Suisse mais n'avale pas

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 25 sept. 2009, 12:13

Ouais ben le peno, il est pas si indiscutable que ca. Moi, je le discute. C'est un scandale.

Ianu :heart:

Avatar de l’utilisateur
Fido-Boulettes
Messages : 2958
Enregistré le : 18 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Fido-Boulettes » 25 sept. 2009, 12:56

content de voir que le XAMAX cartonne cette année !
Et NUZZOLO y joue toujours ! Avec moi, à l'époque, il n'avait pourtant jamais sa place !
(y'avait le grand REY faut dire !)
Et VARELA, c'est une des valeurs sûre du Championnat Suisse !

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 25 sept. 2009, 13:03

ouais Varela a été un des transferts star de Super League cet été. Super ailier mais tête de pioche qui s'engueule régulièrement avec ses coachs, le public et les journaleux. Ca me le rend plutôt sympathique.
Nuzzolo n'a "que" 26 ans. En IRL, il joue sur les ailes, de préférence à gauche (je dis ça parce que il n'aurait pas dû être en concurrence avec alex si le scouting de FM en CH était correct...).

Avatar de l’utilisateur
Fido-Boulettes
Messages : 2958
Enregistré le : 18 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Fido-Boulettes » 25 sept. 2009, 14:00

y'avait pas de soucis de ce genre avec Nuzzolo, il était bien estampillé comme Attaquant Gauche dans FM : AG

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 25 sept. 2009, 14:11

Ah, j'ai cru que tu disais que tu devais choisir entre lui et Alex Rey...

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 26 sept. 2009, 10:02

Une fois n'est pas coutume, un article du journal ultra-libéral Le Temps qui s'inquiète de l'état de GC, qui fût le traditionnel club du grand capital suisse-allemand.

Grasshopper, une légende aux finances défaillantes

Le club zurichois, après sa dernière victoire aux championnats en 2003, est en plein déclin. Il lutte pour sa survie sportive et financière. Ses dirigeants n?ont plus le soutien inconditionnel de l?élite financière locale. Ils misent sur un nouveau CEO pour redresser la barque

Grasshopper, le club le plus titré de Suisse, va-t-il bientôt faire faillite et jouer contre Münsingen et Winterthour II en première ligue? L?idée d?une relégation volontaire a été lancée par le président Roger Berbig au début septembre. Car à l?heure où son rival local, le FC Zurich, peut se mesurer à la crème du football européen, GC n?en finit pas de se débattre dans des difficultés financières. Et un riche capitaine de la finance ou de l?industrie qui épongerait une dette estimée à plus de 10 millions de francs n?est pas en vue. Certes, depuis que le président-chirurgien a déclaré que la survie de GC en Super League ne tenait qu?à un fil, la situation s?est un peu détendue. Qualifié de «banque maison» ou «d?assurance vie» des Sauterelles, le paysagiste Heinz Spross a annoncé qu?il était prêt à s?engager au-delà de l?été 2010. Il suit les traces de son oncle, Werner H. Spross, qui avait investi une partie de la fortune familiale dans le club. Heinz Spross, après s?être sacrifié pendant trois saisons, n?aimerait toutefois plus être le seul à porter à bout de bras cette légende du foot.

Samedi dernier, les dirigeants de Grasshopper ont présenté un nouveau CEO, l?ex-secrétaire général de la Fifa Urs Linsi. Cet ancien banquier qui a fait carrière à Credit Suisse aura surtout pour tâche de trouver de généreux donateurs. «Une solution de secours», écrit poliment la NZZ, qui doute que le sexagénaire, mis à la porte de la Fifa contre indemnités royales, arrive à assainir durablement les finances du club.

Longtemps, Grasshopper a espéré dénicher un gros investisseur à la Gigi Oeri. Ses dirigeants se sont ridiculisés ce printemps en annonçant avoir signé un contrat avec mystérieux mécène. Mais l?homme n?était qu?un affabulateur. Les négociations avec l?héritier de Denner, Philippe Gaydoul, n?ont pas abouti non plus. Le courant n?a pas passé entre la vieille garde du club et le jeune patron aux dents longues.

Les difficultés de Grasshopper ont commencé peu après 2003, l?année où il a décroché son dernier titre. GC a certes emporté le championnat suisse, mais a raté les qualifications pour la Ligue des champions. Après avoir infusé une somme astronomique dans le club ? la rumeur parle d?une centaine de millions de francs ? l?ancien patron de Credit Suisse Rainer E. Gut et deux autres financiers se sont détournés de leur joujou.

Image
Le légendaire stade du club zurichois [le Hardturm] n'est plus qu'une ruine


Sans trophée, sans argent, GC a un autre problème. Il n?a plus de stade. Le mythique Hardturm n?est plus qu?un champ de ruine. Bloquée par de nombreuses oppositions, la construction d?une nouvelle arène sportive avec ceinture de commerces a été abandonnée. Certains à Zurich accusent la Ville et en particulier son ancien maire Elmar Ledergerber d?avoir eu la folie des grandeurs pour garantir la participation de la ville à l?Euro 2008. Un stade plus modeste devrait voir le jour, mais son financement n?est pas garanti. Depuis 2007, le Letzigrund accueille le FC Zurich et Grasshopper. Les anciennes tribunes du Hardturm ont été démolies en décembre 2008 après une occupation sauvage.

Le déclin de Grasshopper s?inscrit dans la morosité économique ambiante. A côté du FC Zurich, qui a traditionnellement le soutien des classes populaires, GC est systématiquement qualifié de «club des riches», ou de «club des élites». Il doit cette réputation au «club du jeudi», cercle très fermé accueillant depuis une cinquantaine d?années les représentants du grand capital à Zurich, banquiers, entrepreneurs, assureurs, dont les noms restent hautement confidentiels. Ce groupe d?hommes aimant le foot a pendant longtemps épongé les déficits.
Publicité

Mais les temps ont changé. Le «club du jeudi» existe encore, et ses membres sont parvenus à rassembler un million de francs. Mais ce n?est plus le lieu de ralliement incontournable de l?élite économique. Les jeunes loups ont leur propre groupe de supporters, le Griffith. Et comme le constate la Weltwoche, «ce sont des ambitieux qui pensent à leur carrière, à gagner de l?argent et pas à en distribuer». Leur collecte en faveur du club a atteint quelques maigres 200 000 francs.

Avec 27 titres de champions de Suisse et 19 victoires en finale de la Coupe, Grasshopper fait encore rêver ses fans, même s?il devra se contenter, au mieux, d?une place au milieu du classement ces prochaines années. Res Strehle, rédacteur en chef du Tages-Anzeiger et supporter depuis son plus jeune âge des Sauterelles, espère qu?il ne devra pas vivre la disparition de son équipe favorite. Il se montre sévère envers les dirigeants actuels, quis sont «dépassés et sont arrivés à ruiner une marque que l?on croyait éternelle en quelques années. Car GC dans ses meilleures années était plus que le hobby de quelques vieux messieurs».
Publicité

Le municipal des Finances de Zurich, le radical Martin Vollenwyder, croit à la réalisation rapide d?un nouveau stade. Et à la survie de GC. «Si Aarau peut jouer en Super League, il y a aussi de la place pour deux équipes zurichoises.»

Catherine Cossy


http://www.letemps.ch/Page/Uuid/c66781c ... d384ea89|0

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 27 sept. 2009, 12:00

[center]Image
L?abeille Doumbia a le cul d?un brave.[/center]

St-Gall, invaincu à domicile jusque-là, recevait hier soir le leader YB. Sous l?impulsion de son dynamiteur Doumbia, une nouvelle fois on fire, les bernois prennent de suite le match en main et se créent plusieurs occasions. Mais il faut attendre la 20e mn, pour que Regazzoni, servi à l?angle de la surface par le Lord, ouvre la marque sur une frappe flottante du droit , où le gardien Lopard n?est de loin pas exempt de tout reproches. Dans la foulée, les brodeurs tentent de réagir et Mario Frick tape le poteau sur une reprise de volée à bout portant. Mais le feu follet ivoirien va encore faire la différence à la 37e, servi dans l?axe dos au but, son contrôle orienté lui permet de se retourner et de mettre dans le vent son vis-à-vis, et il ajuste sa frappe au ras du poteau comme à la parade pour le 2-0.
A la reprise, des bernois un peu relâchés laissent les saint-gallois se remettre dans le match. Le jeune attaquant Nico Abegglen se met plusieurs fois en évidence sans réussite jusqu?au dernier quart d?heure où, sur un cafouillage dans la surface bernoise consécutive à un corner, il marque son premier but en Super League d?une reprise imparable du droit. L?attaquant de 19 ans provoque par sa vitesse une faute dans al surface de réparation, à la 89e. Zé Vitor transforme le penalty. 2-2 à l?entrée des arrêts de jeu, on croit au match nul. Mais la victoire sourit aux audacieux, et deux mn plus tard, sur un coup-franc de Yapi, Lopard repousse le ballon à bout portant sur l?opportuniste Doumbia, qui inscrit son 10eme but de l?exercice et offre les trois points à son équipe.

Image
Heurts entre supporters d?YB et police argovienne, suite à l?arrestation "préventive" avant match de 16 bernois. L?après match à vu pierres d?un coté et balles en caoutchouc et lacrymo de l?autre voler, avec 3 supporters blessés à la clef.

Bâle se déplacait chez la lanterne rouge Aarau. Malgré leurs efforts, les argoviens encaissent un premier but sur penalty de Frei, consécutif à une main d?un joueur du mur sur un coup-franc de Chipperfield. Une ouverture du score qui va ouvrir des espaces et libérer les bâlois qui doublent la marque sur une superbe action collective deux min après. Sur un dégagement du gardien argovien la défense bâloise remet dans l?axe à Carlitos qui écarte sur Gelabert à 35m des buts adverses sur l?aile droite. Celui-ci centre pour une déviation de la tête de Streller qui atterrit au point de peno où se trouve Frei. L?ex meilleur buteur de L1 loupe piteusement le ballon (!!), mais l?habile petit prodige Valentin Stocker est prompt à saisir l?opportunité et fusille du droit à bout-portant le gardien Benito. Malgré une double cagade emn find e match de leur gardien Costanzo qui s?en tire chanceusement sans mal, les bâlois confirment leur retour en forme depuis la victoire contre la Roma. Aarau est plus que jamais favori à la relégation.

A 16Hrs, Lucerne recevra Bellinzona, plus dangereux que leurs résultats ne le laissent paraître. Les sédunois essaieront de confirmer leur embellie à domicile face à un GC aux abois. Et Xamax va tenter d?aller faire un résultat sur la pelouse du FC Zurich pour le match au sommet de cette 11eme journée? Mauvaise nouvelle pour le tenant du titre qui a perdu pour 6 mois son pivot français Hassli, qui s?est fracturé le tibia lors d?un choc à l?entraînement.


.

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Alchi_ » 27 sept. 2009, 12:04

Tu devrais directement posté dans le blog, ça serait mieux je pense, pour la visibilité. si tu veux les codes, je te les file par MP. :d
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 27 sept. 2009, 13:18

Je veux bien que tu m'envoies les codes mais pour d'autres articles que j'ai en tête.
Je ne vais pas blogger le suivi chuiche, je trouve que ça mérite pas vraiment (c'est de l'info qu'on trouve ailleurs et je rédige ça à l'arrache), et je préfère garder l'interactivité du forum dans ce cadre (même si je suis un peu le seul à suivre vraiment le championnat...).
Par contre je (re)ferais à l'occase des articles sur le foot helvète (peut-être une sorte de point sur le championnat et les joueurs dans qqls journées et j'ai deux autres sujets en tête, à faire). ;)

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Alchi_ » 27 sept. 2009, 13:28

ok je te MPise
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 28 sept. 2009, 13:00

Précieuse victoire de Xamax à Zurich 2-1. Indiscutable homme du match, Magic Brown dépose par sa puissance Stahel sur l?aile gauche dès la 8e pour faire un centre en retrait au point de peno parfait. Niasse n?a qu?à mettre son pied gauche en opposition et catapulté le cuir au fond des filets. Face au bloc neuchâtelois très compact, combatif et solidaire, les zurichois multiplient les fautes techniques et ne réussissent rien à inventer. Comme l?avouera B. Challandes, le coach zurichois, à l?issue du match : «Il nous a toujours manqué quelque chose dans la phase terminale. Xamax a eu trois occasions et a marqué deux fois. Nous, on est arrivés vingt ou trente fois à 25 mètres du but, mais sans jamais trouver la solution au moment de la dernière passe.»
Après la pause, les zurichois se révoltent tout de même. Après une première occase de la tête de Margairaz qui frôle le montant xamaxien, le meneur de jeu ouvre pour Nikci sur l?aile droite qui centre. L?ancien neuchatelois rate le ballon, mais Vonlanthen se montre plus habile et expédie le ballon au fond après un contrôle-crochet.
Ayant égalisés les tenants du titre semblent se relâcher. Brown, d?un contrôle reprise instantanée qu?il dévisse « malheureusement » sur un centre de Binya, donne une première alerte à la 63e. Deux mn plus tard sur un modèle d?ouverture dans le dos de la défense de Gavranovic, le nigérian se retrouve en duel face à Leoni et ne manque pas son crochet pour marquer dans les buts vides son 10eme but de championnat. Des zurichois sans imagination ni esprit de révolte abandonnent le match.
[center]Image
Niasse et Brown sont contents[/center]

Après deux défaites de rang en championnat et la blessure d?Hassli, la situation est inquiétante pour le FCZ avant d?aller défier le Milan à San Siro. B. Challandes en appelle à la solidarité entre joueurs dans « ce mauvais moment où tout nous tombe dessus ».
Déclaration étonnante d?Abdi, maître à jouer et auteur de 19 buts l?an passé pour le FCZ et qui ne fait que des petits bouts de match cette saison : « Je ne joue pas pour des raisons que je ne peux pas révéler »? !? Ne serait-ce pas lui, la solution pour épauler un Margairaz en dessous du niveau requis pour mener son équipe sur ce début de saison et créer des actions dans les 25m adverses, ce qui était la saison passée la grande force du FCZ ? Situation bizarre?

Lucerne a battu un Bellinzona décidément très malchanceux.
En effet, les tessinois vont frapper le poteau une première fois par Conti dés la 2de mn sur un tir croisé. Puis une seconde fois la transversale avec Semeter sur une frappe puissante plein axe de 25 m un peu avant la 1/2hrs de jeu. Alors qu?ils auraient pu rejoindre la pause avec deux buts d?avance, les tessinois vont d?entrée de 2de Mt prendre un but sur un autogoal de Mangiaratti qui dévie dans ses cages de la tête un coup-franc vicieux de Yakin. La même patte gauche offre, de nouveau sur coup-franc, le second but lucernois à Lambert d?une reprise de volée dans les arrêtes de jeu. Pas vernis les tessinois?

Bête noire de Sion qui n?a plus battu les Sauterelles au Valais depuis huit ans, le GC s?est imposé à l?arrache dans un match haletant et plein de suspens. Les sédunois ouvre la marque à la 35e mn. Serey Die fixe bien deux défenseurs sur la ligne de touche gauche à 40 m des buts adverses, et lance magistralement dans l?espace Paito qui peut déborder pour centrer depuis le bord de la surface de réparation. Mpenza reprend en goleador le ballon d?une tête smashée. Sur un coup-franc enroulé de Dominguez qui prenait le chemin de la lulu, le gardien zurichois Sommer réalise un premier sauvetage en fin de 1ere période.

Au retour des vestiaires, le match tourne en quelques secondes à la 52eme. Un centre d?Adeshina trouve la tête de Mpenza, mais le gardien Sommer sort d?une parade réflexe le « but » du belge. Sur la contre-attaque, Ben Khalifa est fauché par Alioui à la limite de la surface. A tort, une fois revu les ralentis, l?arbitre accorde un peno, mais de plus expulse Alioui par un second carton jaune. Smiljanic égalise.
Malgré l?infériorité numérique, Sion va reprendre l?avantage à la 60e par un but à lui tout seul de Mpenza. Esseulé aux avant-postes, le belge se débarrasse de deux défenseurs par un double crochet avant de placer une frappe enroulée puissante du gauche en lucarne.
Mais en surnombre, le Sauterelles prennent l?ascendant sur le match. A un quart d?hrs de la fin, Zarate ouvre du gauche pour la tête de Callà, qui remet dans la course de Cabanas. Sa tête plongeante aux 6 mètre est imparable. A 2-2, le match déjà bien emballé devient un peu fou. Et à la 80e, les valaisans sont à deux doigts de marquer, ceux de Sommer qui repoussent deux tirs par des parades réflexes puis est sauvé par l?un de ses défenseurs en quelques dixièmes de secondes. Dans la suite de l?action, c?est Vanins qui gagne son duel face à Ben Khalifa et préserve ses cages.
Mais la défense valaisanne craque dans les arrêts de jeu en restant tristement passive sur un centre de Ruiz pour Zarate aux 6 mètres, l?argentin met le pied gauche en opposition pour une reprise qui finit aux fonds des filets. GC remporte ainsi au bout d?un match épique une victoire 3-2 en terre valaisanne.

Classement (11 matches):
1. Young Boys 28 pts.
2. Neuchâtel Xamax 21.
3. Lucerne 19.
4. Bâle 18.
5. Zurich 15 (21-20) et Sion 15 (21-20).
7. Grasshopper 13 (19-19).
8. Saint-Gall 13 (13-16).
9. Bellinzone 6.
10. Aarau 5.

Chez les scorers, Doumbia et Brown se tirent la bourre avec 10 buts chacun.

A voir le bref portrait (3mn) de Super Mario Gavranovic, révélation de l?attaque du Xamax à 19 ans, fait par la TSR http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSe ... d=11275706

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 28 sept. 2009, 16:46

On s'accroche, on s'accroche.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 29 sept. 2009, 17:18

Ceusses qui y ont lu y savent. Étonnamment, Abdi ne joue que très peu depuis le début de la saison avec le FCZ. Début d'explication auj' où son agent révèle que le joueur est en quasi conflit avec son club. Abdi a refusé de prolonger son contrat qui finit en juin, et en mesure de rétorsion, le coach n'est pas autorisé à le titulariser. Le talentueux milieu aurait déjà un accord, non officiel évidemment, avec l'Udinese pour la saison prochaine.

Alioui, qui s'est fait injustement expulsé suite à une simulation hors de la surface sanctionné d'un peno par l'arbitre du match Sion-GC, a reçu de injures racistes après le match de supporter sédunois.
Image

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 29 sept. 2009, 20:01

J'avais raté le coming-out du jour de Busacca, suspendu après un doigt d'honneur aux supp bernois.
"Jamais de ma vie, je n'avais autant été insulté : "Vaffanculo Busacca". Ces insultes ont pénétré en moi comme jamais."
Si ça c'est pas du lapsus révélateur :)

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 30 sept. 2009, 22:40

Madjer is zurcher
easy.

Avatar de l’utilisateur
Mozer Fucker
Messages : 3738
Enregistré le : 31 mars 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois
Localisation : Dans ton zlip

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Mozer Fucker » 30 sept. 2009, 22:46

Dire que ces cons de milanais ont joué le jeu que contre nous. :D

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 30 sept. 2009, 22:47

...ou c'est la seule équipe qu'ils sont capables de battre

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Alchi_ » 30 sept. 2009, 22:51

Milan y'a 8 joueurs qui étaient titulaires ce soir qui avaient plus de trente ans, et encore ils sont plus proche de 35 que de 30... Faut renouveler l'effectif à un moment.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 30 sept. 2009, 22:54

en même temps c'est pas les vieux qui étaient les plus nuls ce soir

Avatar de l’utilisateur
Mozer Fucker
Messages : 3738
Enregistré le : 31 mars 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois
Localisation : Dans ton zlip

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Mozer Fucker » 30 sept. 2009, 23:30

Berlu est quand même pas tout jeune.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 01 oct. 2009, 11:57

Image

BerlusCON n?a pas eu l?occasion de voir le premier geste ronaldinesque de la saison à San Siro. Probablement occupé à refaire ses stocks de Viagra, l?ex-membre de la loge P2 n?était pas présent hier soir pour admirer la Madjer victorieuse de Tihinen, habituellement plus en vue pour ses tacles rugueux et ses duels aériens que pour ses traits de génie technique. Si le match bascule sur ce but du défenseur finnois à la 10eme, c?est grâce à une performance générale des zurichois de haute-volée. A la fin de la 1ere MT, leurs supporters pouvaient même nourrir quelques regrets de ne pas mener plus largement, tant le FCZ domina les rouges et noirs. Les milanistes tentèrent de réagir en 2de période, mais sans imagination, pétris de suffisance et avec un Pippo Inzaghi muselé et dont les hors-jeux incessants étaient pour une fois signalés. Le sort du match était dans les pieds de zurichois à l?aise pour faire tourner en bourrique le milieu milanais par leurs triangulations. Des occasions d?un second but s?offrirent même aux champions suisses, notamment lors d?un duel de Margairaz gagné du bout des doigts par Storari.
Le niveau désespérant d?un Ronaldinho, n?ayant visiblement pas encore complètement cuvé, la transparence de Flamini, la lourdeur d?une défense arthritique et le choix de sortir Seedorf, seul joueur rossoneri à avoir quelque peu des idées hier, par Leonardo ont assurément contribué à la défaite des lombards. Mais cette faiblesse fût aussi provoquée, non seulement par la solidarité et la combativité zurichoise, mais aussi par un dispositif tactique particulièrement ingénieux et surprenant de B. Challandes. Le coach romand troqua son 4231 habituel pour un 4312, que Djuric modulait au besoin en 4321 en redescendant. Le suédois a d?ailleurs été l?un des meilleurs sur le terrain qu?il a parcouru en long et en large incessamment. Le trio de récupérateurs Gajic-Aegerter-Okonkwo, aidé par le harcèlement sur la défense milanaise de Djuric et Margairaz, étouffa totalement l?entre-jeu adverse. L?explosif Vonlanthen se chargeait de régulièrement mener les contres. Avec une défense solide et un gardien à son affaire cette fois-ci, la victoire ne pouvait échapper au FCZ. Un résultat inattendu qu?il s?agira de confirmer, ce qui est toujours plus difficile, par des performances de la même teneur lors des deux prochains matchs contre les marseilloux.

Après leur victoire contre la Roma (le championnat suisse est-il définitivement devenu le 3eme meilleur championnat européen derrière la PRL et la Liga ?), Bâle va affronter les jambons gavés ce soir en Europa league.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 01 oct. 2009, 12:59

J'viens de découvrir un peu beaucoup tardivement que le cédéfiste le Merlu frisé avait fait une présentation pas mal du tout, mais avec qqls erreurs car écrite avant la clôture des transferts, de la Super League sur le site de Ventre Mou League. Comme j'voulais y faire mais que j'ai pas fait bin ça peut donner des repères à ceusses qui n'en veulent.
http://vmleague.free.fr/index.php?page= ... aison=2010

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 01 oct. 2009, 17:35


Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 02 oct. 2009, 11:56

Bâle a perdu 0-1 sur le terrain des jambons gavés, malgré leur domination et des grosses occases. Mais Huggel a réussi à en rater deux , dont une à 5m du but (!)... Les brittons vraiment pas impressionnants, mais plus réalistes, c'est en définitive ce qui compte. Dans l'ensemble match assez chiant, avec pas mal de fautes techniques et des schémas de jeu tristounets des deux cotés. Stocker a fait un bon match, il a de l'avenir le petiot.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 02 oct. 2009, 14:37

Un article de carton rouge qui nanalyse la victoire des zurchers
http://www.cartonrouge.ch/fr/actualite/ ... index.html

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 02 oct. 2009, 16:20

J'ai bien aimé le paragraphe Carsten Kadach et Sönke Glindemann. :D

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 03 oct. 2009, 09:54

Hitzfeld a annoncé sa sélection pour les deux derniers matchs des éliminatoires pour la CDM, au Luxembourg (le 10) et contre Israël à Bâle (le 14)

GK: BENAGLIO/Wolfsburg LEONI/Zurich WOELFLI/YB

DEFENSE: BARMETTLER/Zurich GRICHTING/Auxerre LICHTSTEINER/Lazio SENDEROS/Arsenal SPYCHER/Eintracht Francfort VON BERGEN/Hertha Berlin ZIEGLER/SAMPDORIA

MILIEU ET ATTAQUE: BARNETTA/Leverkusen DERDIYOK/Leverkusen GELSON/St-Etienne FREI/Bâle HUGGEL/Bâle INLER/Udinese NKUFO/Twente PADALINO/Sampdoria P.SCHWEGLER/Eintracht Francfort VONLANTHEN/Zurich YAKIN/Lucerne

Première convocation en A pour le zurichois Heinz Barmettler, 22 ans, et sachant évoluer en DC ou lat. gauche. Le solide gaillard d'1m83 "a convaincu en LDC" le sélectionneur allemand. Le coach se réserve la possibilité de convoquer Ludo magnin si celui-ci joue ce week-end avec son club. En attendant il a rappelé Reto Ziegler, le latéral gauche de Samp, auteur d'un super match contre l'Inter la semaine dernière parait-il. A noter l'absence de Streller au profit du futur crack Derdiyok, ce dont je ne vais pas me plaindre. Et la suspension de Grichting contre le Luxembourg.

Dans ce groupe relevé, avec un champion d'Europe et deux équipes ayant tenu en échec sans grande difficulté durant plus de deux ans les finalistes de la dernière CDM, si relevé que même la Moldavie est en grande difficulté, tout va se jouer sur ces deux derniers matchs. Avantage aux Suisses qui ne devront cependant pas réitérer le faux pas commis contre les luxembourgeois en début d'éliminatoires et s'attendre à un match intense contre des israéliens qui pourraient encore espérer tirer leur épingle du jeu, selon le résultat du match Grèce - Lettonie...

10 octobre
Grèce - Lettonie
Luxembourg - Suisse
Israël - Moldavie

14 octobre:
Lettonie - Moldavie
Suisse - Israël
Grèce - Luxembourg

Classement
1. Suisse 8 5 2 1 15- 8 17
2. Grèce 8 4 2 2 13- 7 14
3. Lettonie 8 4 2 2 13- 8 14
4. Israël 8 3 3 2 17- 9 12
5. Luxembourg 8 1 2 5 3-20 5
6. Moldavie 8 0 3 5 3-12 3

Image
Heinz aura surement la frite

.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 03 oct. 2009, 23:41

Le Xamax recevait St Gall, dans une Maladière pour une fois remplie. Début de match chanceux pour Xamax, avec un coup-franc très excentré de Nuzzolo dès la 4e mn, brossé au 2nd poteau et qui finit dans le petit filet intérieur, alors qu?il aurait pu être coupé par un attaquant ce qui a provoqué l?hésitation du gardien des brodeurs.

Les Saint-gallois reprennent le jeu en main pour tenter d'égaliser. Et à la ½ hrs, un coup franc platinien de Costanzo est sorti par Luca Ferro. Cette première action dangereuse, ouvre une bonne période pour les verts et blancs, avec de bonnes combi en jeu court par déviation. Cela débouche sur quelques occases, dont un joli tir de Frick de nouveau détourné par le portier xamaxien à la 38e. A l?opposé, le jeu très direct et vif des neuchâtelois s?appuie sur Brown en pivot, impulsé par les rampes de lancement Binya et Ba, tous deux excellents à la récupération.

La pause arrive sur ce score de 1-0. A la 58e, un empalement des plus volontaires de Ze Vitor sur Tixier est sanctionné d?un penalty pour les brodeurs. Le jeune meneur de jeu Costanzo égalise en le transformant.
Les neuchâtelois réagissent dynamiquement et à la 64e, le défenseur central Besle donne l?avantage au Xamax par une tête au point de peno sur une incroyable touche longue de Binya.

Ne se relâchant pas, les rouges et noirs inscrivent un superbe 3eme but à la 69e par un tir brossé du gauche de Bynia, suite à une percée de 50m de Brown qui tout en puissance déséquilibre la défense saint-galloise pour servir d?une talonnade le buteur à l?entrée de la surface. Et c?est 4-1 à la 79eme, suite à une ouverture de Binya pour Nuzzolo sur l?aile gauche, qui centre pour Wuthrich qui reprend en pleine course. Imparable.

A deux mn de la fin, un second peno accordé aux saint-gallois suite à une main de Besle, pas très clairement volontaire. Mais cette fois, Luca Ferro, très inspiré, arrête le tir de Frick. Mais il devait être dit que Moreno Costanzo, très largement le meilleur brodeur, marquerait un doublé, car dans les arrêts de jeu, il enroule un magnifique coup franc à 25 m plein axe au-dessus du mur et qui retombe dans le petit filet croisé des cages neuchâteloises. Deuxième mi-temps de haute volée pour des neuchâtelois qui s?affirment dans ce championnat avec une cinquième victoire consécutive. Et notamment grâce à un Binya, excellente recrue au milieu qui donne le petit plus dans l?organisation qui manquait à Xamax.

Neuchâtel Xamax: Ferro; Ismaeel, Besle, Page, Tixier; Varela (74e Wüthrich), Bah, Binya, Nuzzolo (88e Fatadi); Gavranovic (74e Niasse), Brown.

St-Gall: Lopar; Zellweger, Lang, Schenkel, Fernando; Zé Vitor, Costanzo, Frei (64e Ciccone), Nushi (85e Hämmerli); Frick, Abegglen (85e Merenda).

[center]Image[/center]

Nul vierge entre GC et Lucerne, malgré une frappe de Ianu de 25m et un coup-franc de Yakin pour les lucernois et une occase pour Lulic coté sauterelles. On remarquera aussi le retour de Chiumento suite au forfait pour blessure de Ferreira.

A noter que selon Pierre-Alain Dupuis, chef de la rubrique foot de la TSR, Ianu est le meilleur joueur lucernois. On pourra lire ce papier tout mimi, enfin un peu méchant tout de même, sur la vedette du service public à la romande à l'occasion de son élection comme pigeon d'or par carton rouge en janvier dernier http://www.cartonrouge.ch/fr/actualite/ ... index.html

Grasshoppers: Sommer; Menezes, Vallori, Smiljanic, Ruiz; Salatic, Schultz; Calla (89e Hajrovic), Ben Khalifa (84e Cabanas), Lulic; Zarate (86e Afonso).

Lucerne: Zibung; Zverotic, Wiss, Diarra, Lustenberger; Renggli, Kukeli; Ianu (93e Etter), Yakin, Chiumiento (84e Sorgic); Paiva (77e Siegrist).


Fin de cette 12eme journée demain à 16H avec le choc Bâle ? Sion, un match difficile pour Zurich à Bellinzona et une bonne occase pour YB de maintenir l?écart face au piteux Aarau à domicile.

[center]Image
PAD, le courage mène parfois à des moments de solitude[/center]

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 03 oct. 2009, 23:44

Arf.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 04 oct. 2009, 09:25

Deux croustinews d?un dimanche de djeuns au pays du bircher muesli.

Quand Constantin quitte Constantin

[center]Image
Constantin versus CONstantin[/center]

En Suisse aussi, les jeunes joueurs sont sujets à bataille pour être recruté. A l?exemple de Thibault Constantin, homonyme mais non pas apparenté à son ex-président. Ce jeune attaquant de 15 ans avait jusque-là fait ses classes dans son valais natal au FC Sion. Cet été, il s?est engagé au FC Bâle. Pour le dirigeant sédunois, c?est l?appât du gain et l?illusion des promesses de Gigi Oeri qui a fait craquer son ex-poulain : « A Bâle, à 15 ans, il touche déjà un petit salaire, ce que je me refuse à faire pour un garçon de son âge. Les jeunes et leur entourage croient souvent que l'herbe est plus verte ailleurs. Mais je ne compte pas le nombre de jeunes partis dans d'autres clubs et qui voudraient revenir à Sion aujourd'hui.» [qui ?]

Autre son de cloche du coté du paternel du joueur : «Bien sûr, on se sent redevable au FC Sion, Thibaut y a tout appris, explique Mario le papa. Mais, au plus haut niveau, les jeunes d'ici n'ont pas l'impression d'avoir leur chance.» Avec un onze-titulaire exclusivement étranger et les valaisans Sarni et Crettenand réduis au rôle de roues de secours, le FC Sion traîne plus l?image d?un club de mercenaires, au turn-over important, qu?un club de formation. Parmi d'autres offres de grands clubs, y compris des clubs étrangers, c'est celle du FC Bâle que Thibaut a choisie. «Ce sont eux qui ont montré le plus d'intérêt, poursuit son père. La présidente Gigi Oeri était là en personne lorsque Thibault a signé son contrat de trois ans. Elle lui a même fait la bise.»

CC ne le regrette pas. «Je ne retiens personne, c'est son choix. Thibault va apprendre l'allemand, vivre une belle expérience; je lui souhaite bonne chance. » Pourtant le vif et râblé attaquant d?1m72 a déjà inscrit dix buts en cinq matchs avec les jeunes bâlois confirmant sa renommée de « renard des surfaces ». Son ancien entraîneur en M14 Mauro Giannini à Sion regrette pour sa part son efficacité et son impact : «Avec mon équipe, il marquait déjà 50% des goals». Le coach national des M16, Yves Débonnaire le sélectionne régulièrement : «Froid devant le but, il a en plus une vraie mentalité de Valaisan, c'est un têtu». Mais aujourd?hui, il habite dans la capitale de la chimie pharmaceutique.


L?éclosion de Nassim Ben Khalifa.

[center]Image
Nassim a mis un but et fait une passe décisive à l?Euro M17 à l?été 2008 avec la Nati[/center]

J?avais signalé en ouverture de l?exercice ce très jeune attaquant né dans le canton de Vaud de parents tunisiens et passé chez les sauterelles en 2008 en provenance du Centre sports-études de Lausanne. Tout ne semblait pas forcément bien parti cet été pour le rapide et longiligne (1m80 - avant-centre de 17 ans. «C'est l'ancien manager de GC Erich Vogel qui est à la base de mon intégration au contingent de la première équipe. Moi-même, je n'étais pas convaincu de pouvoir effectuer ce saut. Le problème, c'est que deux jours plus tard, M. Vogel démissionnait... J'étais très inquiet. Mais ma préparation s'est bien passée, et j'ai senti la confiance de Ciriaco Sforza et du staff de GC.», explique t-il.

Après des apparitions en joker, dont une entrée tonitruante lors du derby contre le FCZ où Ben Khalifa inscrit un but de suite, C. Sforza le titularise de plus en plus souvent à la pointe de GC. Et cela coïncide avec une nette amélioration des résultats et du jeu des zurichois. Les appels de balle, remises en pivot et accélérations du joueur encore mineur n?y sont pas étrangers, souvent signalé comme un véritable poison pour les défenses adverses. Auteur de deux buts, c?est plus son travail de sape de 9.1/2 provoquant le déséquilibre ou les fautes (obtenant souvent coup francs et penalty) des défenseurs qui est précieux pour le moment. International M18 où il a inscrit 10 buts en 23 sélections, il se revendique comme «le plus Tunisien des Suisses». Et il ajoute en rigolant: «Avec le nom et la tête que j'ai, je ne peux cacher mes racines tunisiennes!». Aussi dit-on qu?il n?est pas improbable que les Aigles de Cartage lui proposent de participer à la CAN en janvier prochain, au moment de sa majorité, pour le souffler à l?Helvétie. Surtout si Nassim continue des performances au niveau de ce qu?il a montré ces dernier temps.

- Citations repiquées au Matin -
[center]
Image
Bon dimanche![/center]

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 04 oct. 2009, 09:35

Oh putaing, con.

Image

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 04 oct. 2009, 09:43

Ah la tof de Gigi j'y avais pensé mais je trouvais ça tout de même vraiment hardos pour un dimanche matin. T'es sans coeur Philou. :)

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 04 oct. 2009, 19:29

Bâle a tout simplement humilié 5-0 le FC Sion au park St-Jacques. Les rhénans prennent les chose en main dés l?entame du match. Une première alerte sans frais à la 12eme préfigure la suite avec un centre de Carlitos, intenable sur son aile droite, repris de la tête par Chipperfield. La 1ere MT va se poursuivre sur une domination baloise, prenant origine dans leur emprise au milieu de terrain. A la 43e Streller concrétise cette domination en marquant un premier but d?une tête sur un corner. Dans la minute, le grand attaquant réalise le doublé de nouveau de la tête mais sur un centre de Carlitos cette fois.

En 2de MT, les sédunois contrôlent le ballon durant les 20 premières mn, mais de manière assez stérile et ne se créent pas vraiment de situations dangereuses. Et ce sont même les bâlois qui à quelques reprises se montrent plus tranchant. Frei marque d?ailleurs le 3eme but sur un caviar de Carlitos. Les sédunois lâchent complètement la fin du match, et Chipperfield en marque un 4eme de la tête sur un nouveau centre de Carlitos à la 85e, puis un 5eme suite à un arrêt non maîtrisé de Vanins sur un tir de Frei. Le valaisan Grichting compatit.

Bâle: Costanzo; Shaqiri (78e Zanni), Abraham, Cagdas, Safari; Huggel; Carlitos, Da Silva (74e Gelabert), Chipperfield; Streller (83e Almerares), Frei.
Sion: Vanins; Sarni, Vanczak, Nwaneri, Paito; Fermino, Serey Die; Yusuf (46e Adeshina), Dos Santos (73e Yoda); Dominguez, Mpenza (84e Dabo).


Balade bernoise 4-0 face aux argoviens, avec un triplé de Lord Doumbia, teint en blond, suite à une ouverture du score par Ghezzal reprenant un ballon relâché par le gardien à la 39e sur un tir de l?inévitable Doumbia. L?ivoirien a passé en revue son talent montrant son opportunisme, sa technique avec notamment un petit lob sur le dernier but, et son sens du placement. Une démonstration de l?ivoirien.

Young Boys: Wölfli; Ghezal, Dudar, Affolter; Sutter, Hochstrasser, Yapi (76e Pasche), Liechti; Doumbia, Christian Schneuwly (61e Doubaï), Regazzoni (70e Gourmi).
Aarau: Benito; Rapisarda, Aquaro, Stoll, Elmer (17e Schaub); Baykal; Marazzi, Burki, Bastida, Lang (69e Pejcic); Stojkov (76e Lehtinen).
[center]Image
Ca plane pour les abeilles[/center]

Bellinzona n?étant pas Milan, le FC Zurich a perdu son match au Tessin 3-2. Malgré l?ouverture du score de Vonlanthen à la 38e servi par un centre d?Okonko. Dasn la foulée, sur un centre en retrait, Semeter égalise par une reprise en force. A l?heure de jeu, Lustrinelli offre le second but après avoir mis le feu à la défense zurichoise à Gashi, puis inscrit le 3eme sur penalty à une minute du terme. Le FCZ réduit le score sur un tir de 20 m de Schoenbaechler dans les arrêts de jeu.

[center]Image
Comme un bordelais, Tihinen à force de se la péter, se le fait péter.[/center]

Bellinzone: Zotti; Raso, Lima, Mangiarratti, Thiesson; Sermeter (70e Frank Feltscher), Hima, Rivera (75e Wahab), Gashi (86e Conti); Lustrinelli, Ciarrocchi.
Zurich: Leoni; Koch (86e Schönbächler), Barmettler, Tihinen, Rochat; Gajic (57e Alphonse), Aegerter, Tico; Margairaz; Vonlanthen, Djuric (75e Nikci).

Cette journée pourrait marquer l?élimination de la course pour défendre son titre du FCZ. Seul favori a avoir perdu, les résultats marquent l?agrandissement de l?écart entre le haut et le bas du tableau, mise à part le retour des bellinzonois, justement vainqueurs du FCZ. Mais tout suspens tient à savoir si les impressionnantes abeilles bernoises connaitront-elles ou non un passage à vide. Et ceci revient à se demander pendant combien de temps encore Doumbia va-t-il planer au dessus de la Super League. En bas Aarau est aussi souverain à l?envers que Berne à l?endroit. Bellinzona récolte enfin des points et se relance, ce qui est plutôt juste rapport à la qualité de son jeu qui n?a rien à envier au GC ou un St-Gall en perte de vitesse ces derniers temps.

Classement J12
1. YB 31 pts
2. NE Xamax 24
3. Bâle 21
4. Lucerne 20
5. Zurich 15
6. Sion 15
7. GC 14
8. St-Gall 13
-----------------
9. Bellinzone 9
-----------------
10. Aarau 5

Au top scorer Doumbia prend le large.
1.Doumbia (CIV) YB- 13 buts
2.Brown (NIG) NE Xamax - 10 buts
3.Gavranovic NE Xamax- E.Mpenza (BEL) Sion -Streller (SUI) Bâle 7 buts
6.M.Costanzo (SUI) St-Gall - Frei (SUI) Bâle - Ianu (ROM) Lucerne - Lustrinelli (SUI) Bellinzone - Vonlanthen (SUI) Zurich 6 buts

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 04 oct. 2009, 20:18

Ianu jouerait pour YB ou Xamax, il en serait deja à 15 buts.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 05 oct. 2009, 13:25

Key players au pays des coffres-forts.

[center]Image[/center]

Tour d?horizon après le tiers du championnat Suisse des joueurs « clefs » qui, selon leurs perfs, font ou pas gagner leurs équipes. Analyse forcément subjective de ma part, et qui sera probablement démentie par le futur.
[center]
Image
"Avec ses qualités, Doumbia peut s?imposer n?importe où à l?étranger", Steph Chapuisat[/center]

En tout honneur commençons par l?équipe leader et son incontournable phénomène : Lord Doumbia. Il est le joueur qui a tiré les Young Boys au niveau du Cervin footballistique helvétique en ce début de saison. Véritable dynamiteur infatigable, il marque, fait marquer mais surtout harcèle offensivement tant et si bien les défenses adverses qu?elles craquent ensuite même face à un D. Degen ou un Schneuwly. Explosif, technique et avec un sens du but incroyable, il a largement le niveau pour jouer dans un grand championnat européen.
Complément à cette bombe offensive, l?ancien nantais Yapi joue à merveille sa discrète partition de chef d?orchestre au milieu. Un huit parfait pour lancer les flèches en utilisant le pivot qu?est Schneuwly. Outre son travail de harcèlement et récupération, généralement en association avec le jeune Hochstrasser (21 ans), c?est sa qualité d?ouverture précise et intelligente qui permet d?être la rampe de lancement de son équipe. Comme Yapi sait aussi suivre les actions et parfois les conclure, on comprend qu?YB détient deux joueurs clefs bonifiant un effectif par ailleurs solide et cohérent dans ses complémentarités.

[center]Image
Talonade de Brown pour Binya[/center]

Au Xamax, la jeune paire très complémentaire en attaque du costaud Brown et du très vif Gavranovic est une des explications du pallier franchi par les neuchâtelois sur ce début de saison. Et à 20 ans pour le nigérian, dont le jeu me rappelle un peu les belles années rennaises de son compatriote Utaka, et à 19 ans pour le suisse, qui lui me fait penser au lorientais Gameiro, les deux ont une belle marge de progression. Le physique de Brown pesait déjà sur les défenses adverses l?an passé, mais en ce début de saison il a très nettement progressé en adresse pour conclure ses occasions. Bien aidé en cela par les espaces créés à travers les appels de balle de l?intenable Gavranovic.
Un paire gagnante, qui bénéficie d?un autre joueur clef à Xamax, le huit camerounais arrivé tardivement lors du mercato Binya. Mis au placard au Benfica, il se révèle, à l?instar de son alter ego Yapi à YB, un exceptionnel métronome à Neuchâtel. Confirmant que ce poste est non seulement central sur le terrain mais incontournable pour donner cohérence au jeu collectif d?une équipe.

[center]Image
Carlitos l'ailier type[/center]


A Bâle, la tradition a toujours été de construire un collectif très solide pour détruire plus ou moins vite à l?usure l?adversaire. Un système homogène anti-joueur clef en quelque sorte. Cependant, le recrutement de la starlette Frei semblait répondre de l?envie d?en avoir un. Mais l?ex-goleador a bien vite montré qu?il n?était pas beaucoup plus qu?un joueur moyen au niveau suisse, malgré sa complémentarité avec la tour Streller. Une attente qui aura valu aux bâlois un début de championnat pathétique. Le joueur par qui la révolte a sonné se nomme Carlitos. Dans ce milieu très compact, il est celui par qui arrive l?étincelle sur son aile droite, le déstabilisateur des défenses adverses, prenant même le jeu à son compte en l?absence d?un milieu axial ayant l?intelligence pour tenir ce rôle. Valentin Stocker sur l?aile gauche est moins percutant que le portugais mais la qualité de sa patte gauche lui fait également jouer un rôle important pour donner du relief au jeu bâlois. Auteur de cinq buts tout en effectuant un énorme travail d?harcèlement, le jeune milieu concourre au renouvellement positif du FCB.

[center]
Image
Ianu a longtemps hésiter à faire de la danse...[/center]


Dans le 4231 modulable en 442 lucernois, l?ex-parisien Yakin est le meneur de jeu. De son rendement dépend souvent le niveau de son équipe. En fin de carrière, ses coups de patte gauche restent souvent les étincelles offrant les occasions de buts aux pointes Paiva et Ianu. Le roumain, sans être aussi déterminant, a également un rôle important dans le dispositif lucernois par la modulation qui lui donne selon son positionnement. Une navigation qui demande une intelligence de jeu et une qualité technique pour s?adapter à ses différents rôles variant sur le thème du 9.1/2, s?excentrant parfois pour étirer la défense adverse. Plus qu?un joueur clef au sens strict du terme, ce sont les permutations, et l?intelligence avec laquelle elles s?opèrent ou non, entre les quatre joueurs offensifs qui sont la clef du jeu lucernois.

[center]Image
... tout comme le suédois Djuric[/center]


Le 4231 technique est la marque de fabrique du FC Zurich depuis 5-6 ans et sa relative domination du foot suisse. Un système qui fait la part belle au rôle du dix pris cette saison par Margairaz. Mais un système qui privilégie surtout le collectif. Et c?est Vonlanthen définitivement déporté en ailier droit qui a été le joueur clef de ce début de saison. Sa vitesse, ses dribles et son feeling lui ont permis de jouer un rôle à la fois de déstabilisateur, de passeur décisif et de buteur. Artisan des bonnes perf en Europe de son club, qualifié pour la LDC et réalisant l?exploit de gagner à San Siro, il a, à l?image de son équipe, un peu du mal à tenir le rythme pour également flamber en championnat. Des défaillances qui s?expliquent en partie par l?absence de relaie, notamment de Chikhaoui toujours « blessé » et Abdi mis au placard pour des raisons de contrat.
Tout comme à Bâle, un autre joueur déterminant sur ce début de saison est le faux ailier pendant à gauche de Vonlanthen, le suédois Djuric. Ses coups de patte, son abattement impressionnant et son intelligence de jeu lui permettent de jouer un rôle de second meneur de jeu, compliquant singulièrement la manière de défendre pour les adversaires des zurichois.
Derrière ce trio de milieux offensifs, on peut souligner le rôle de patron défensif de Rochat, sorte de Planus du FCZ, le joueur peu spectaculaire et souvent ignorer par les commentateurs mais qui par son placement met en lumière son acolyte stoppeur.

[center]Image
Vanins a tout du vainqueur[/center]

A Sion, Mpenza a tout pour être un joueur clef, sauf les ballons exploitables. Malgré cela, le belge permet à son club de tenir la tête au dessus de l?eau en ce début de saison en scorant régulièrement. Dans une équipe aussi intermittente que l?est le club valaisan, difficile de sortir un joueur clef. Plusieurs font office de prétendants, mais aucun ne peut s?appuyer sur un collectif solide pour s?affirmer l?être réellement match après match. A tour de rôle, le classieux Obradovic, l?empâté mais technique Dominguez, le rapide Marin, l?infatigable Serey Die ont paru pouvoir tenir la baraque, mais ont aussi tous craquer sur d?autres rencontres. A ce jeu de je suis motivé moi non plus, c?est en définitive le gardien letton Vanins qui se montre souvent le rempart décisif pour éviter le naufrage à son équipe, même s?il n?a rien pu à Bâle lors de la dernière journée. Aux prises avec un sureffectif fruit de la politique absurde et impatiente du club, la clef est probablement dans les mains du coach en rendant lisible une hiérarchie responsabilisant les joueurs pouvant devenir les piliers de son jeu. Mission difficile avec les interférences présidentielles permanentes.
[center]
Image
Costanzo, la classe[/center]

Chez les brodeurs, le jeune milieu Moreno Costanzo s?affirme, sur la lancée de sa dernière saison, comme un huit extrêmement complet et capable de prendre le jeu à son compte. Solide physiquement, talentueux techniquement et excellent tireur de coup-franc, il est assurément le joueur capable de maintenir Saint-gall. Indéniablement le joueur clef d?un collectif qui a du c?ur et de la solidarité, mais qui manque un peu de qualités pour prétendre à mieux.

[center]Image[/center]

Les sauterelles, après un début de saison catastrophiques, semblent se relever un peu. Y a t-il un joueur clef de ce retour ? Les mauvaises langues pointeront du doigt les différents arbitres qui ont su donner ce coup de pouce, ou de sifflet, permettant à GC de prendre quelques points ces derniers matchs.

[center]Image
Lustrigol a de beaux restes[/center]

A Bellinzona, on ne bénéficie pas d?autant de mansuétude arbitrale ni même du destin. Avec des résultats pas toujours à la hauteur de la qualité du jeu tessinois, Lustrinelli et ses potes devront lutter toute la saison pour se maintenir. Les performances de l?ex-buteur de la Nati et du vétéran au milieu Semeter auront un rôle important en attendant l?affirmation de joueur émergeants comme le milieu Hima ou l?attaquant Ciarrocchi.

[center]Image
Aarau, ou l'illustration du néant heideggerien[/center]

Du côté argovien, il faudra attendre que l?équipe joue au moins une division plus bas pour éventuellement apercevoir un joueur au niveau.


.
PS comment qu'on fait pour calibrer le format des tofs ?

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 05 oct. 2009, 16:50

J'ai l'impression de maitriser le football suisse grace à toi. Comme je brille en société grace à cet atout, tu peux pas savoir.

PS: j'en sais rien.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 06 oct. 2009, 13:20

Compte-à-rebours enclenché quasi officiellement pour D. Tholot. Après la raclée à Bâle, CC ne veut plus «se contenter d?excuses. Il faut que ça change. J?analyse actuellement les performances de l?équipe. Lorsque j?en aurai terminé, je rencontrerai Tholot. Il devra s?expliquer.»
Il avait déjà clairement désavoué les décisions de son coach samedi, avant le match, dans une interview à la Basler Zeitung. Une aubaine pour certains des 33 joueurs pro du FC Sion qui espèrent un changement de coach.

Coup de gueule d'un supp valaisan sur carton rouge, injuste sur Alioui qui n'a pas fait faute mais plutôt bien tapé pour le reste
http://www.cartonrouge.ch/fr/actualite/ ... mments_pi1[page]=1&cHash=74dfdea36b

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Madoff » 06 oct. 2009, 13:29

Image

tu peux m'expliquer cette photo stp ?
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 06 oct. 2009, 13:42

J'aura pu laisser philou briller en société en te répondant, passke lui il lit attentivement mes posts d'abord

[quote="gus"]
Balade bernoise 4-0 face aux argoviens, avec un triplé de Lord Doumbia, teint en blond, suite à une ouverture du score par Ghezzal [/quote]


Sinon faut regarder l'excellent (et je pèse mes mots, avec une peusole à toch) film Pain et chocolat pour comprendre

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 06 oct. 2009, 15:14

Lulu Favre est fier d'annoncer qu'il est libre pour entrainer Rennes si besoin est d'avoir un coach avec une vraie coupe (mais non pas celle qui est à Guingamp).

Image

Fait moins le malin, le Bombi sur ce coup.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Madoff » 06 oct. 2009, 19:11

ah ué merde, meme duarte passe pour un has been sur ce coup
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 06 oct. 2009, 20:06

Ouais ben Lulu Favre, il a pile la tête du breton quand j'imagine un breton.

Avatar de l’utilisateur
Alchi_
Messages : 4818
Enregistré le : 05 oct. 2007, 00:00
Description : Mignon comme Pedretti.
Localisation : Touche du doigt l'espace

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Alchi_ » 06 oct. 2009, 21:01

To be a winner.
"Explore des terres vierges comme Fourniret."

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 07 oct. 2009, 21:00

A l'issue du 1er entrainement de la nati, Hitzfeld a déjà annoncé son onze de départ pour samedi au Luxembourg, qui se déroulera dasn un stade plein, dont au 2/3 d'helvètes d'après la presse.
Benaglio; Lichtsteiner, Von Bergen, Senderos, Spycher; Vonlanthen, Inler, Huggel, Barnetta; Frei, Nkufo.

Senderos remplace Grichting suspendu, Vonlanthen on fire met Padalino sur le banc, ce qui lui arrive assez souvent à la Samp, et Inler réintègre logiquement l'entre-jeu au dépend de Gelson, ce qui est discutable, Huggel étant aussi vif et fin techniquement que le fer à repasser de ma grand-mère.

Avatar de l’utilisateur
N.E.R.D
Messages : 2222
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar N.E.R.D » 07 oct. 2009, 21:04

Avec ce 11 je gagne la cdm sur FM 10

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 08 oct. 2009, 08:49

[center]Image
Depuis son passage au psg, Philou est hanté par ce regard ténébreux et rêve d'une aventure extra-conjugale avec Hakan, au point de supporter le FC Lucerne.[/center]

Hakan Yakin: la passe de quatre?

Hakan Yakin est un des trois Suisses à avoir participé aux trois phases finales des tournois majeurs. Il fait le point avant les deux échéances capitales de ces prochains jours.

Hakan Yakin est, à 32 ans, l?un des rares à avoir participé aux trois phases finales de tournois majeurs pour lesquelles la Suisse s?est qualifiée ces dernières années. En fait, seuls Alexandre Frei, Ludovic Magnin et lui ont été alignés tant à l?Euro 2004 portugais qu?au Mondial 2006 allemand et à l?Euro 2008 en Suisse.
Revenu au pays après son expérience avortée au Qatar, le désormais Lucernois se dit en forme ascendante. Il est prêt à réaliser la passe de quatre! A quelques jours des deux échéances capitales au Luxembourg et contre Israël, il fait le point sur l?équipe de Suisse, son nouveau rôle de joker, sa vie privée aussi.

Renaud Tschoumy

la suite pas très intéressante à http://www.lematin.ch/sports/football/h ... sse-175652



Le match samedi se joue à 17h15

Gerard Gerbix

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Gerard Gerbix » 08 oct. 2009, 12:35

Miam Hakan.

Avatar de l’utilisateur
Madoff
Messages : 3260
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Madoff » 08 oct. 2009, 12:36

hakan a cannes
2Pac died because he lived the thug life. This 6 pack is going to die because I live the chug life.

Avatar de l’utilisateur
Ajax
Messages : 3805
Enregistré le : 01 avr. 2009, 00:00
Description : Petite bite en bois

Suisse mais n'avale pas

Messagepar Ajax » 08 oct. 2009, 14:54

Eric Hassli en sheriff, c'est classe.
Image

Avatar de l’utilisateur
gus
Messages : 1193
Enregistré le : 22 mai 2009, 00:00

Suisse mais n'avale pas

Messagepar gus » 08 oct. 2009, 17:34

un petit article sur la révélation xamaxienne Brown avec une vidéo du site africain 2dramasports.com
http://www.espoirsdufootball.com/8863-i ... hatel.html


Retourner vers « Europe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité