sur cette équipe, Thierry.
Christian Jeanpierre: Le coup d'envoi va être donné par Karim Benzema.

06ème minute:
Christian Jeanpierre: Clichy pour la touche. Sur Ben Arfa... Ben Arfa qui se débarrasse de Machinsson, centre de Ben Arfa, Benzema et Buuuuuuuuuuuutttttttttttttttttttttttt. Quel coup de boule de Benzema.....L'équipe de France ouvre le score.........
Arsène Wenger: Superbe centre de Ben Arfa, Benzema domine Jonsson et place une superbe tête croisée dans la lucarne d'Isaksson. Très bel enchainement des francais.
Jean-Michel Larqué: On retrouve en équipe de France le tandem Ben Arfa-Benzema que l'on connait à Lyon.

14ème minute:
Christian Jeanpierre: Bon coup-franc pour les francais, légèrement coté gauche.
Jean-Michel Larqué: Les grands sont montés, seuls Clichy et Sagna restent en retrait.
Christian Jeanpierre: Coup franc dans le paquet de Bodmer. Et Buuuuuuuuuuuuuuuuuuuutttttttt. Le ballon rentre dans la cage. But exceptionnel de Bakary Sagna!!!!
Arsène Wenger: Sagna était en retrait, je crois que c'est Mexès.
Christian Jeanpierre: Exactement Arsène, vous avez l'oeil plus avisé que moi. Quel coup de frontal! Sous la barre. Quand j'ai vu que c'était Mexès qui reprenait le ballon, j'ai tout de suite su que ca allait faire mouche.
Jean-Michel Larqué: En tout cas, ca montre à ce con de Domenech qu'il fallait prendre Mexès à l'Euro.
Christian Jeanpierre: Je bande, vous pouvez pas savoir.

35ème minute:
Christian Jeanpierre: Les suèdois sont frileux dans cette partie.
Jean-Michel Larqué: En même temps, c'est normal, fait pas chaud en Suède.

45ème minute:
Christian Jeanpierre: C'est la mi-temps ici à Stockholm. David est avec Gérard Gerbix pour ses impressions. David?

David Astorga: Oui Cricri, en compagnie de Gérard Gerbix. Alors Gérard, vos impressions sur cette première mi-temps?
Gérard Gerbix: Ta gueule, petit con, j'ai du boulot. Alors, viens pas m'emmerder, je te repondrais peut-etre à la fin du match si t'arretes de me casser les couilles.

Page de pub, logique, on est sur TF1, merde.

Christian Jeanpierre: Retour pour la 2ème mi-temps. Des changements je crois dans l'équipe de France.
Jean-Michel Larqué: Oui Thierry, Mandanda remplace Frey dans les buts, Flamini prend la place de Mexès et enfin Ribery sort, supplée par Menez.
Christian Jeanpierre: Aucun rapport avec Bernard, je tiens à le preciser tout de suite.
Arsène Wenger: Ta gueule, Cricri. Un changement de tactique aussi pour cette 2ème mi-temps. Gérard Gerbix en profite à fond pour expérimenter.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]
59ème minute:
Christian Jeanpierre: Double remplacement pour les bleus. Mathieu et Nasri rentrent à la place respectivement de Clichy et Bodmer.
Jean-Michel Larqué: Du poste pour poste.

75ème minute:
Christian Jeanpierre: Nouveau changement avec la sortie de Karim Benzema et l'entrée de Jimmy Briand. En esperant qu'il porte bien son nom.
Arsène Wenger: Cricri?
Christian Jeanpierre: Oui?
Arsène Wenger: Tu sors.

Christian Jeanpierre: Fin du match sur cette belle victoire bien maitrisée de l'équipe de France sur le score de 2-0 face à une équipe de Suède trop scandinave pour espérer un résultat. On retrouve David avec Gérard Gerbix.

David Astorga: Oui, avec Gérard Gerbix. Vous devez être contents du résultat mais aussi de la manière, non?
Gérard Gerbix: Voilà.
David Astorga: Merci Gérard.

Christian Jeanpierre: Les prochains rendez-vous de l'équipe de France: dès le 6 septembre en amical face au Mexique. Le rencontre se déroulera à Marseille et promet d'être épicée. Et 4 jours plus tard, ce sera l'entrée dans les qualifications contre l'Eire à Lyon. Bonne soirée sur TF1.[/font]


[center][font="Georgia"]A suivre...[/font][/center]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:24

[font="Georgia"]Bar des sports, Paris, Mercredi 21 aout 2008, tard le soir.

Pierre Menès et son ami Dominique Grimault débattent de la prestation des joueurs lors du match de l'équipe de France contre la Suède.
Ca leur servira de base pour leur chronique journalistique du lendemain.

Pierre Menès: Bon, tu prends un Picon?
Dominique Grimault: Ouais vite fait. Faut qu'on se magne, j'ai ma grosse qui m'attend.
Pierre Menès: Quelques litres et on s'arrache. On attaque par les gardiens?
Dominique Grimault: Pour ce qu'ils ont eu à faire... Trois tirs cadrés à eux deux, c'est pas bézèfe.
Pierre Menès: On dit qu'ils ont fait leur travail proprement et ca ira bien. Sagna? Gros match je trouve.
Dominique Grimault: Superbe match, il a amené pleins de solutions en attaque, il a bien bloqué son couloir.
Pierre Menès: Pareil. Un match solide. Clichy? Je dirais pareil que Sagna.
Dominique Grimault: Ah ben non, Pierrot, tu peux pas dire ca. Il a chié ses centres, les rares occazes suèdoises passaient par son coté. Faut pas abuser. Il a fait un match moyen.
Pierre Menès: Tu deconnes? Il a quand même amené une grosse présence sur son coté. Maintenant, c'est sur, offensivement, Ben Arfa venait lui piquer le boulot, alors on l'a moins vu. Mais tu peux pas dire qu'il ait été moyen.
Dominique Grimault: Attends, Pierrot. Dès que c'est un joueur d'Arsenal, tu le vois plus beau qu'il ne l'est. Ou alors arrete le Picon, je sais pas.
Pierre Menès: Bon ok, commande un whisky. Je vais écrire qu'il a été bon mais un poil moins que Sagna, comme ca on est d'accord au moins. Mexès?
Dominique Grimault: Enorme mi-temps. Il a superbement bien couvert sa défense, il marque. En plus, il s'affirme comme un vrai leader, du tout bon.
Pierre Menès: Je suis d'accord. Avec lui à l'euro, ca change la donne. Gallas et Squillaci?
Dominique Grimault: Un bon match tous les deux. Avec mention pour Gallas qui a eu plus de boulot dans la zone d'Ibrahimovic.
Pierre Menès: De toute facon, Squillaci, je le trouve pas terrible alors je vais le saquer un peu.
Dominique Grimault: Il fait quand même un bon match, tu peux pas le nier.
Pierre Menès: Face au fantome d'Elmander, en même temps, même moi j'aurais été bon. Toulalan?
Dominique Grimault: Comme d'habitude. Rien à ajouter.
Pierre Menès: Gros boulot. Et maintenant qu'y a plus Makélélé, ca se voit encore plus. Bodmer?
Dominique Grimault: Une passe décisive qui lui sauve un peu son match.
Pierre Menès: Il a semblé un peu perdu sur le terrain. Il s'est trop contenté de défendre aussi. En même temps, à 2-0, il a fermé la porte. Ribery?
Dominique Grimault: Pas en jambes. Il manque de rythme, ca se voit.
Pierre Menès: Ouais, une mi-temps neutre mais bon, on se fait pas de soucis pour lui. La doublette lyonnaise?
Dominique Grimault: Enormes tous les deux. Ils s'entendent bien sur le terrain, combinent, se trouvent facilement. Ils vont faire mal tous les deux.
Pierre Menès: Depuis le temps que je les reclame associés en EdF. On passe aux remplacants?
Dominique Grimault: Flamini fait une belle rentrée. Du bon boulot défensif, et une technique vers l'avant intéressante. Mathieu aussi m'a bien plu. Meilleur que Clichy sur ce qu'il a joué.
Pierre Menès: Je crois que c'est la dernière fois qu'on débat tous les deux. T'as de la merde dans les yeux, ou quoi? Mathieu a pas été meilleur que Clichy, arrete tes conneries. Pour Flamini je suis d'accord.
Dominique Grimault: Ouais, bon, ok, marque ce que tu veux, t'as toujours raison.
Pierre Menès: C'est pas que j'ai toujours raison mais faut être lucide, merde!
Dominique Grimault: En attendant, je tiens mieux l'alcool que toi. Plus tu bois plus tu deviens agressif.
Pierre Menès: Bordel de merde! Mais qu'est-ce que tu me fais, là? Sans deconner, tu veux pas reconnaître que je suis plus expert que toi en latéraux gauches, t'es vraiment borné.
Dominique Grimault: C'est moi qui suis borné? Tu te branles devant Thierry Henry 24 heures sur 24 alors que y'a un moment qu'il vaut plus un clou. D'ailleurs, il fait toujours la même chose sur le terrain.
Pierre Menès: Ah ouais, et c'est quoi qu'il fait toujours? Putain, j'y crois pas comment que tu parles du plus grand joueur francais de tous les temps après Zizou et Platoche.
Dominique Grimault: Ben oui, il part coté gauche, repique vers l'intérieur et frappe enroulée, c'est tout ce qu'il sait faire. Pour le reste, même Wagneau Eloi était meilleur.
Pierre Menès: Putain, je crois que je vais faire un infarctus cardiaque à t'écouter. Bon allez je me casse avant que je fasse un malheur.
Dominique Grimault: Ben vas-y, casse toi, dessaoule et on en reparle demain.
Pierre Menès: C'est bien, espèce de baltringue. Je raconterai tout à Estelle de comment que tu me parles. Je le dirai meme à Jerome de Verdière, il viendra te casser la gueule.
Dominique Grimault: Va pleurer chez ta maman aussi si tu veux.
Pierre Menès: Putain, je suis vert.
Dominique Grimault: Patron, paye ton Picon vite fait. Faut encore que je file au bois de Boubou me faire turluter avant de rentrer. Putain, Bobonne elle va gueuler tellement je vais être à la bourre.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:26

[font="Georgia"]Conférence de presse du sélectionneur Gérard Gerbix, Salle des fêtes de Chateauroux, Lundi 1er septembre 2008.

1er garde: Mesdames, Messieurs, veuillez vous lever!
2ème garde: Son altesse Monseigneur Gérard Gerbix!

J'entre dans la salle comble. Il fait chaud. En même temps, fallait s'y attendre. Pourquoi j'ai foutu cet accoutrement. Cette longue perruque blanche ridicule, et cette epaisse toge en peau de mouton. Putain, heureusement que j'ai pas mis de calebard. Ca fait du bien un peu de fraicheur dans l'entre-cuisses.
Je pose mon derche sur le trone Louis XV affreté pour l'occasion.
Et je prends la parole.

-Mes chers compatriotes! Tout d'abord merci à tous d'être venu si nombreux en ce lieu béni. Vous savez, c'est ici que j'ai mis ma première main au panier. Oui, messieurs, c'est ici que j'ai marqué mes premiers points en compétition officielle. Ceux sur ma soeur n'étant que de l'entrainement. Ah! Suzanne, je me rappelle de toi comme si c'était hier. Ma douce Suzanne... Ca m'emoustillerait le slip si j'en portais un.
Enfin, bref, revenons à nos moutons. Si je vous ai convoqué aujourd'hui, ce n'est pas pour une, ni pour deux, mais bien pour trois raisons. Oui, vous m'avez bien entendu, ne me jetez pas ce regard stupéfait, j'ai bien dit trois.
Premièrement, afin de faire un bilan du match contre la Suède y'a 10 jours. Deuxièmement, pour annoncer la liste des joueurs retenus pour les deux matchs suivants, qui, je le rappelle à vos oreilles de mécréants, nous permettront d'affronter le Mexique en amical puis l'Eire en officiel.
Enfin, troisièmement, et c'est le point qui me semble le plus important, afin de faire une petite quête qui me permettra de financer mes séances de brushing. Aldo, mon fidèle serviteur, passera parmi vous à la fin de l'office. Veuillez recevoir sa main tendue comme il se doit. Amen.

Permettez-moi donc d'aborder le point 1 de mon allocution. J'ai lu dans la presse, oui, messieurs, je vous épie et je traque sans relache l'aigreur qui sommeille en chacun de vous. Je tiens donc à rectifier certains points. Je ne vais pas faire de langue de bois, je vous demanderai donc dorénavant de ne plus faire de langue de prostipute. Sous peine de lourdes sanctions qui pourraient mettre en danger votre intégrité physique.
Tout d'abord, je tiens à dire que je suis très satisfait de la prestation de l'équipe. Nous avons eu une grande maitrise du jeu.
Je comprends votre deception et votre amertume de ne pas avoir su prévoir à l'avance la composition de l'équipe et le système tactique mis en place.
J'ai ouï dire de mon oreille fine qui traine partout et écoute aux murs, fussent-ils épais comme mon sexe en erection, j'ai donc ouï dire que certains d'entre vous reniaient l'utilisation d'un libéro derrière deux stoppeurs.
Mais je vous emmerde. Le libéro doit retrouver son lustre d'antan. Le libéro est magique. Le libéro est rémois. Comprenne qui pourra. Hallelujah!

Concernant les joueurs, je suis satisfait de la majorité d'entre eux, mais je vais me permettre de rectifier quelques inepties lues ici ou là.
Oui, Clichy a fait un match de merde, n'en déplaisent aux arsenalistes de tout bord. Mathieu a été meilleur lors de son entrée en jeu. C'est un fait, et ce n'est point contestable. Mais je crois en Clichy comme je crois en ma suprême divinité vis à vis de vous, manants.

Deuxième point, la composition du groupe pour les prochains matchs. Quelques changements et ajustements que je vous demande de benir sans commentaires déplacés, je vous prie.
Arrivées de Hugo Lloris, Lassana Diarra et André-Pierre Gignac. Et non sélection de Mickael Landreau, Jeremy Toulalan, blessé et Jimmy Briand qui ne joue pas en club.
[/font]

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Racing Santander)

Defenseurs:
Philippe Mexès (Roma), Carl Medjani (Lorient), William Gallas (Arsenal), Marc Planus (Bordeaux), Sylvain Armand (Paris SG), Sébastien Squillaci (Lyon), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Florian Marange (Bordeaux), Jeremy Mathieu (Toulouse), Francois Clerc (Lyon), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Mathieu Bodmer (Milan AC), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Lassana Diarra (Portsmouth), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), André-Pierre Gignac (Toulouse), Karim Benzema (Lyon), Thierry Henry (Barcelone)


[font="Georgia"]Enfin, pour conclure cette allocution majestueuse, Aldo va passer parmi vous pour la quête. Je vous prie d'être généreux avec lui, il saura vous le rendre.
Ce sera tout pour aujourd'hui, le maître est fatigué, il va se retirer dans un élan de grâce et de magnificence.

En vous remerciant. Amen.



Gérard Gerbix: Hein, quoi, hein, mais qu'est-ce qui se passe, putain...
Monique Clampin: C'est rien mon chou, t'as juste fait un mauvais rêve.
Gérard Gerbix: Hein, hein, t'es sûre? Putain, je transpire, c'est quoi ce bordel?
Monique Clampin: C'est rien, t'as la pression parce que tu dois annoncer ta liste demain... Viens par là, je vais te détendre un peu...


[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:28

[font="Georgia"]Match amical: France-Mexique, Marseille. Samedi 6 septembre 2008.

Révolution dans le paysage audiovisuel francais. Suite aux commentaires déplorables des journalistes de TF1 à l'occasion de la rencontre Suède-France à Stockholm, le CSA, en collaboration avec la FFF, a decidé d'alterner la diffusion des matchs de l'Equipe de France. Les chaines retenues, TF1, France 2 et M6 se verront confier en alternance la diffusion des rencontres. A la fin des éliminatoires, un grand referedum permettra aux telespectateurs de choisir la chaine de son choix pour l'exclusivité de diffusion de la Coupe du Monde 2010.

Estelle Denis: Bienvenue sur M6 pour la rencontre de l'équipe de France face au Mexique à Marseille. Tout de suite, ne perdons pas de temps et retrouvons immédiatemment nos commentateurs vedettes, Thierry Roland et Franck Leboeuf. Alors messieurs, on s'attend à un grand match, n'est-ce pas?

Thierry Roland: Eh oui, bonsoir Estelle. Quel plaisir de retrouver l'équipe de France sur M6. On s'attend effectivement à un gros match ici. N'est-ce pas, Franck?
Franck Leboeuf: Bonsoir à tous, bonsoir Thierry. Bien sur que ca va être un gros match, vous pouvez en être convaincu. Entre la nouvelle équipe de France et le Mexique, equipe qui a l'habitude de pimenter les matchs.

Thierry Roland: Decouvrons tout de suite la composition des équipes.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Frey, Planus, Medjani, Mathieu, Faubert, A.Diarra, Flamini, Menez, Gignac
En tribune: Nasri, Armand, Clerc (blessés), Mandanda, Marange, Henry

Thierry Roland: Tactiquement, cette équipe me fait penser à l'équipe de France 98 qui a remporté la Coupe du Monde, vous ne trouvez pas, Franck?
Franck Leboeuf: Je peux vous en parler, Thierry, vu que j'en étais un des cadres. Vous avez raison, y'a quelques similitudes.
Thierry Roland: Je dirais même qu'on dirait une copie conforme. Comme un retour aux sources pour l'équipe de France.
Franck Leboeuf: Une belle équipe que le Mexique. Va falloir faire attention. Notamment au vétéran Andrès Guardado, qui connait bien Marseille pour y avoir évoluer y'a quelques saisons.
Thierry Roland: Vétéran, vétéran, d'après mes fiches il n'a que 21 ans.
Franck Leboeuf: Ah je dois confondre alors. Mais il me semble bien pourtant que quand j'étais le patron de la défense marseillaise, un Guardado faisait partie de l'équipe.

10ème minute:
Thierry Roland: Long ballon de Bodmer en direction de Benzema. Mais c'est intercepté par Rafael Marguez.
Franck Leboeuf: Je crois qu'il s'appelle Marquez, Thierry.
Thierry Roland: Et ben, quoi? Qu'est-ce que j'ai dit?
Franck Leboeuf: Vous avez dit Marguez, Thierry, il me semble.
Thierry Roland: Ah bon, ca a du m'échapper. Il a pas joué en France, lui?
Franck Leboeuf: A Lille il me semble.

26ème minute:
Thierry Roland: Sagna... Sagna qui deborde coté droit... Centre....Benzema....
Franck Leboeuf: Penalty, Thierry!!!
Thierry Roland: Vous avez raison, Franck. Benzema est accroché dans la surface par Marguez.

Thierry Roland: Ribery s'élance...........Oh, arret du gardien, arret exceptionnel du gardien mexicain.
Franck Leboeuf: En même temps, Ribery lui tire dessus, pas compliqué.

45ème minute:
Thierry Roland: C'est la mi-temps. Une partie dominée par les francais mais toujours pas de but. On revient dans un instant. Ici Marseille, à vous Paris.

Thierry Roland: Retour au stade velodrome. On retrouve tout de suite Jean-Philippe Doux aux cotés du selectionneur Gérard Gerbix.
Jean-Philippe Doux: Malheureusement non, le selectionneur est actuellement occupé à ses petites affaires avec Maria, le femme de menage des vestiaires.
Thierry Roland: Très bien, merci Jean-Philippe. Franck, je crois qu'il y a des changements...
Franck Leboeuf: Oui Thierry, Flamini remplace Mexès et Alou Diarra remplace son frère Lassana.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]
54ème minute:
Thierry Roland: Sagna...Sagna, très actif sur son coté droit... centre de Sagna dans la surface....Controle orienté de Benzema...Osorio est dans le vent....Buuuuuuuuuutttt. But de Karim Benzema!!! Quel technicien!!!
Franck Leboeuf: C'est bien joué, mais le defenseur lui a bien facilité le travail.

60ème minute:
Thierry Roland: On retrouve Dos Santos coté droit, il va vite, il déborde, il parvient à adresser un centre, Squillaci est trop court.........Buuuuuutttttttt! Castillo fusille le pauvre Lloris à bout portant.
Franck Leboeuf: Dommage, Squillaci qui defend superbement bien mais Castillo joue bien le coup.
Thierry Roland: En tout cas, Gérard Gerbix est furieux contre sa defense et s'apprete même à faire un changement.
Franck Leboeuf: Eh oui, c'est Marc Planus qui va rentrer alors qu'il est même pas échauffé. Il prend la place de Squillaci.
Thierry Roland: Squillaci se prend une branlée par le selectionneur, ca souffle dans ses bronches.

61ème minute:
Thierry Roland: Ben Arfa....Ben Arfa qui temporise.....Petite balle piquée pour Benzema dans la défense et Buuuuuuuuuttttttttt!!! Réaction immédiate des francais sur cette superbe frappe de Karim Benzema qui signe un doublé!!!
Franck Leboeuf: Encore une fois la defense mexicaine est completement à la rue.

66ème minute:
Thierry Roland: Sortie de Ben Arfa, auteur d'un très bon match, remplacé par Menez.
Franck Leboeuf: Rien à voir avec notre ami Pierre.

71 ème minute:
Thierry Roland: Dos Santos face à Clichy....Faute de Clichy....Et carton semble t'il.
Franck Leboeuf: Ah ben non, monsieur l'arbitre, on met pas un carton pour ca. C'est limite si y'a faute...
Thierry Roland: Il a quand même les deux pieds décollés.
Franck Leboeuf: Oui, d'accord, mais c'est pas dangereux comme tacle, ca.
Thierry Roland: Les pompiers viennent quand même en urgence sur le terrain...

76ème minute:
Thierry Roland: Entrées simultanées de Gignac et Mathieu à la place respectivement de Benzema et Clichy.

85ème minute:
Thierry Roland: Je me souviens du Mexique qui organisait la Coupe du Monde 82.
Franck Leboeuf: C'était en 88, Thierry.
Thierry Roland: Oui, en 88, vous avez raison. Y'avait notamment eu ce superbe quart de finale de l'équipe de France face au grand Bresil. Quel match!
Franck Leboeuf: Oui, je me souviens, une grosse ambiance avec la séance de tirs aux buts, dans un magnifique stade.
Thierry Roland: Oui, le stade de Gualara...Guadadara...Gualara...
Franck Leboeuf: Guardiolajaja, Thierry.
Thierry Roland: Vous avez plus de facilités que moi pour la prononciation, Franck. Mais qu'est-ce qui se passe? Le tableau d'affichage indique 3-1 pour la France...
Franck Leboeuf: On aurait raté quelque chose? C'est pas possible... Ca doit etre une erreur.
Thierry Roland: Je vais quand même allé demander à mes voisins commentateurs mexicains...
Franck Leboeuf: Vous parlez le mexicain, Thierry?
Thierry Roland: Oh, l'essentiel, vous savez, chili con carne, tortillas, desperados.. Hein Han Hein Han (c'est une évolution de son rire, une V2 quoi)

Thierry Roland: En effet, Franck, il semblerait qu'il y ait eu un but de Gignac.
Franck Leboeuf: Ah ben ca alors, on a raté ca.

Thierry Roland: Fin du match et belle victoire de l'équipe de France 3 buts à 1 face au Mexique grace à un doublé de Karim Benzema et à un superbe but de Pierre-André Gignac pour sa première selection. On ne vas pas s'attarder et on va rendre tout de suite l'antenne à Estelle. Ici Marseille, à vous Paris.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:29

[font="Georgia"]Debriefing après France-Mexique, Clairefontaine, Dimanche 7 spetembre 2008.

On se réunit tous ensemble dans la grande salle de debriefing à Clairefontaine. On va parler du match d'hier, une petite séance vidéo pour voir ce qui a merdé et ce qui a bien fonctionné.

Je chopperai aussi les joueurs un par un pour leur dire ma facon de penser. Y'en a déjà un qui en a pris plein sa face pendant le match, et je vais mettre la deuxième couche.
J'espère qu'il decidera de lui même de mettre fin à ses jours, ca m'éviterait de me salir les mains. Ca me pose pas de cas de conscience de fournir la corde, par contre.

Gérard Gerbix: Bon les gars, c'est pas mal, je suis assez content du match. Par contre, on prend un but à la con, et ca, je veux plus que ca se reproduise, c'est clair?
Philippe Mexès: Ca va, coach, c'est juste un but, on en a quand même marqué trois.
Gérard Gerbix: Philippe, mon bon, tu sais tout le respect que je te porte. Mais c'est la deuxième fois aujourd'hui que tu me contredis, et ca, je peux pas l'accepter, ok?
Karim Benzema: Z'y va, ca va, c'est pas la mort.
Gérard Gerbix: Putain de merde! Qu'est-ce qui se passe avec vous? Vous avez pas eu votre dose de chocapic ce matin ou quoi? Vous allez fermer vos gueules si c'est juste pour m'emmerder. Est-ce que c'est bien clair dans vos petits cerveaux de moinelle? On est pas chez Domenech, ici, capito?
Philippe Mexès: Ouais, ouais, c'est bon...
Gérard Gerbix: Bon, je reprends... Comme je disais, je suis quand même content. Pour vous feliciter, ce soir, je vous invite tous au Boubaboula Club, la boite à partouze la plus réputée des Yvelines.
Tous en choeur: OOOOOOOOOUUUUUUAAAAAAAIIIIIIIIISSSSSSSSSSS!
Gérard Gerbix: Sauf toi Squillaci, bien sur. Tu vas aller faire un bridge avec les vieux de la maison de retraite au coin de la rue. Ca te fera reflechir un peu.

Quelques minutes plus tard...

Sébastien Squillaci: Coach, coach, je peux vous parler, hein, steup...
Gérard Gerbix: Qu'est-ce tu veux, vilain?
Sébastien Squillaci: Pourquoi je peux pas venir avec vous ce soir, hein, pourquoi?
Gérard Gerbix: Tu le sais très bien pourquoi, alors casse moi pas les couilles.
Sébastien Squillaci: Hein, quoi? C'est quand même pas parce que j'ai fait une ch'tite erreur microscopique contre le Mexique, quand même? Leboeuf a dit que j'avais bien joué le coup.
Gérard Gerbix: Tu te crois où, gamin? T'as failli nous plomber le match! T'es pas à Lyon, ici, ok? Ici c'est le haut niveau, mec. Tu te troues, tu payes. C'est clair?
Sébastien Squillaci: Oui, coach, j'ai compris, coach. Vous êtes le plus grand, coach.
Gérard Gerbix: Tiens, prend mon sac et amène le jusqu'à ma bagnole...

Extrait de l'emission 100% foot du lundi 8 septembre 2008.

Estelle Denis: Alors Pierre, vous avez une idée sur la composition de l'équipe de France qui va jouer mercredi face à l'Eire.
Pierre Menès: Je pense que le selectionneur est devant un grand dilemme. Je suis pas sur de où il va mettre Henry sur le terrain.
Dominique Grimault: M'étonnerait qu'il le mette...
Pierre Menès: Gérard Gerbix a testé 2 tactiques. Celle avec libéro, je vois pas comment on peut enlever Ben Arfa et Benzema devant, surtout que l'animation est assurée aussi par les latéraux. Pareil pour le 4-3-3, où Benzema mérite sa place seul en pointe.
Dominique Grimault: Donc pas de Henry, ha ha ha.
Pierre Menès: Je pense que Gérard Gerbix va revenir à un 4-4-2 Domenech avec Ribery à droite, Ben Arfa à gauche et Benzema-Henry en pointe. Henry a été laissé au repos pour les amicaux mais c'est sur qu'il va jouer.
Estelle Denis: Mais quand même, Pierre, vous pensez vraiment que Gérard Gerbix va faire un pas en arrière et utiliser un système qui a échoué?
Pierre Menès: C'est la solution la plus probable. Je vois bien une compo de ce genre: Frey ? Sagna, Gallas, Mexes, Clichy ? les 2 Diarra ? Ribery, Ben Arfa ? Benzema, Henry. Ca me semble le plus cohérent.
Dominique Grimault: T'enleves Clichy et Henry, ca tient la route.
Pierre Menès: Recommence pas Dominique, hein... This is a provocation... Je vais t'étriper.
Estelle Denis: Jerome, Jerome, viens vite, ils recommencent... Merci de nous avoir suivi, et à la semaine.......prochaine.

[center]A suivre...[/center]
[/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:30

[font="Georgia"]Match de qualification pour la Coupe du Monde 2010. France-Eire. Mercredi 10 septembre 2008.

Patrick Montel: Bonsoir à tous et bienvenue sur France 2 pour cette affiche exceptionnelle entre la France et l'Irlande ici à Lyon. A mes cotés pour commenter ce match, Stephane Diagana, pour qui c'est la première en matière de football. Bonsoir Stéphane.
Stéphane Diagana: Bonsoir Patrick. En effet, c'est la première fois que j'ai l'occasion de commenter un match de football, et vous m'en voyez ravi.
Patrick Montel: Une sorte de dépucelage audiovisuel, si je puis m'exprimer ainsi. Sans plus attendre, regardons la composition des équipes.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Frey, Planus, Armand, Mathieu, Faubert, Bodmer, Gignac
En tribune: Nasri, Clerc, L.Diarra (blessés), Mandanda, Marange, Medjani, Squillaci, Henry

Patrick Montel: Une équipe sans surprises que nous a concocté Gérard Gerbix. Tout de suite, retrouvons Nelson Monfort qui je crois, a une surprise pour nous. Nelson?

Nelson Monfort: Oui Paaaatrick, je suis avec Giovanni Trapattoni, le sélectionneur irlandais. Giovanni, how do you feel the game?
Giovanni Trapattoni: Yeah, I feel very good. I'm sure we have a chance to win against France. I'm very confident.
Nelson Monfort: Thank you very much, Giovanni. Yeeeees, Paaaatrick, Giovanni nous dit qu'il a très peur de cette équipe de France, qu'il ne sait pas trop comment son équipe peut s'en sortir ce soir. Il nous dit également que les irlandais ont les chocottes, qu'ils vont blinder derrière en espèrant avoir un coup de chatte sur un contre.
Patrick Montel: Un bon point pour l'équipe de France si les irlandais ont peur. Mais ca va quand même pas être facile de trouver la faille. C'est parti pour le coup d'envoi.

12ème minute:
Patrick Montel: Ben Arfa, en retrait pour Flamini...Flamini qui s'avance.... Frappe et Buuuuuuuuuuuuttttttt!!!! Oh non, mais quelle occasion de Mathieu Flamini!!! Juste à coté!
Stéphane Diagana: J'y connais rien mais si je peux me permettre, Patrick, il me semble que le joueur a complétement dévissé sa frappe et que le ballon a filé directement en touche.
Patrick Montel: Vous avez raison, Stéphane, vous y connaissez rien. Enorme occasion pour les francais. Touche à suivre pour les irlandais.

26ème minute:
Patrick Montel: Long ballon de O'Brien en direction de Doyle... Mexès de la tête, impeccable.
Stéphane Diagana: Avec une détente pareille, il aurait pu faire du saut en hauteur.

32ème minute:
Patrick Montel: Préparez votre zapette, on va basculer sur France 3. C'est beau la complémentarité du service public.

33ème minute:
Patrick Montel: Bienvenue à tous sur France 3 pour ce match de l'équipe de France. Si vous nous rejoignez à l'instant, la France mène 1-0 face à l'Irlande. Si vous étiez déjà avec nous sur France 2, vous avez raté le but de Benzema pendant le basculement. Il a mal choisi son moment, le con.

45ème minute:
Patrick Montel: Ben Arfa... en retrait pour Diarra.... Flamini.... qui trouve Ribery devant lui....petite pichnette pour Benzema...il se retourne....et Buuuuuuuuuttttttttt! Dans le cul, Lulu. Quelle frappe de Benzema en plein dans la lucarne. Il s'est pas posé de questions.... Et l'arbitre qui siffle la mi-temps, l'équipe de France mène 2-0!!!

60ème minute:
Patrick Montel: Sortie de Clichy et entrée de Jeremy Mathieu.
Stéphane Diagana: Un physique de lanceur de disques ce rouquin.

67ème minute:
Patrick Montel: Ribery va sortir. Un choix étrange de la part du selectionneur. C'est Bodmer qui va prendre sa place.
Stéphane Diagana: C'est vrai que c'est bizarre de sortir un mec connu pour en faire rentrer un inconnu.

76ème minute:
Patrick Montel: Entrée de Gignac et sortie de Benzema sous les applaudissements des supporteurs lyonnais.
Stéphane Diagana: C'est con, c'est le seul qui marque des buts.
Patrick Montel: Il a l'air un peu cuit, quand même, ca doit être pour ca.
Stéphane Diagana: Ca ferait pas un bon coureur de demi-fond, alors.

81ème minute:
Patrick Montel: Allez hop, basculement sur France 2 pour la fin du match. Service public, formidable. En espérant que les francais marquent pas pendant ce temps-là.
Stéphane Diagana: Je vais en profiter pour aller pisser un coup, alors.

90ème minute:
Patrick Montel: C'est terminé ici à Lyon. Belle entrée de l'équipe de France dans les qualifications avec cette victoire 2-0 face à des irlandais timorés. Nelson est avec Gérard Gerbix. Nelson?

Nelson Monfort: Alors Gérard, heureux?
Gérard Gerbix: Yes.
Nelson Monfort: Oui, Paaaatrick, Gérard nous dit qu'il est ravi de la performance de ses joueurs, qu'il est content de la manière et qu'il espère surtout que l'équipe de France va continuer sur cette bonne dynamique pour les prochains matchs face au Luxembourg à Lyon et pour le perilleux déplacement au Kazakhstan.

Patrick Montel:
Merci Nelson. Quand à nous, prochain rendez-vous sur France-Télévisions le 15 novembre pour le match amical face à Israel. D'ici là, portez vous bien!

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:31

[font="Georgia"]Emission Chef La Recette du Dimanche 5 octobre 2008.

Cyril Lignac: Bonjour à tous et bienvenue pour ce nouveau numéro de Chef La Recette. Une emission assez exceptionnelle aujourd'hui puisque nous recevons le sélectionneur de l'équipe de France, Gérard Gerbix. Bonjour Gérard!
Gérard Gerbix: 'lut.
Cyril Lignac: Au programme ce dimanche, un menu choisi par notre hote du jour. Avec comme d'habitude, un budget limité à 20 roros. Surtout restez bien jusqu'à la fin de l'émission, puisque Gérard Gerbix annoncera en exclusivité pour nous la liste des joueurs retenus pour les prochains matchs. C'est un vrai honneur, Gérard.
Gérard Gerbix: Ouais, qu'est-ce qu'on mange, je pète la dalle, là.

Cyril Lignac: On va tout de suite attaquer la recette, Gérard. Alors, pouvez-vous nous dire ce que vous avez choisi au menu?
Gérard Gerbix: Moi, je veux des mollusques, des trucs qui sentent la poiscaille. Ca me rappelle ma naissance quand ma mère a accouché.
Cyril Lignac: Ouais, mais ca va pas être possible, je vous l'ai déjà dit. C'est trop long à préparer, on a pas la journée non plus, alors on va faire des pâtes-bolo, ce sera plus simple.
Gérard Gerbix: Avec salade composée et tarte aux pommes alors.
Cyril Lignac: Pas de soucis, mon ami. On va attaquer par les pâtes, c'est le plus long à faire. Ok, c'est parti?
Gérard Gerbix: Allez, on se magne, j'ai l'estomac qui gargouille, tiens, écoute...

Cyril Lignac: Alors, d'abord on prend des pâtes. J'ai choisi des coquillettes, parce que les spaghettis c'est chiant à faire rentrer dans la casserole.
Gerard Gerbix: Hum, miam miam, des coquillettes, génial. Mes préférées avec les pâtes alphabet.
Cyril Lignac: Petite astuce pour les pâtes, Gérard. Allez les récupérer à la Banque Alimentaire ou aux Restos du Coeur, ils en ont toujours en stock. C'est gratos, y'a pas de petites économies.
Gérard Gerbix: C'est bien vrai, y'a pas de raison qu'il y ait que les pauvres qui en profitent.

Cyril Lignac: Pour la sauce, on pourrait la faire nous, mais pourquoi s'emmerder alors que ca existe déjà prêt dans le commerce, hein? La cuisine, ca doit pas être contraignant, alors autant faire simple.
Gérard Gerbix: Ca, c'est de la grande cuisine! Rapide et efficace!

Cyril Lignac: On va passer à la salade composée. J'ai acheté un sachet de différents types de salade, de la batavia, de la frisée, de la scarole. Au moins, c'est déjà mélangé, nickel.
Gérard Gerbix: Les frisées, j'adore. On pourrait rajouter des tomates et du fromage, non?
Cyril Lignac: Hé ho, Gérard, ca va pas la tête? C'est galère à couper le fromage et trancher les tomates. En plus, on risque de se blesser, alors ca vaut pas le coup.
Gérard Gerbix: On va bien faire un peu de sauce vinaigrette, non?
Cyril Lignac: Ben, ca existe déjà prêt, alors on va pas se fatiguer à touiller pour avoir une chance sur deux que ca se mélange correctement. Faut simplifier, Gérard. C'est la clé du succès.

Cyril Lignac: On passe au dessert? On a déjà bien avancé.
Gérard Gerbix: Une tarte aux pommes, cool. Ma mémé m'en faisait toujours quand j'avais des bonnes notes à l'école.
Cyril Lignac: Vous étiez un bon élève, Gérard? C'est bien cette émission, on en apprend toujours sur nos invités.
Gérard Gerbix: J'ai jamais mangé de tarte aux pommes.
Cyril Lignac: Ok, alors c'est simple. On prend de la pâte brisée, ca se trouve dans tous les supermarchés, c'est bien pratique.
Gérard Gerbix: Et des pommes, je suppose?
Cyril Lignac: Et ben non, Gérard, c'est ca mon astuce. Les pommes en boite, ca existe pas, alors j'ai pris des ananas, c'est déjà tranché, nickel.
Gérard Gerbix: Ca fait une tarte à l'ananas, quoi.
Cyril Lignac: Non, c'est une tarte aux pommes mais c'est trop chiant de couper les pommes en petits morceaux. Simplicité, Gérard, c'est comme en foot et en amour. Droit au but, pas de détours.
Gérard Gerbix: C'est de la merde, tes recettes, en fait.
Cyril Lignac: Ah ben non, Gérard, j'y peux rien si je dois faire simple. Vous savez, faut se mettre au niveau des téléspectateurs de M6.

Cyril Lignac: Hum, qu'est-ce que c'est bon. Bon alors, la liste des joueurs, Gérard. Faut bien récompenser les téléspectateurs qui ont réussi à regarder l'émission en entier.[/font]

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Racing Santander)

Defenseurs:
Philippe Mexès (Roma), Habib Bellaïd (Strasbourg), William Gallas (Arsenal), Marc Planus (Bordeaux), Sylvain Armand (Paris SG), Mamadou Sakho (Paris SG), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Florian Marange (Bordeaux), Jeremy Mathieu (Toulouse), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Mathieu Bodmer (Milan AC), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Lassana Diarra (Portsmouth), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille), Jeremy Toulalan (Lyon)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), André-Pierre Gignac (Toulouse), Karim Benzema (Lyon), Mamadou Samassa (Le Mans)


[font="Georgia"]Cyril Lignac: Merci de nous avoir suivi. Vous pouvez récupérer cette recette originale sur m6.fr. On se retrouve la semaine prochaine pour un autre menu plein d'astuces. Et bon appétit bien sur.[/font]

[center][font="Georgia"]A suivre...[/font][/center]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:32

[font="Georgia"]Match de qualification France-Luxembourg. Samedi 11 octobre 2008.

Christian Jeanpierre: Bonsoir à tous, bienvenue à Lyon pour cette affiche exceptionnelle comptant pour les qualifications pour la coupe du monde 2010. A mes cotés, Jean-Michel Larqué et Arsène Wenger. Alors messieurs, comment le sentez-vous ce match?
Jean-Michel Larqué: Bonsoir Thierry. Un match pas facile à négocier pour les francais, ca sent le match piège.
Arsène Wenger: Bonsoir, ca devrait pas être trop compliqué pour l'équipe de France de s'imposer, encore faut-il y mettre la manière.

Christian Jeanpierre: Je crois que David Astorga est avec le sélectionneur luxembourgeois. Bonsoir David.
David Astorga: Oui, bonsoir Cricri. Je suis en effet avec Guy Dubois, le nouvel entraineur belge de cette sélection luxembourgeoise. Un mot Guy, ca va pas être facile pour votre équipe.
Guy Dubois: Ah ben c'est sur, une fois, ca va pas être facile. Mais bon, un match ca dure nonante minutes, tout peut arriver, surtout si comme d'habitude les francais font de leur nez.
David Astorga: Vous avez un plan spécial pour contrer les offensives des bleus?
Guy Dubois: Ah ben c'est sur, une fois. Au plus on va défendre, au plus on va resister.
David Astorga: Merci Guy pour votre disponibilité. A vous Cricri.

Christian Jeanpierre: Sacré Guyguy. Tout de suite, regardons la composition des équipes.[/font]

[center]Image[/center]
[font="Georgia"]
Remplacants: Mandanda, Planus, Clichy, L.Diarra, Nasri, Menez, Gignac
En tribune: Frey (Blessé), Sakho, Bellaïd, Marange, Faubert, Flamini, A.Diarra, Samassa

Arsène Wenger: Retour au 3-5-2 pour l'équipe de France. On note la titularisation de Mathieu à la place de Clichy.
Jean-Michel Larqué: Et l'absence remarquée de Thierry Henry et Sébastien Squillaci, même pas convoqués.
Arsène Wenger: Henry joue peu à Barcelone et Squillaci est une buse.
Christian Jeanpierre: Gérard Gerbix a appelé le jeune joueur du Paris Saint Germain, Mamadou Sakho, 18 ans seulement. C'est de la chair fraiche pour vous, mon cher Arsène.
Arsène Wenger: En effet, c'est un jeune joueur très talentueux que j'aimerai bien avoir sous mes ordres.
Christian Jeanpierre: D'ailleurs, on peut noter que le selectionneur a convoqué deux Mamadou, Sakho et Samassa, ce qui est assez étrange et anecdotique.
Jean-Michel Larqué: Il est où le problème, Thierry?
Christian Jeanpierre: Oh la, rien. C'est juste que deux Roger ou Michel, ce serait passé inapercu.
Arsène Wenger: Ta gueule, Cricri, tu t'enfonces encore un peu plus.

Christian Jeanpierre: Un mot sur cette équipe luxembourgeoise, peut-etre.
Arsène Wenger: A part le vieux Jeff Strasser, qui a fait une bonne partie de sa carrière à Metz, on connait pas grand monde.
Christian Jeanpierre: Le pauvre, déjà pas facile d'être luxembourgeois mais en plus jouer à Metz, il a vraiment pas de chance.
Arsène Wenger: Ferme ta gueule, Cricri, tu seras bien gentil.
Jean-Michel Larqué: D'ailleurs, le pauvre Strasser risque de passer une sale soirée dans la zone de Benzema.

Christian Jeanpierre: Le coup d'envoi est donné par les bleus.

15ème minute:
Christian Jeanpierre: Coup franc de Mathieu.....Il renverse sur Sagna...qui devie de la tête.....Benzema qui se démarque....Frappe et Buuuuuuuuuuuuuttttttt!!! Poteau rentrant.
Jean-Michel Larqué: Je l'avais dit! Je l'avais dit que Strasser allait souffrir face à Benzema. Je l'avais dit!
Arsène Wenger: Intelligente déviation de Sagna, Benzema récupère, prend de vitesse Strasser et place une frappe croisée absolument imparable pour le gardien.
Jean-Michel Larqué: Je l'avais dit!

41ème minute:
Christian Jeanpierre: Bodmer....qui décale Sagna coté droit....Sagna qui repique à l'intérieur....passe pour Benzema dans la surface....Et Buuuuuuuuuttttttt!!!! Exceptionnel Karim Benzema!
Jean-Michel Larqué: Je l'avais dit! Je l'avais dit que Strasser allait en chier ce soir! Je l'avais dit!
Arsène Wenger: Encore un gros travail de Sagna coté droit, il trouve Benzema d'un subtil extérieur du pied, Benzema se débarrasse tranquillement de Strasser pour fusiller le pauvre gardien luxembourgeois à bout portant.
Jean-Michel Larqué: Je l'avais dit!

45ème minute:
Christian Jeanpierre: C'est la mi-temps ici à Lyon. La France mène sur le score de 2-0 face à une faible opposition luxembourgeoise. On retrouve David avec un invité peut-etre?
David Astorga: Ben non, je suis dégouté, personne veut me parler.

65ème minute:
Christian Jeanpierre: Sortie de Franck Ribery et entrée de Gignac.
Jean-Michel Larqué: Ca change de Domenech et ses premiers changements à la 89ème.
Arsène Wenger: Ben Arfa va se positionner juste derrière les deux attaquants.

70ème minute:
Christian Jeanpierre: Nasri va rentrer... à la place de Bodmer, qui aura fait son match.
Jean-Michel Larqué: Heureusement qu'il a pas fait celui d'un autre.

77ème minute:
Christian Jeanpierre: Dernier changement pour les bleus avec la sortie de Ben Arfa, remplacé par Menez.
Arsène Wenger: Heureusement qu'il y a les changements pour mettre un peu d'animation dans ce match.
Jean-Michel Larqué: C'est vrai qu'on s'emmerde.

90ème minute:
Christian Jeanpierre: Fin du match sur cette victoire peu convaincante de l'équipe de France face au Luxembourg. David, un invité, peut-etre?
David Astorga: Oui, avec Gérard Gerbix. Gérard, on reste quand même un peu sur notre faim. La victoire est là mais elle aurait du être plus éclatante.
Gérard Gerbix: Y'a un truc qui va être éclatant, c'est mon allonge dans ton tarbouif. C'est facile de toujours critiquer, hein. Bande de cons, je voudrais bien vous y voir sur la pelouse.

Christian Jeanpierre: Prochain rendez-vous pour l'équipe de France, ce sera mercredi au Kazakhstan. Prochain match sur TF1, le 19 novembre face à la République tchèque. Tout de suite, retrouvez le droit de savoir avec un reportage exclusif sur les beatniks quebecois qui vendent leur corps pour se procurer de l'alcool de contrebande.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:32

[font="Georgia"]Emission 100% foot du lundi 13 octobre 2008.

Estelle Denis: Bonsoir, bienvenue sur M6 pour cette nouvelle émission de 100% foot. Au programme ce soir, nous allons revenir sur le match décevant de l'équipe de France face au Luxembourg, parler également du prochain au Kazakhstan et enfin, de l'incroyable aventure de Habib Bellaïd, convoqué en équipe de France alors que son équipe, Strasbourg, occupe actuellement la dernière place en Ligue 2. Pour en parler, comme d'habitude, Dominique Grimault et Pierre Menès. Bonsoir messieurs.

Dominique Grimault: Bonsoir Estelle. Un beau programme ce soir, avec beaucoup de choses à dire..
Pierre Menès: Salut Estelle. Comme le dit Dominique, y'a à dire, et pas que du bien.

Estelle Denis: Alors messieurs, on va tout de suite commencer par le bilan du match de samedi. Mais avant ca, la question minitel du jour qui peut vous rapporter 10000 roros. Comment s'appelle le sélectionneur de l'équipe de France? 1. Gérard Gerbix 2. Pierre Fulla. Sachant que c'est la réponse 1.

Dominique Grimault: Je crois qu'on a vu un match sérieux et appliqué de l'équipe de France. Surtout face à une équipe qui a passé son temps à défendre.
Pierre Menès: Ouais, enfin, bon, contre le Luxembourg, c'est complètement con de mettre 3 axiaux derrière. Un seul aurait suffit tellement ils se sont emmerdés.
Dominique Grimault: Oui, mais je crois que le sélectionneur a voulu en profiter pour faire de la mise en place tactique.
Pierre Menès: Tu laisses Mexès tout seul derrière, et tu fous Nasri et Menez devant, tu leur en plantes 10 par mi-temps.
Dominique Grimault: L'essentiel, c'est quand même la victoire. On a vu une bonne première mi-temps, et ensuite, je pense sincèrement que les francais ont levé le pied. Les luxembourgeois ont fini à 11 dans la cage quand même. A quoi bon se faire chier?

Estelle Denis: On va écouter d'ailleurs un extrait de la conférence de presse de Gérard Gerbix après le match. Je crois qu'il abonde dans votre sens, Dominique.

Gérard Gerbix: Je crois qu'on peut être fier de la prestation des joueurs. On fait une grosse première mi-temps, malgré un léger déficit de finition. Ensuite, j'ai demandé aux gars de gérer tranquillement la deuxième mi-temps. On est pas là pour humilier au score les adversaires. L'essentiel, c'est bien les 3 points.
J'entends déjà les gros cons: faut assurer le goal-average, faut faire du spectacle. Et bien, je les emmerde, surtout les gros de la 6. Le but, c'est pas de mettre 12-0 au Luxembourg mais d'être champions du monde dans 2 ans.
Je sais que parfois mon discours peut sembler domenechien et que ca vous gêne, bande de nazes. Et bien, soyez gênés, j'en ai absolument rien à branler. J'aimerai juste que vous arretiez de me faire chier.

Estelle Denis: Il semblerait que le selectionneur veuille qu'on le laisse travailler en paix.
Pierre Menès: Finalement, je sais pas si on va pas regretter Raymond.

Estelle Denis: Le prochain match aura lieu dans deux jours au Kazakhstan. Ca vous inspire quoi, messieurs?
Dominique Grimault: Ce sera pas un match facile, les conditions risquent d'être difficiles, mais les bleus ont l'air d'être très sérieux et concernés.
Pierre Menès: J'ose esperer que Gerbix fera jouer une équipe un peu plus offensive. En titularisant Nasri, par exemple.
Dominique Grimault: Ou Gignac, un joueur que j'apprécie beaucoup.
Pierre Menès: Sauf que Nasri a plus de talent dans le petit orteil gauche que Gignac les deux pieds réunis.

Estelle Denis: Merci messieurs. On va maintenant aborder le dernier sujet de l'émission. La sélection de Habib Bellaïd, qui joue actuellement à Strasbourg, dernier de Ligue 2. La Ligue 2, quand même.
Pierre Menès: Ca fait parti des choix à la con de Gerbix. Avant, c'était Medjani, maintenant Bellaïd. Du grand n'importe quoi.
Dominique Grimault: Je pense que Gérard Gerbix prépare l'avenir. Bellaïd n'est pas non plus un tocard, il s'affirmera dans le futur comme un très bon défenseur.

Estelle Denis: Mais quand même Dominique, un joueur de Ligue 2, c'est choquant pour l'équipe de France. Il ne joue pas tous les week-ends au même rythme que les matchs internationaux, par exemple.
Dominique Grimault: Parce qu'un joueur de Ligue 1 joue avec du rythme, peut-être?
Pierre Menès: Que le Luxembourg convoque des joueurs de Ligue 2 ou même de National, passe encore, mais l'équipe de France, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Dominique Grimault: On se souvient y'a quelques temps que des joueurs de la Juventus, alors en Série B, étaient appelés en selection nationale. Buffon notamment.
Pierre Menès: Là, t'es entrain de comparer la Juve et Strasbourg, Dominique. Et Bellaïd à Buffon. Arrete tes conneries. Sans compter que la Ligue 2, c'est de la merde en barre comparé à la Série B.

Estelle Denis: Ecoutons le selectionneur à ce sujet.

Gérard Gerbix: Certains médias se sont choqués de la sélection de certains joueurs comme Habib Bellaïd ou André-Pierre Gignac.
Habib est un joueur qui représente l'avenir de l'équipe de France. On est sur qu'il restera pas à Strasbourg. Parce que Strasbourg, c'est tout pourri. Il est pisté par les plus grands clubs et devrait se barrer dès cet hiver. Je fais qu'anticiper un peu. Et je vous emmerde, bien evidemment.
Concernant Gignac, j'ai lu dans la presse, je cite: "sérieux, qu'est-ce qu'il fait là lui ?". C'est un très bon joueur qui peut nous apporter une alternative offensive très intéressante. Je répondrais donc au mécréant qui a chié cette réplique sans réfléchir que naturellement je l'emmerde aussi. Y'a pas de raison que je fasse une exception.

Estelle Denis: L'emission touche à sa fin, merci de nous avoir suivi. Tout de suite sur M6, la rediffusion d'une série daubée.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:33

[font="Georgia"]Match de qualification pour la Coupe du Monde 2010. Kazakhstan-France. Mercredi 15 octobre 2008.

Estelle Denis: Bienvenue sur M6 pour ce match exceptionnel entre l'équipe de France et le Kazakhstan. Tout de suite, retrouvons en direct du stade central de Almaty Thierry Roland et Franck Leboeuf. Bonsoir messieurs, alors comment est l'ambiance?

Thierry Roland: Bonsoir Estelle, bonsoir à tous. Ecoutez, le stade est bondé, tout acquis aux joueurs locaux.
Franck Leboeuf: Oui Thierry, on regrettera que les supporteurs de l'équipe de France soient si peu nombreux à avoir fait le déplacement.
Thierry Roland: En effet, Franck, je pense que les gens estiment que cette formation kazak est pas au niveau, ca doit être pour ca.
Franck Leboeuf: En même temps, j'aurai fait pareil, le stade est tout pourri et on se pèle les miches.
Thierry Roland: Sans plus attendre, regardons la composition des équipes:[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Mandanda, Planus, Clichy, A.Diarra, Nasri, Menez, Samassa
En tribune: Frey, Bodmer, Faubert (blessés), Bellaïd, Sakho, Marange, L.Diarra, Gignac

2ème minute:
Thierry Roland: Ribery....temporise...passe en retrait à Bodmer... Sagna...récupération par les joueurs kazak. Mais il semblerait que l'arbitre ait sifflé.
Franck Leboeuf: Oui, p'tite mimine du kazak, on l'a tous vu.
Thierry Roland: Ah oui, le 6, je prononce pas son nom, j'y arriverai jamais.

10ème minute:
Thierry Roland: Encore un superbe tacle glissé de Bodmer dans les pieds du 6 qui touche trop de ballons avec son nom imprononcable.
Franck Leboeuf: Zhumarakhanovskov, un truc dans le genre, Thierry.
Thierry Roland: A vos souhaits, Hein Han, Hein, Han.

16ème minute:
Thierry Roland: Bodmer...qui trouve Ribery...Oh le une-deux avec Benzema...Ribery....et Buuuuuuuuuttttttt!! Quelle action!
Franck Leboeuf: Une superbe action en effet, Thierry. Un une-deux d'école entre Ribery et Benzema et la défense kazak qui prend l'eau par tant de vitesse.

25ème minute:
Thierry Roland: Ben Arfa....qui remet derrière pour Bodmer.
Francl Leboeuf: C'est Flamini, Thierry. Bodmer est dans les tribunes.
Thierry Roland: Ah oui, excusez-moi, j'ai confondu. En même temps, ils se ressemblent tellement.

34ème minute:
Franck Leboeuf: C'est quand même étonnant que le Kazakhstan fasse partie de l'Europe, vous ne trouvez pas, Thierry?
Thierry Roland: Ben oui, mais c'est comme ca.
Franck Leboeuf: Ca ressemble pas trop à l'Europe en plus, ce pays de merde. Ca aurait été mieux en Asie, non?
Thierry Roland: Je suis entièrement d'accord avec vous, Franck, faut pas croire. Surtout que la majorité des gens sont bridés, alors.
Franck Leboeuf: Voilà, c'est exactement ca. Comment ca se fait que des gens avec les yeux bridés jouent dans la zone Europe?
Thierry Roland: Faudra demander ca à Michel Platini, il doit bien savoir. Enfin, ca tiendrait qu'à moi, ce serait Asie, c'est sur.

45ème minute:
Thierry Roland: C'est la mi-temps sur ce score de 1-0 pour l'équipe de France dans un match franchement pas emballant. Jean-Philippe Doux est aux cotés d'un invité, semble t'il.
Jean-Philippe: Ben non, Thierry. J'ai bien essayé de choper le sélectionneur kazak mais il a commencé à me parler en chinetoque, j'ai rien pigé alors j'ai laissé tomber.
Thierry Roland: Dommage. On se retrouve tout de suite après une page de pub. Ici l'enfer, à vous Paris.

49ème minute:
Thierry Roland: Putain, les francais ont l'air repartis comme en première mi-temps.
Franck Leboeuf: Ouais, c'est pas jojo. J'aimerai bien rentrer sur le terrain pour les booster un peu. Ca leur ferait pas de mal.

61ème minute:
Thierry Roland: Toulalan....passe à Bodmer.....dans la profondeur pour Ben Arfa....Buuuuuutttttt! Superbe passe de Bodmer au milieu de la defense. Encore une belle action pour les bleus.
Franck Leboeuf: Oui Thierry, Flamini très à l'aise ce soir qui distille un caviar pour Ben Arfa qui n'a plus qu'à conclure.
Thierry Roland: Flamini, oui, Flamini, pas Bodmer. Décidement. Des fois, je me dis que je suis un peu con.
Franck Leboeuf: Mais non Thierry, c'est le stress.

62ème minute:
Thierry Roland: Sortie de Karim Benzema, pas très à l'aise, et entrée de Mamadou Samassa.
Franck Leboeuf: Première sélection pour Samassa.
Thierry Roland: Allez Mamadou, didoudidon.

67ème minute:
Thierry Roland: Nasri se prépare à entrer, à la place de Franck Ribery.
Franck Leboeuf: Encore 23 minutes et on se casse, Thierry.

72ème minute:
Thierry Roland: Mathieu...qui déborde... il a un boulevard....centre....Ben Arfa et Buuuuuuuutttttt!! Ben Arfa qui coupe merveilleusement bien la trajectoire pour la mettre au fond.
Franck Leboeuf: Heureusement qu'il y a des Ben pour mettre des buts en équipe de France. Quand c'est pas l'un, c'est l'autre.
Thierry Roland: Faudrait continuer à aller chercher des joueurs de l'autre coté de la gouille, alors.

78ème minute:
Thierry Roland: Dernier changement pour les bleus. Clichy va remplacer Mathieu.
Franck Leboeuf: Mine de rien, on se sera fait chier mais y'a quand même eu trois buts, c'est déjà ca.

90ème minute:
Thierry Roland: C'est terminé ici à Almaty sur cette confortable victoire de l'équipe de France 3-0 face au Kazakhstan. Les bleus qui restent en tête de leur groupe avec deux points d'avance sur la Suède. A vous les studios.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:34

[font="Georgia"]A proximité du Champ de Mars, Samedi 8 novembre 2008.

Raymond Domenech: Salut Estelle, je suis content que t'aies fait si vite. J'ai un truc super important à te dire.
Estelle Denis: Moi aussi, je dois te dire quelque chose. Vas-y, toi en premier.
Raymond Domenech: Voilà, je sais que je suis un peu maladroit, mais je me demandais: ca te dirait de m'épouser?
Estelle Denis: Oh non, Raymond, tu vas pas recommencer. En plus, je suis là pour te dire autre chose de très important.
Raymond Domenech: Ca veut dire quoi? Tu me dis encore non? C'est pas possible, je suis vraiment un looser.
Estelle Denis: Mais non, Raymond, t'es pas un looser. Mais je pensais que ce serait mieux qu'on fasse un break dans notre relation.
Raymond Domenech: Quoi? Merde, c'est pas vrai... Mais pourquoi, on est pas bien tous les deux? T'as rencontré un autre mec?
Estelle Denis: Mais non, j'ai rencontré personne. Je pense qu'il y a une certaine lassitude dans notre couple, et j'aimerai bien faire le point toute seule pendant quelques mois. Après, on sait jamais, peut-etre que je me rendrais compte que je peux pas me passer de toi.
Raymond Domenech: Et les enfants, tu y as pensé aux enfants?
Estelle Denis: Ils commencent à être grands maintenant, ils comprendront. Et tu pourras les voir quand tu veux.
Raymond Domenech: C'est pas possible, t'es pas dans ton état normal. T'as quelqu'un je suis sur. C'est qui? Menès? J'espère pas, quand même, t'es pas tombée aussi bas. Grimault? Roland?...
Estelle Denis: Arrete, Raymond, je te dis qu'il y a personne, t'es lourd. C'est déjà pas facile alors rajoutes-en pas, s'il te plait.
Raymond Domenech: Ah je sais, c'est le p'tit jeune, là, De Verdière. Tu préfères te taper un jeune, c'est ca, hein. Je vais lui peter la gueule à ce p'tit con.
Estelle Denis: Arrete Raymond, t'es ridicule.
Raymond Domenech: Ben alors, c'est quoi? Dis-moi! Je croyais que c'était reparti depuis que je prenais les nouvelles pilules.
Estelle Denis: C'est pas ton zizi tout mou, le problème, Raymond, tu sais bien. C'est comme ca, j'ai besoin d'être seule, qu'est-ce que t'arrives pas à comprendre?
Raymond Domenech: C'est un coup de massue sur ma tête. Je me fais licencier en juillet et je perds ma gonzesse en novembre. Quelle année de merde!
Estelle Denis: Je te laisse, Raymond, j'ai rendez-vous chez ma manucure. On se rappelle, hein. Taxi!

Raymond Domenech: Ouais, tu crois que je vais gober ton histoire de manucure. Taxi.....Vite, suivez votre collègue, là.

Quelques minutes plus tard...

Raymond Domenech: Arretez-vous là et plus un bruit. La salope, j'étais sur qu'elle allait voir un mec. Manucure, mon cul, ouais.

Raymond Domenech: C'est qui qu'elle attend, là, comme une conne sur le trottoir? Ah, ca y est, un gars arrive... Je vais lui peter la gueule. Mais c'est.....

Raymond Domenech: GERBIX! Quel enculé celui-là. Il me pique mon boulot et il croit qu'il va me piquer ma femme... Voyons voir ce que vous tramez tous les deux... Après, je vous defonce un par un.


J'arrive discrètement dans cette petite rue peu encombrée. Il fait gris dehors. Estelle Denis m'attend sur le trottoir devant la laverie, comme convenu.
Je m'approche.
Elle me murmure doucement, afin que personne ne nous entende.

Estelle Denis: C'est bon, vous l'avez?

Je me fais aussi discrèt qu'elle dans le son de ma voix.

Gérard Gerbix: Tiens, voici la liste des joueurs convoqués pour les prochains matchs. Tu voulais l'exclusivité, tu l'auras. Elle sera annoncée que demain. T'as mon fric?
Estelle Denis: Voilà, 20000 euros en liquide, comme convenu. Merci monsieur Gerbix, l'émission de ce soir va faire un carton avec un scoop comme ca.
Gérard Gerbix: C'est la première et dernière fois, ok? On s'est jamais vu, on se connait pas, clair?
Estelle Denis: Bien compris Monsieur Gerbix. Encore merci. Et bon courage pour les prochains matchs.[/font]

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Racing Santander)

Defenseurs:
Philippe Mexès (Roma), Carl Medjani (Lorient), William Gallas (Arsenal), Sébastien Puygrenier (Rennes), Sylvain Armand (Paris SG), Mamadou Sakho (Paris SG), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Florian Marange (Bordeaux), Jeremy Mathieu (Toulouse), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Abou Diaby (Arsenal), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Lassana Diarra (Portsmouth), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille), Jeremy Toulalan (Lyon)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), André-Pierre Gignac (Toulouse), Karim Benzema (Lyon), Jimmy Briand (Juventus)


[font="Georgia"]Estelle Denis s'enfuit en courant, tout en regardant avec méfiance autour d'elle. Quand à moi, je m'éloigne tranquillement. Je vais aller boire un canon au troquet du coin, tiens, ca me changera les idées.

Raymond Domenech: Putain, les enfoirés. Ils se sont échangés des trucs, qu'est-ce que ca pouvait bien être? Alors là, ma p'tite Estelle, tu peux être sur que je te lacherai pas d'une semelle. Je vais vous choper en flag entrain de baiser, toi et cet enculé de Gerbix. Et alors je vous buterai tous les deux avec mes propres mains.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:37

[font="Georgia"]Match amical France-Israel à Nantes. Samedi 15 novembre 2008.

Patrick Montel: Bonsoir à tous, bienvenue au stade de La Beaujoire à Nantes pour cette superbe rencontre amicale entre l'équipe de France et Israel. Avec moi pour commenter ce match et c'est un grand honneur, Zinedine Zidane. Bonsoir Zizou, comment vous sentez-vous?
Zinedine Zidane: Oui, bonsoir, fallait pas, je sais pas, bien, ca va...
Patrick Montel: C'est quand même classe de vous avoir avec nous, Zizou, si avec ca on est pas choisi pour la diffusion de la Coupe du Monde, c'est à rien y comprendre.
Zinedine Zidane: Peut-etre, oui, je sais pas...
Patrick Montel: Regardons ensemble la compositions des équipes.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Frey, Armand, Puygrenier, Faubert, Mathieu, L.Diarra, Flamini, Menez, Gignac
En tribune: Mandanda, Medjani, Sakho, Marange, A.Diarra, Briand

Patrick Montel: Nasri est titularisé en meneur de jeu. Vous ne trouvez pas qu'il a de vous en lui, Zizou?
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, sans doute, je sais pas. Nasri est un bon joueur mais je sais pas, tout le monde est différent.
Patrick Montel: Nelson est au coté de Gérard Gerbix. Nelson?

Nelson Monfort: Oui Paaaatrick! Aux cotés de Gérard Gerbix. Gérard, vous avez titularisé Nasri, et comme le rappelait Patrick Montel à l'instant, y'a du Zidane en lui, non?
Gérard Gerbix: Ouais, si tu veux, je m'en fous.
Nelson Monfort: Oui Paaaatrick! Gérard nous dit qu'il voit en Samir Nasri le parfait successeur de Zinedine Zidane, et qu'il sent qu'il va le démontrer ce soir sur le terrain.

Patrick Montel: Merci Nelson. Le match a commencé.

23ème minute:
Patrick Montel: Quel match de merde. Vous voudriez pas rentrer sur le terrain, Zizou, pour distiller des caviars comme vous seul savez le faire. Parce que Nasri, en fait, il est pas terrible.
Zinedine Zidane: Non, je sais pas... Je crois pas, y'a longtemps que j'ai pas couru... Ca va venir.

35ème minute:
Patrick Montel: Les israeliens touchent pas le ballon mais les francais jouent à la passe à 10. De votre temps, Zizou, y'a un moment que vous vous seriez crée des occazes.
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, je sais pas... C'est une équipe, ils jouent ensemble, ca va venir.

39ème minute:
Patrick Montel: Buuuuuuuttttttt pour la France... Oh non, ca passe à coté. J'ai bien cru que Clichy marquait sur ce coup-là.
Zinedine Zidane: Oui, je sais pas, c'était juste une transversale pour Ribery qui a perdu le ballon.
Patrick Montel: Enfin on voit des occasions dans ce match.

45ème minute:
Patrick Montel: C'est la mi-temps ici à Nantes. Je sais pas si c'est l'influence du club local, mais on assiste vraiment à un match de merde.

48ème minute:
Patrick Montel: Benzema... qui lance en profondeur Ribery, Ribery qui provoque...passe en retrait et Buuuuuuuuuutttttttttt! Samir Nasri qui met une minasse dans la cage! Limite il fait un trou dans les filets!
Zinedine Zidane: Oui, c'est beau, belle action.
Patrick Montel: Ca confirme ce que je disais. Nasri est votre successeur!

51ème minute:
Patrick Montel: Nasri...qui decalle Ribery sur la droite.... Ribery qui provoque son vis-à-vis, centre....Ben Arfa.....Buuuuuuttttt!!! Superbe but! Ben Arfa qui contrôle au point de penalty et qui marque. Ben Arfa aussi, c'est un peu votre successeur, Zizou, non?
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, il a beaucoup de talent mais je sais pas...

53ème minute:
Patrick Montel: Cilchy qui déborde coté gauche....Il trouve Ben Arfa dans la surface.... En retrait pour Diaby.... Buuuuutttt!!! Encore une frappe de mule de Diaby et ca fait 3-0 pour la France. Ca doit vous rappeller des bons souvenirs, Zizou.
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, encore un joli but...

60ème minute:
Patrick Montel: Sorties de Clichy et Benzema, remplacés par Mathieu et Gignac. Benzema, on sent qu'il y a du Zidane en lui aussi, non?
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, je sais pas. Vous êtes drole, Patrick.

66ème minute:
Patrick Montel: Corner frappé par Katan.... Penalty!!!! Faute de Ribery sur un israelien... Oui, il le gene...
Zinedine Zidane: Oui, faute.
Patrick Montel: Gérard Gerbix est dans une colère violette! Il en peut plus sur son banc. Et Toto Tamuz qui transforme!!! Israel revient dans le match.
Zinedine Zidane: Oui, but.
Patrick Montel: Ribery est remplacé par Menez. Oh la la, Gérard Gerbix vient de mettre un coup de boule à Ribery... C'est enorme.
Zinedine Zidane: Oui, fallait pas faire faute.

70ème minute:
Patrick Montel: Diaby va sortir, c'est Flamini qui le remplace.
Zinedine Zidane: Y'a pas de moi en Diaby ou Flamini?
Patrick Montel: Maintenant que vous le dites, Diaby, quand on le regarde trois quarts face, y'a un peu de vous, en effet.

75ème minute:
Patrick Montel: La touche va être jouée par Ben Arfa.... Tête de Menez en retrait.....Buuuuuuuutttttttt! Frappe de mule de Mathieu en plein dans la lucarne. C'est enorme ce qui se passe ici!
Zinedine Zidane: Oui, peut-etre, c'est bien, ca frappe fort.

77ème minute:
Patrick Montel: Dernier changement pour les bleus. Faubert remplace Sagna.
Zinedine Zidane: Y'a du Vince Diesel en Faubert.

90ème minute:
Patrick Montel: C'est fini ici à Nantes. Magnifique victoire de l'équipe de France 4-1 face à Israel. Gérard Gerbix a du secouer ses gars à la mi-temps, parce qu'on a pas eu le droit au même spectacle après la pause. Nelson est aux cotés de Gérard Gerbix.

Nelson Monfort: Oui, Paaaaatrick, avec Gérard. Belle victoire ce soir, vous devez être satisfait.
Gérard Gerbix: Y'a eu des bonnes choses et des moins bonnes.
Nelson Monfort: Oui, Paaaatrick. Gérard nous dit qu'il est absolument ravi du comportement de l'équipe et qu'il sent que la France est invincible et peut defoncer tout le monde.

Patrick Montel: Merci Nelson. On va rendre l'antenne. Merci Zizou pour vos commentaires interessants. Ce fut un plaisir. Ciao Ciao, a bientôt sur France-Televisions!
Zinedine Zidane: Oui, bien, merci.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:38

[font="Georgia"]Emission 100% foot du lundi 17 novembre 2008.

Estelle Denis: Bonsoir, bienvenue sur M6 pour cette nouvelle émission de 100% foot. Au programme ce soir, l'analyse du match de l'équipe de France, c'était samedi à Nantes contre Israel. On parlera également du match de mercredi contre la Republique Tchèque au Stade Velodrome. Pour en débattre ce soir, Pierre Menès, Dominique Grimault et le président Escalettes. Bonsoir messieurs.

Pierre Menès: Mais...On devait pas avoir Domenech ce soir? C'est quoi ce bordel? J'avais prévu un lynchage dans les règles, moi... Je deviens quoi?
Estelle Denis: Ecoute Pierre, Raymond Domenech a eu un empechement, il ne peut pas venir ce soir... Mais nous avons un invité de marque quand même, le président de la FFF...
Dominique Grimault: Qu'est-ce qui se passe? J'espère que ce n'est pas un souci de santé? Rassure-nous Estelle, toi qui le connais bien...
Estelle Denis: Ne vous inquiétez pas, tout va bien, c'est juste qu'il ne peut pas être présent... Ok, c'est bon? Vous allez pas me gonfler toute la soirée, j'espère...
Pierre Menès: T'as l'air bien anxieuse, Estelle... Il se passe un truc...
Estelle Denis: C'est bon, stop... On est en direct, les gens en ont absolument rien à foutre de Domenech de toute facon. Alors lachez-moi les pompes vite fait, ok?
Dominique Grimault: Ok, Ok, t'énerves pas. Bonsoir président Escalettes.

Jean-Pierre Escalettes: Bonsoir. Excusez-moi, j'étais pas prévu au programme, j'espère que je dérange pas.
Pierre Menès: Non, pas du tout, c'est juste qu'on a pas de questions pour vous sous la main.
Dominique Grimault: On va improviser. Alors président, content d'avoir virer Domenech?
Jean-Pierre Escalettes: On ne peut pas être content de virer quelqu'un, vous savez. Maintenant, si vous me demandez si je suis content d'avoir embauché Gérard Gerbix, alors là, la réponse est oui.

Estelle Denis: D'ailleurs, on va passer tout de suite à l'analyse du match contre Israel. Président?
Jean-Pierre Escalettes: On a vu un beau match, avec une équipe de France ambitieuse, un fond de jeu intéressant.
Pierre Menès: Je dirais qu'on s'est fait chier une mi-temps et qu'on s'est baladé une mi-temps. Voilà, c'est tout.
Dominique Grimault: J'aurai tendance pour une fois à être d'accord avec Pierrot. Mais je rejoins l'analyse du Président Escalettes, surtout en 2ème mi-temps.
Pierre Menès: Ouais, mais bon, ca va que c'est Israel en face, parce que si tu fais une mi-temps aussi nulle contre l'Argentine ou l'Espagne, tu te fais defoncer le trou de balle à sec.
Jean-Pierre Escalettes: Je crois qu'il faut etre vigilant dans les analyses. L'objectif reste la Coupe du Monde, c'est dans un an et demi, laissons Gérard Gerbix travailler en paix. L'équipe de France gagne tous ces matchs, la plupart du temps avec une confortable avance, alors ne jetons pas la pierre avant de l'avoir tuée.

Estelle Denis: Parlons maintenant du cas Ribery. Gérard Gerbix était furieux de sa prestation. Il l'a même frappé à sa sortie. Pensez-vous que ca signifie la fin de Ribery en équipe de France?
Pierre Menès: Non, je crois pas. Ribery fait partie des cadres. Gerbix ne pourra pas s'en passer comme ca.
Estelle Denis: Y'a quand même la jurisprudence Squillaci, qui a fait une boulette et n'est plus convoqué en équipe de France... Et Ribery risque d'être vexé, vous ne croyez pas?
Pierre Menès: Squillaci n'est pas indispensable comme Ribery, et je suis sur qu'il reviendra un jour par la grande porte.
Dominique Grimault: Je crois que Ribery doit présenter ses excuses au peuple francais. Il a fait une erreur, a été sanctionné physiquement, sera sans doute sanctionné sportivement, mais il est important à l'équipe.
Jean-Pierre Escalettes: Oui, je crois tout simplement que Franck Ribery doit mettre son orgueil de coté et faire de la lèche intensive auprès du selectionneur pour qu'il le garde.

Estelle Denis: Dernier sujet de l'emission. Le prochain match face à la République tchèque, qui sera également le dernier de l'année 2008.
Dominique Grimault: Ca donnera l'occasion au selectionneur d'experimenter, je pense.
Pierre Menès: Ouais, un match qui sert à rien.
Jean-Pierre Escalettes: Ce sera toujours un match utile. Rien que pour le prestige du maillot.
Pierre Menès: Prestige du maillot, mon cul. Les joueurs en ont rien à foutre des matchs amicaux de novembre.
Dominique Grimault: Mais quand même, samedi, on les a senti concernés.
Pierre Menès: Tu parles, première mi-temps de merde et après ils ont été concernés quand les israeliens les ont laissé gagner.

Estelle Denis: Ainsi s'achève cette emission. Merci messieurs. On se retrouve la semaine prochaine.
Pierre Menès: Y'aura Domenech, cette fois?
Estelle Denis: Recommence pas, c'est clair? Ou j'appelle Jerome qui va te faire du mal.
Dominique Grimault: Ben quoi, on pose une question, on a bien le droit de savoir.
Estelle Denis: Oubliez Domenech. Considérez qu'il est mort. De toute facon, je crois qu'il a plus rien à dire...

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:39

[font="Georgia"]Match amical France-République Tchèque, Marseille, Mercredi 19 novembre 2008.

Christian Jeanpierre: Bienvenue à tous ici à Marseille pour cette rencontre amicale entre l'équipe de France et l'équipe de Tchéquie. Belle affiche, n'est-ce pas, messieurs?
Jean-Michel Larqué: Je crois qu'on dit République Tchèque et non pas Tchéquie, Thierry.
Christian Jeanpierre: C'est bien pareil de toute facon. Mais il me semble quand même qu'on dit Tchéquie.
Jean-Michel Larqué: Absolument pas. Tchéquie, ca existe pas. Faut être rigoureux dans ce métier.
Christian Jeanpierre: Enfin, bref, c'est qu'un détail... Je disais donc qu'il faut se méfier de cette équipe de Tchéquie, qui, ma foi, semble fort dangereuse.
Jean-Michel Larqué: Tu le fais exprès ou quoi? T'es vraiment trop con!
Christian Jeanpierre: M'enfin, Jean-mimi, qu'est-ce qui vous prend? Mémère a pas voulu vous faire une turlute hier soir ou quoi?
Jean-Michel Larqué: Fais pas chier. Et applique toi dans tes commentaires. Putain, qu'est-ce que je regrette Gilardi...
Christian Jeanpierre: Ouais, ben Gilardi, il est mort, alors faut faire avec.
Jean-Michel Larqué: C'est même pas Gilardi que je regrette le plus. Tu veux que je dise ce que je regrette? C'est qu'ils t'aient nommé pour prendre sa place. C'est surtout ca qui me fait chier.
Christian Jeanpierre: Enfin, bref, on reglera cette histoire hors antenne...
Jean-Michel Larqué: Tu perds rien pour attendre.
Arsène Wenger: Et si on passait à la composition des équipes, messieurs?[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Frey, Puygrenier, L.Diarra, Clichy, A.Diarra, Flamini, Menez, Briand, Gignac
En tribune: Mandanda, Marange, Medjani, Sakho, Faubert, Ribery

Jean-Michel Larqué: On remarque l'absence sur la feuille de match de Franck Ribery. Assez etonnant, c'est quand même un cadre de l'équipe.
Arsène Wenger: Il paye peut-etre le fait d'avoir provoqué un penalty lors du match contre Israel.
Christian Jeanpierre: David va poser la question à Gérard Gerbix puisqu'il se trouve en sa compagnie. David?

David Astorga: Oui Cricri, avec le selectionneur. Franck Ribery dans les tribunes, c'est une petite surprise, non?
Gérard Gerbix: Surprise pour vous, les cons. Il a fait une couille, il rince. J'ai pensé l'enfermer dans une cave pendant trois jours, mais finalement le jury populaire composé de moi-même a été clément. Je suis trop humaniste, des fois.

Christian Jeanpierre: Merci Gérard et David pour ces précisions. C'est parti pour la rencontre.

21ème minute:
Christian Jeanpierre: Ca cafouille dans la surface...
Jean-Michel Larqué: Penalty!!!
Arsène Wenger: En effet, Plasil retient Sagna par le maillot, penalty logique pour l'équipe de France.
Christian Jeanpierre: Et c'est transformé par Mathieu!!!! 1-0 pour les bleus!!!

42ème minute:
Christian Jeanpierre: Les francais jouent peinards et gèrent tranquillement leur avantage. La tchéquie est un peu en dedans.
Jean-Michel Larqué: Connard! Les tchèques sont bien en place.

45ème minute:
Christian Jeanpierre: C'est la mi-temps ici au Velodrome. L'équipe de France mène 1-0 face à la Tchéquie.
Jean-Michel Larqué: Tu veux vraiment prendre un coup de boule avant la fin du match, toi.
Christian Jeanpierre: David est avec un invité.

David Astorga: Oui Cricri, avec Bernard Pivot. Alors Bernard, est-ce que c'est correct de dire Tchéquie?
Bernard Pivot: Je dirais que non, à la base. Étymologiquement, c'est pas terrible. Mais le langage populaire incarné par des cons fait qu'aujourd'hui le mot Tchéquie est rentré dans le langage courant.

Christian Jeanpierre: J'avais donc raison.
Jean-Michel Larqué: Il a surtout dit que t'étais un con, et je suis entièrement d'accord avec son analyse.
Arsène Wenger: Des changements à la mi-temps coté francais.
Christian Jeanpierre: Oui, sortie de Mexès, Nasri et Benzema et entrée de Flamini, Menez et Briand.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]49ème minute:
Christian Jeanpierre: Long ballon de Plasil..... Oh but!!
Jean-Michel Larqué: Gallas manque sa tête et trompe Lloris.
Arsène Wenger: Lloris ne peut rien faire, il est pris à contre-pied par cette tête de Gallas.
Christian Jeanpierre: Gallas va sortir, c'est Puygrenier qui va entrer.
Jean-Michel Larqué: Le selectionneur se précipite sur le terrain pour placer un tacle à la carotide sur Gallas. Ca va chier pour sa gueule.

71ème minute:
Christian Jeanpierre: Derniers changements pour les bleus. Les deux Diarra remplacent respectivement Sagna et Toulalan. Le tout pour le tout offensif pour les bleus.
Arsène Wenger: Ta gueule, Cricri. Des essais en vue des matchs futurs.

90ème minute:
Christian Jeanpierre: C'est fini ici à Marseille entre la France et la Tchéquie sur ce score de 1-1. Premier accroc pour Gérard Gerbix. On se retrouve au printemps pour la suite des aventures des bleus.
Jean-Michel Larqué: T'es mort, Thierry. Je vais te défoncer.

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:39

[font="Georgia"]Siège de la Fédération Francaise de Football, Jeudi 29 janvier 2009.

On est tous réunis dans la salle de chouille de la fédé. Comme tous les 29 janvier depuis des decennies, c'est ici que l'élite du foot francais se réunit afin de commémorer l'anniversaire de Tom Selleck.

Ah! Tom Selleck! L'homme qui a prouvé au monde entier que la moustache, c'est classe! Celui qui a décomplexé tous les moustachus de la terre! Qui leur a montré qu'avoir des poils entre le pif et les lèvres empechait pas de se taper les plus belles gonzesses qui existent! Sans compter les vocations à porter la sainte toison qu'il a su créer. A commencer par moi!

Le haut de gamme de la société foot est donc là. Escalettes, Aimé Jacquet, Thiriez qui fait le fier (pour une fois qu'il peut se le permettre), Zizou ou encore Bernard Diomède.
Ca discutaille autour du buffet. Je m'emmerde un peu, je vais pas le cacher. Heureusement que la sangria permet d'egayer un peu la soirée. J'ai été convié pour annoncer la liste des joueurs convoqués pour le prochain match: un déplacement amical en Pologne.

Ca s'échange des banalités, comme dans toute réunion mondaine qui se respecte. Jusqu'à ce qu'Aimé Jacquet s'approche de moi en titubant, l'air catastrophé. Il semble avoir un peu abusé du produit. J'espère juste qu'il va pas me quicher sur le costard, ce vieux plouc. Mon beau costard à 1000 balles acheté pour l'occaze, faudrait voir à pas déconner.

Aimé Jacquet: Hé Gérard! T'as pas vu Domenech? Ca fait des mois qu'on l'a pas vu. On l'a invité, il est pas venu. Je l'aime, tu comprends? Pour rien au monde il aurait raté l'anniv' de Tom. Lui qui portait si fièrement la moustache dans sa jeunesse. Tu l'as pas vu, dis?
Gérard Gerbix: Qu'est-ce que je m'en branle de Domenech? C'te demi-merde. C'est un bon rien, il est aussi utile que des jantes alu sur une R11 marron.
Aimé Jacquet: Ouais, hips, mais quand même, je suis inquiet.
Gérard Gerbix: Tiens, c'est pas sa grognasse, là? T'as qu'à lui demander. Et arrete un peu de picoler, tu vas bien lui gerber dessus.
Aimé Jacquet: Hé ho, hips. J'ai rien bu, hein! T'as raison, je vais aller lui parler.

Aimé Jacquet: Salut Estelle, ca roule ma poule? T'as des nouvelles de Domenech?
Estelle Denis: Je l'ai pas vu depuis plusieurs mois, il a disparu. On a fait un break, il doit se ressourcer ailleurs.
Aimé Jacquet: Ouais mais c'est bizarre. Jamais il aurait fait un affront pareil à Tom, tu sais bien!
Estelle Denis: Ta gueule Aimé, t'as trop picolé, lache moi les pompes. Je vais aller dire bonjour à Gerbix, il a l'air sobre, lui.

Estelle Denis: Bonsoir Gérard, comment allez-vous mon chou?
Gérard Gerbix: Qu'est-ce tu veux connasse? On avait dit qu'on reparlerait plus tous les deux, t'as pas compris?
Estelle Denis: C'est bon, c'était y'a un moment, on peut oublier maintenant, vous croyez pas, mon cher Gérard?
Gérard Gerbix: Ouais, mais j'ai pas trop envie de parler à une gonzesse qui se tape Domenech. Y'a déjà un souci à la base dans ta p'tite tête.
Estelle Denis: On est séparé. Tu sais que tu me plais, mon canari des iles?
Gérard Gerbix: Hé ho, tu veux quoi, la moche?
Estelle Denis: Je sais pas, je pensais qu'on pourrait aller prendre un verre ensemble à l'occaze, histoire de discuter tranquille.
Gérard Gerbix: Tu me prends pour qui, vilaine? Je suis pas un homme facile. A la limite, si tu veux me sucer dans les chiottes, je veux bien, mais ca ira pas plus loin entre nous, ok?
Estelle Denis: Ca me convient bien comme programme. C'est par où les toilettes?
Gérard Gerbix: Viens par là.

Je prends Estelle par le bras direction les water. J'espère que personne nous captera, j'ai pas envie que ca fasse la une des journaux. Parce que sinon, qu'est-ce que je vais prendre! Monique, elle est un peu jalouse, elle serait capable de faire un scandale pour une simple petite turlute.

Une heure plus tard (elle a pas la bouche experte, la p'tite, en plus j'ai du négocier un bon moment la faciale), me voilà de retour pour faire la déclaration solennelle d'annonce de la liste.[/font]

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Racing Santander)

Defenseurs:
Philippe Mexès (Roma), Habib Bellaïd (Strasbourg), William Gallas (Arsenal), Marc Planus (Atletico Madrid), Sylvain Armand (Paris SG), Sébastien Squillaci (Lyon), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Jeremy Mathieu (Toulouse), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Abou Diaby (Arsenal), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Lassana Diarra (Portsmouth), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille), Jeremy Toulalan (Lyon), Mathieu Bodmer (AC Milan)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), André-Pierre Gignac (Reggina), Karim Benzema (Lyon), Mamadou Samassa (Le Mans)


[font="Georgia"]Raymond Domenech (caché discrètement derrière un poteau): J'en étais sur! J'étais sur qu'ils complotaient un truc ces deux-là! Qu'est-ce qu'ils ont foutu pendant une heure? Ils vont me le payer! Ma revanche va être terrible, ha ha ha ha ha!

[center]A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:40

[font="Georgia"]Match amical Pologne-France, Samedi 5 février 2009.

Thierry Roland: Bonsoir à tous, bienvenue au Slaski Stadion de Chrosow pour ce match en direct sur M6.
Franck Leboeuf: Chorzow, Thierry.
Thierry Roland: Oui, c'est pareil, je sens que ca va me faire chier toute la soirée tous ces noms en ski.
Franck Leboeuf: C'est vrai qu'on a pas beaucoup de chance sur les matchs qu'on commente, Thierry.
Thierry Roland: En effet Franck, on s'est déjà coltiné la kazakhstan, et maintenant on se cogne un p'tit bled paumé du fin fond de la Pologne en plein mois de février. Ah la la, on a pas un métier facile.
Franck Leboeuf: Les conditions sont pourries, on se pèle les miches, le terrain est gelé. La prochaine fois, rien à foutre, je commente le match depuis Paris.
Thierry Roland: Heureusement, en Pologne, on trouve quand même des petits produits pas chers qui remontent le moral et rechauffent le coeur.
Franck Leboeuf: Vous l'avez dit, Thierry, heureusement que c'est un pays de pichasses.

Thierry Roland: Regardons tout de suite la composition des équipes, à moins que Jean-Philippe ait un invité...
Jean-Philippe Doux: Glaglagla, non, glaglagla, j'ai les roubignolles congelées, j'aurai pas du mettre un string.

Franck Leboeuf: Un composition assez classique, Gérard Gerbix devient hyper prévisible.
Thierry Roland: Bah, tant que ca marche comme ca...
Franck Leboeuf: Je serais le coach adverse, j'aurai étudié la tactique, et ca se passerait pas si facilement pour les bleus.
Thierry Roland: D'ailleurs Franck, vous n'avez jamais envisagé d'être entraineur un jour?
Franck Leboeuf: Ca a failli se faire. J'aurai pu aller à Chelsea quand Mourinho s'est fait viré, mais j'ai refusé. J'ai préféré venir commenter les matchs à vos cotés, Thierry.
Thierry Roland: Ca me touche beaucoup ce que vous dites, Franck.
Franck Leboeuf: C'est normal, Thierry, vous êtes une légende vivante. Au top de votre forme![/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Remplacants: Frey, Planus, Squillaci, Mathieu, Flamini, Diaby, Nasri, Menez, Gignac
En tribune: Mandanda, Bellaïd, Faubert, A.Diarra, L.Diarra, Samassa

20ème minute:
Thierry Roland: Sagna.... centre...Benzema...Buuuuuuuttttt!!!
Franck Leboeuf: Quel but de Benzema!
Thierry Roland: Oui, il reprend le ballon de volée au point de penalty. Alors là, je suis bluffé.
Franck Leboeuf: Le gardien s'est fait mystifié en propreté.

44ème minute:
Thierry Roland: Les polonais ont le ballon..... Trucski qui passe à Machinski... Oh la la penalty!!!
Franck Leboeuf: Oui Thierry, Armand qui accroche Jelen dans la surface. C'est degueulasse mais c'est comme ca.
Thierry Roland: Y'a quand même bien accrochage.

Franck Leboeuf: De toute facon, Lloris l'a arreté.
Thierry Roland: C'est vrai. Arret de Lloris, le score en reste à 1-0 pour les bleus. Qu'est-ce qu'on a eu chaud.
Franck Leboeuf: Gérard Gerbix a passé une soufflante à Armand mais pas de changements en vue.
Thierry Roland: L'arbitre siffle d'ailleurs la mi-temps.

45ème minute:
Thierry Roland: Des changements Franck pour entamer la deuxième mi-temps.
Franck Leboeuf: En effet, Mexès, Ribery et Toulalan sortent. Et c'est Flamini, Diaby et Menez qui entrent.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]55ème minute:
Thierry Roland: Double changement pour les bleus. C'est l'entrée de Planus et Nasri à la place de Sagna et Bodmer.
Franck Leboeuf: Une touche de sang neuf qui apporte un coté technique qui peut donner à l'équipe un renouveau d'allant vers l'avant.
Thierry Roland: Je crois pas me tromper de beaucoup si je dis que personne a rien compris à ce que vous avez dit, Franck.
Franck Leboeuf: J'ai dit que c'était bien.

67ème minute:
Thierry Roland: Dernier changement pour la France. Gignac remplace le buteur Benzema. Vous en pensez quoi, Franck?
Franck Leboeuf: C'est bien.

89ème minute:
Thierry Roland: Encore un penalty pour la Pologne!!! A une minute de la fin!
Franck Leboeuf: Decidement, l'arbitre est tout pourri ce soir.
Thierry Roland: Gallas fait une belle main quand même.
Franck Leboeuf: Bah, une petite mimine de rien du tout.
Thierry Roland: Ski prend son elan....
Franck Leboeuf: Et encore un arret de Lloris. Decidement, il a la classe, ce petit. Faut dire que le tir de Lewandowki était pas terrible non plus.
Thierry Roland: Le gardien aura quand même préservé le score. Gerbix va gueuler contre sa défense centrale.

90ème minute:
Thierry Roland: C'est terminé ici sur ce score de 1-0 pour la France. Un bon résultat dans des conditions pas faciles faciles... Jean-Philippe avec le selectionneur, peut-etre?
Jean-Philippe Doux: Non non, je me pèle trop les miches, je suis allé me refugier entre les cuisses de Agnieszka, qui tient la buvette, pour me rechauffer un peu.
Thierry Roland: Merci à tous de nous avoir suivi. On se retrouve une prochaine. A vous Paris!

[center]A suivre[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:41

[font="Georgia"]Journal de 13H de TF1, lundi 16 mars 2009

Jean-Pierre Pernaud: Bonjour à tous et bienvenue dans ce journal. On commence tout de suite avec un drame qui risque de bouleverser le pays. On vient de l'apprendre il y a quelques instants, il s'agit de l'assassinat de Monique Clampin.

Jean-Pierre Pernaud:
Monique Clampin était connue pour être la secrétaire personnelle du président de la fédération francaise de football, Jean-Pierre Escalettes, mais également comme la compagne du sélectionneur de l'équipe de France, Gérard Gerbix. C'est donc une véritable onde de choc qui touche le monde du football. Retrouvons tout de suite notre envoyée spéciale sur les lieux du drame, Pascaline Cassoulet.

Jean-Pierre Pernaud: Bonjour Pascaline, pouvez-vous nous dire exactement ce qui s'est passé?
Pascaline Cassoulet: Bonjour Jean-Pierre. C'est ici derrière moi, dans ce petit immeuble cosy du 14ème arrondissement qu'a été retrouvé ce matin aux alentours de 8H le corps sans vie de Monique Clampin. Tout le quartier est en émoi après ce drame.
D'après les premiers éléments de l'enquête et les informations que nous avons pu glaner ici ou là, Monique Clampin aurait été étranglée dans la nuit.
Jean-Pierre Pernaud: Est-ce que des suspects seraient déjà suspectés par la police?
Pascaline Cassoulet: Très bonne question, Jean-Pierre, bien qu'elle soit très mal formulée. En effet, et ca fera sans aucun doute l'effet d'une bombe, le sélectionneur de l'Equipe de France de Football, Gérard Gerbix en personne, a été mis en garde à vue dans la matinée.
Selon nos informations, à mettre au conditionnel si vous savez conjuguer, Gérard Gerbix a été aperçu hier soir au domicile de Monique Clampin, ce qui expliquerait qu'il soit actuellement interrogé par la police. Absolument rien n'a filtré de cette garde à vue qui a commencé il y a environ trois heures.
Gérard Gerbix a simplement glissé ces quelques mots lors de son arrestation à son domicile: « C'est bon, lachez-moi, j'ai rien fait, bande de mange-merde ».
Jean-Pierre Pernaud: Le président Escalettes a t'il prévu de s'exprimer?
Pascaline Cassoulet: En effet, une conférence de presse a été programmée pour cet après-midi, et Jean-Pierre Escalettes devrait intervenir pour évoquer l'avenir de l'Equipe de France. Il se murmure dans les milieux autorisés que si Gérard Gerbix venait à ne plus pouvoir assurer ses fonctions, Raymond Domenech pourrait revenir aux affaires. Mais ce ne sont là que des suppositions, bien evidemment.
Jean-Pierre Pernaud: Merci Pascaline. N'hésitez pas à reprendre l'antenne si vous avez un complément d'informations.

Jean-Pierre Pernaud: Cette affaire de l'arrestation de Gérard Gerbix a suscité beaucoup de réactions dans le monde du football. Je vous propose d'écouter la réaction du président du la république du foot, maitre Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy: Cette terrible catastrophe qui secoue notre pays m'a bouleversé. Vous savez, mes chers compatriotes, l'affection que je porte au sport en général, et au football en particulier. L'arrestation du sélectionneur de l'Equipe de France, fleuron de notre pays, est un véritable drame national, je le conçois.
Néanmoins, mes chers compatriotes, ayez confiance. Mon équipe est sur le pied de guerre depuis ce matin afin de nous permettre, de vous permettre, de surmonter cette crise. Je pense aux plus faibles d'entre nous, aux plus démunis. Je veux les rassurer. Nous sommes avec eux, et les accompagnons afin de rendre leur vie meilleure. Vous savez tous les efforts que moi et mon gouvernement, avons fait depuis que j'ai été élu afin de rendre les francais heureux.
Cette crise peut faire peur. Mais ne cedons pas à la panique. Je m'engage, moi, Nicolas Sarkozy, à élucider cette affaire au plus vite. Toutefois, je laisse la justice faire son travail en toute indépendance, c'est un des fondements de notre démocratie.
Mes chers compatriotes, ne soyez pas tristes mais solidaires. Ensemble, tout est possible.

Jean-Pierre Pernaud: Voilà tout ce que l'on peut dire sur cette affaire. Par ailleurs, pour clore cette page football, Gérard Gerbix a communiqué hier en fin d'après-midi la liste des joueurs appelés à disputer les matchs en Bosnie pour les qualifications puis le déplacement amical au Danemark. Aucune surprise, simplement quelques retouches. La grande question est: Gérard Gerbix sera t'il sur le banc de touche lors de ces matches?

Gardiens: Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Racing Santander)

Defenseurs:
Philippe Mexès (Roma), Habib Bellaid (Strasbourg), William Gallas (Arsenal), Marc Planus (Atletico Madrid), Sylvain Armand (Paris SG), Mamadou Sakho (Paris SG), Bakary Sagna (Arsenal), Gael Clichy (Arsenal), Jeremy Mathieu (Toulouse), Julien Faubert (West Ham)

Milieux: Abou Diaby (Arsenal), Alou Diarra (Atletico Madrid), Mathieu Flamini (Arsenal), Lassana Diarra (Portsmouth), Franck Ribery (Bayern Munich), Samir Nasri (Marseille), Jeremy Toulalan (Lyon), Mathieu Bodmer (AC Milan)

Attaquants: Hatem Ben Arfa (Lyon), Jeremy Menez (Fiorentina), André-Pierre Gignac (Reggina), Karim Benzema (Lyon), Jimmy Briand (Juventus)


Jean-Pierre Pernaud: Après cette ouverture de journal on ne peut plus dramatique, passons tout de suite à un sujet beaucoup plus léger. L'armée israélienne a intensifié ses bombardements sur la bande de Gaza, faisant 650 morts cette dernière semaine. Fort heureusement, aucun footballeur n'a été touché.

[center]
A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:42

[font="Georgia"]Match de qualification pour la Coupe du Monde 2010. Bosnie-France. Samedi 21 mars 2009.

Patrick Montel: Bonsoir à tous, bienvenue au stade Asim Fehratoviv de Sarajevo pour suivre la rencontre éliminatoire entre l'équipe de France et la Bosnie. A mes cotés pour commenter ce match, Philippe Lucas. Bonsoir Philippe.
Philippe Lucas: Salut gamin.
Patrick Montel: L'information de la soirée est bien évidemment la présence sur le banc de touche de Gérard Gerbix après les quelques tensions de la semaine. Il est là et bien là, nous y reviendrons un peu plus tard.
Philippe Lucas: Si il avait pas été là, y'en aurait eu un autre, et pis c'est tout, faut pas déconner.
Patrick Montel: Regardons tout de suite l'équipe que nous a concocté Gérard Gerbix.[/font]

[center]Image[/center]

[font="Georgia"]Sur le banc: Frey, Planus, Sakho, L.Diarra, Nasri, Menez, Briand
En tribune: Armand (reprise), Mandanda, Mathieu, Faubert, Bellaid, Flamini, Diaby, Gignac

Patrick Montel:
Daniel Lauclair se trouve peut-etre en compagnie de Gérard Gerbix... Daniel?
Daniel Lauclair: Non, je suis tout seul, Gérard Gerbix est dans son match et m'a gentiment dit d'aller me faire voir. Par contre, j'ai une information importante: les français ont gagné le tirage au sort et ont choisi le service.
Patrick Montel: Il semblerait qu'il y ait du vent à ras terre, vous confirmez, Daniel?
Daniel Lauclair: Alors là, je ne sais pas, on ne m'a pas transmis l'information. Je vais demander à l'officiel de la FIFA que j'aperçois pas loin, il pourra sans doute m'éclairer, je vous tiens au courant dès que j'ai l'info.
Patrick Montel: Merci Daniel, le match va débuter.

18ème minute:
Patrick Montel: Les français maitrisent sans toutefois se montrer dangereux. Aucune occasion à se mettre sous la dent.
Philippe Lucas: Y'a quand même eu la barre de Toulalan.
Patrick Montel: Oui, mais c'est pas vraiment ce qu'on peut appeler une occasion.
Philippe Lucas: Tu dis que des conneries, et pis c'est tout.
Patrick Montel: Buuuuuuuuuuuuuuuuut! But de Benzema sur une superbe ouverture en profondeur de Ribery!
Philippe Lucas: Un centre en retrait, mais c'est pas grave.
Patrick Montel: En tout cas, ca fait 1-0.

35ème minute:
Patrick Montel: On est quand même content que Gérard Gerbix ait été relaché. Il semblerait qu'il n'y soit pour rien dans l'assassinat de Monique Clampin mais l'enquête est en cours.
Philippe Lucas: Je suis sur qu'il est coupable. Il a qu'à aller en taule, comme ca, je prends sa place.
Patrick Montel: Vous aimeriez être entraineur de football, Philippe?
Daniel Lauclair: Le vent est nul, le commissaire FIFA vient de me le confirmer à l'instant.
Philippe Lucas: Je serais entraineur, ce serait 6-0 à chaque match, tu peux me croire. Je suis né pour ce destin, et pis c'est tout.

45ème minute:
Patrick Montel: On approche de la mi-temps, toujours 1-0
Philippe Lucas: Dans le cul, 2-0, y'a Ribery qui vient de marquer.
Patrick Montel: Ah ouais, vous avez raison. Les deux équipes rentrent au vestiaire, la France mène par deux buts à zéro! Daniel, un invité?
Daniel Lauclair: Oui, avec Karim Benzema. Vous menez 2-0, c'est un bon match?
Karim Benzema: Ouech ouech, on est kiltran.

55ème minute:
Patrick Montel: Déjà le premier changement avec l'entrée de Nasri à la place de Toulalan.
Philippe Lucas: Les bosniaques sont complètement cramés.
Patrick Montel: Vous savez, beaucoup jouent à un faible niveau dans leur championnat national, c'est plutôt normal qu'ils manquent de condition au niveau international.
Philippe Lucas: Tu parles, ils se sont pas assez entrainés, et pis c'est tout.

59ème minute:
Patrick Montel: A nouveau du sang neuf avec l'entrée de Briand à la place de Ribery qui semble fatigué.
Philippe Lucas: L'entrainement, bordel, l'entrainement. Y'a pas de secret, pour avoir la condition, faut avaler les kilomètres et pis c'est tout.

62ème minute:
Patrick Montel: Et Buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut! Cafouillage dans la surface et c'est Briand qui surgit pour marquer son premier but international si mes fiches sont à jour.
Philippe Lucas: Voilà, quand on s'est entrainé suffisamment, on a la condition et on marque.
Patrick Montel: En même temps, il vient de rentrer.

70ème minute:
Patrick Montel: Dernier changement avec l'entrée de Lassana Diarra et la sortie de Mathieu Bodmer.
Philippe Lucas: Bizarre, Bodmer était pas cuit au contraire de Ben Arfa qui en a pas branlé une de tout le match.

90ème minute:
Patrick Montel: C'est terminé ici à Sarajevo sur cette belle victoire de l'équipe de France 3-0 face à la Bosnie. La France est toujours en tête de son groupe après 4 matches avec deux points d'avance sur la Suède et surtout aucun but encaissé! Daniel avec un invité?
Daniel Lauclair: Oui, avec Karim Benzema. Alors Karim, une belle victoire, un beau but pour vous, le moral doit être bon?
Karim Benzema: Ouech ouech, ca roule, kiltran.

Patrick Montel: Merci à tous de nous avoir suivi, prochain match en amical au Danemark, mais ce sera sur une chaine concurrente. Notre prochaine retransmission sera le palpitant déplacement au Luxembourg le 3 juin. D'ici là, portez-vous bien.
[center]
A suivre...[/center][/font]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:43

Bureau de la police nationale, division des affaires sensibles, Mardi 23 mars 2009

8h13: La journée commence très tot. Les agents de la police nationale en charge de l'affaire dite « Clampin » suite au décès de Monique Clampin, sont sur le pied de guerre.

Robert Robichet: Je crois qu'on peut conclure à un suicide. C'était une femme très sensible.
Jean-Pierre Vidol: Un p'tit Ricard? Qui est partant pour un p'tit Ricard?
Marcel Patulacci: Mets-moi un Ricard. Suicide? Mmmh.. C'est à fortiori la thèse la plus probable.
Robert Robichet: Ricard pour moi aussi. Ok, je tape le rapport dans la semaine et je transmets.

Dring dring! (C'est le téléphone qui retentit)

Jean-Pierre Vidol: Bonjour, je m'appelle Jean-Pierre Vidol, je suis gardien de la paix. Que puis-je faire pour vous?
Nicolas Sarkozy: Nicolas Sarkozy à l'appareil! Ca avance l'affaire Clampin? Parce que j'aimerais bien que ce soit bouclé rapidement, je dois partir en vacances à l'île Maurice. Alors vous ête êtes où, vous branlez quoi?
Jean-Pierre Vidol: Je vous passe mon supérieur.

Marcel Patulacci: Bonjour, je m'appelle Marcel Patulacci, brigadier chef et agent de la paix avant tout.
Nicolas Sarkozy: Nicolas Sarkozy à l'appareil! Alors, ca en est où l'affaire Clampin, hein, ca en est où? J'ai l'île Maurice qui m'attend, alors, ca en est où?
Marcel Patulacci: Nous étudions plusieurs pistes monsieur, sans en négliger aucune. A fortiori, nous pensons qu'il doit s'agir de....
Nicolas Sarkozy: J'en ai rien à foutre de vos hypothèses de merde! Je veux des résultats, ok? Vos pistes, vous pouvez vous les carrer dans le fion.
Marcel Patulacci: Nous avons résolu l'affaire, monsieur.
Nicolas Sarkozy: Ah bon, déjà? C'est bien mes agneaux. Alors, qui est coupable?
Marcel Patulacci: Comment ca, coupable?
Nicolas Sarkozy: Ben qui c'est qui a trucidé la mère Clampin, c'est pas compliqué? Vous allez pas me dire qu'elle s'est auto-étranglée avec son oreiller, quand même?
Marcel Patulacci: Tout ce que je peux vous dire, c'est que, à fortiori, nous n'avons jamais pensé une seule seconde au suicide, monsieur.
Nicolas Sarkozy: Bien, vous avez 72H pour me trouver un coupable. N'importe qui, je m'en fous, si vous trouvez rien, prenez un clodo qui traine, vous devez bien avoir ca sous la main. J'ai besoin d'un nom à donner à la presse avant de partir à l'île Maurice, ok? Vous pouvez me joindre 24h sur 24 au 01-02-03-04-58, c'est ma ligne privée, pour me tenir au courant.
Marcel Patulacci: Très bien monsieur, excusez du dérangement, monsieur.

Robert Robichet: Alors, ma théorie du suicide tombe à l'eau.
Marcel Patulacci: A fortiori, il semblerait que ce soit un meurtre.
Jean-Pierre Vidol: Mais... Comment avez-vous deviné, chef?
Marcel Patulacci: L'instinct, petit. C'est pour ca que je suis brigadier-chef et pas vous.

L'hotesse d'accueil du commissariat entre dans la pièce.

Hotesse: Une personne voudra parler au responsable de l'affaire Clampin, il aurait des informations à transmettre.
Marcel Patulacci: Faites entrer, Marie-Jeanne.

Un homme se présente. La soixantaine, cheveux blanc, barbe blanche. Il prend place sur un siège sans en demandé la permisssion.

Marcel Patulacci: Alors, monsieur, qu'est-ce qui vous amène?
Homme: J'ai des informations confidentielles sur l'affaire Clampin.
Marcel Patulacci: De quel nature sont ces informations? Je veux dire par là, à fortiori, que voulez-vous dire?
Homme: Je sais qui a tué Monique Clampin et j'en ai la preuve.

Marcel Patulacci prend son téléphone et commence à composer un numéro.

Marcel Patulacci: Merde, j'ai pas noté le numéro.
Jean-Pierre Vidol: Quel numéro?
Marcel Patulacci: La ligne privée de qui vous savez. Attendez, c'est le 01-02-03-04-5... Je me rappelle plus du dernier chiffre.
Robert Robichet: Bah, si c'est que ca, faut faire des essais avec 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9, non?
Marcel Patulacci: Vous avez raison, Robert. Allez-y, essayez.

Robert Robichet: Allo Nicolas Sarkozy?... La boucherie Sanzot? Excusez du dérangement.
Robert Robichet: Allo Nicolas Sarkozy?... SOS dépannage plomberie? Excusez...
Robert Robichet: Allo Nicolas Sarkozy?... Si je veux me faire masser et fouetter par une adolescente pré-pubère thaïlandaise? Non merci, excusez...
Jean-Pierre Vidol: C'est quoi le dernier numéro que t'as composé, ca m'interesse...
Robert Robichet: C'est le 57.

Robert Robichet: Allo Nicolas Sarkozy? Bonjour, je m'appelle Robert Robichet et je suis gardien de la paix.
Nicolas Sarkozy: Qu'est-ce qui se passe encore? Vous me dérangez pendant ma sieste avec Carla qui commençait à me chauffer, pour une fois.
Robert Robichet: Je vous passe mon supérieur.

Marcel Patulacci: Monsieur, à fortiori, je crois que nous tenons un suspect.
Homme: Mais... Qu'est-ce que c'est que ces conneries? J'ai rien fait, moi.
Nicolas Sarkozy: Très bien, excellent travail. Interrogez-le et envoyez-moi le rapport complet dès que possible.
Marcel Patulacci: Bien monsieur

Marcel Patulacci: Nom, prénom, date et lieu de naissance.
Homme: Mais enfin, puisque je vous dis que j'ai rien fait mais que je sais qui est coupable.
Jean-Pierre Vidol: Rebellion contre l'autorité, vous pouvez prendre très cher.
Marcel Patulacci: A fortiori sur un brigadier-chef. Alors, je vous écoute.
Homme: Domenech, Raymond, né le 24 janvier 1952 à Lyon.
Marcel Patulacci: Tiens, ce nom me dit quelque chose. Adresse? Profession?
Raymond Domenech: J'habite rue des lilas à Paris. Je suis sans profession mais j'ai été entraineur de football.
Robert Robichet: Ah ah, comme l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, comme c'est bizarre.
Raymond Domenech: Mais je suis l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, vous me reconnaissez pas?
Jean-Pierre Vidol: Non, non et non. Et non. Et non. Vous mentez. Le Domenech connu ne porte pas de barbe. A la rigueur la moustache de temps en temps mais c'est tout.
Marcel Patulacci: Usurpation d'identité, ca va chercher loin.
Raymond Domenech: Mais c'est pas possible, le cauchemar continue!

Marcel Patulacci: Mettez-le moi au frais, ca la fera réfléchir. Garde à vue pendant 48H, il retrouvera peut-etre ses esprits.
Raymond Domenech (emmené hors de la pièce): Mais je vous dis que je suis Raymond Domenech! Je sais qui est coupable! C'est Gerbix qui a tué Monique Clampin! J'ai les preuves! C'est Gerbix!!!!! Gerbix!!!!

Marcel Patulacci:
Mama, quelle journée, ca a pas arreté ce matin, même pas eu le temps de savourer mon Ricard.

[center]A suivre...[/center]

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 06:45

La suite bientot.

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Jack Peine à jouir » 17 avr. 2009, 07:50

Pffffff (soupir de respect)
Tu fais un concours avec RobbAjax ?
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 12:18

Pkoi?

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Jack Peine à jouir » 17 avr. 2009, 14:09

Longueur des chapitres + plusieurs (tous en l'occurrence ! ) d'un coup.
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Alchi_ » 17 avr. 2009, 14:29

C'est ceux qui étaient sur FM.net.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
Jack Peine à jouir
Messages : 5552
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00
Description : Petite bite en bois

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Jack Peine à jouir » 17 avr. 2009, 17:34

Casseur de mythe(s)
---> Tout point pris n'est plus à prendre

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 18:04

Ouais, rien de neuf sous le soleil.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Ajax » 17 avr. 2009, 19:29

Feignasse...
Image

Gerard Gerbix

Ma vie, mon oeuvre, mon cul

Messagepar Gerard Gerbix » 17 avr. 2009, 20:01

A partir de demain midi je suis tout seul à la maison pendant 1 mois. ;)


Retourner vers « FM Stories »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité